Avertir le modérateur

07/08/2009

Preview ERC Maasmechelen : Haute tension sur le Duivelsberg

erc2009_300 affiche belgique.jpgDUIVELSBERG.jpgCette septième épreuve de la saison sur la butte du diable de Maasmechelen en Belgique sera le rendez-vous à ne pas manquer pour les principaux prétendants au titre en Division 1. Avec quatre pilotes ( Jernberg, Hansen, Hunsbedt et Isachsen ) parmi les plus expérimentés du plateau installés en tête du championnat et 38 pilotes engagés dans la catégorie reine, il faudra des nerfs d'acier pour éviter les embuches sur un circuit facilitant les contacts.

Sur les terres du Diable

Deux suédois contre deux norvégiens, c'est en somme le résumé de la saison jusque ici en division 1. Cependant le Duivelsberg n'est pas un circuit facile et une mauvaise position sur la grille de départ peut ruiner tout espoir de résultat. Certes, l'addition du tour joker il y a quelques saisons a quelque peu réfréné les ardeurs des pilotes au départ, mais à Maasmechelen, le diable vient frapper à la porte plus que de raison et les surprises demeurent nombreuses. Le facteur « météo » fait partie des spécificités de l'épreuve, et si les averses suivies d'éclaircies, typiques des conditions limbourgeoises à cette époque de l 'année, font leur apparition, il n'est pas exclu d'assister a quelques coups d'éclats comme cette première ligne de la finale A décrochée par Jespersen en 2008. D'ailleurs les prévisions météo guères optimistes pour le week-end contribueront certainement à quelques évènements inattendus.

Les meilleurs performers
Parmi les 4 hommes en lutte pour le général, Isachsen et Jernberg font figures de favoris. En effet, en ayant pris 37 points sur les 40 possibles lors des éditions 2007 et 2008 sur le Duivelsberg, ces derniers surclassent Hunsbedt, incapable d'obtenir mieux qu'une 5ème place (2008), et Hansen (4ème en 2007 et 3ème en 2008) pour qui la dernière victoire en Belgique remonte à 2004. Avec une Skoda en forme, Jernberg avec 2 victoires en 4 éditions pourrait aller glaner quelques précieux points supplémentaires même s'il ne veut pas rentrer dans de fameux, et fumeux, comptes d'apothicaire : « Maintenant les choses sérieuses commencent. La voiture et le pilote ont été à leur aise sur tous les circuits cette saison. Je sais que Kenneth est très proche de moi mais je ne veux pas commencer à calculer  ».

Seconde zone
Si la tête du classement sépare 4 pilotes par seulement 9 points, il est une autre lutte pour les accessits risquant de valoir son pesant d'émotions. En effet, les places de 5 à 8 occupées par Walfridsson (51pts), Pailler, Eriksson et Pinomaki (50pts) sont dans une égalité quasi parfaite, sans oublier un Lindefjell toujours « bouillant » en Belgique à moins de 10 points de ce quatuor. Les inconnues du week-end concerneront essentiellement les deux nouveaux de la série avec Jean-Philippe Dayraut et François Duval, deux pilotes de classe internationale, qui devront rapidement trouver leurs marques sous peine de se fondre au milieu des 38 autres concurrents prêts à en découdre pour une place au « soleil ».

19:00 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross maasmechelen belgique duivelsberg, duval, dayraut | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu