Avertir le modérateur

14/06/2011

Pikes Peak : Dayraut teste le Dacia Duster "No Limit" (vidéo)

dayraut jean philippe portrait.jpgdayraut dacia duster pp 2011.JPGA moins de deux semaines de la fameuse course de côte, qui compte assurément parmi les épreuves les plus mythiques du sport automobile, Jean-Philippe Dayraut en a désormais fini avec ses séances d'essais. L'occasion de visionner quelques images du Dacia Duster "No Limit", fruit du travail de la structure "Tork Engineering". Les plus observateurs d'entre-vous auront vite fait de reconnaître le circuit de Faleyras-Gironde dans les quelques plans présents au début de la vidéo.

Lire la suite

31/01/2011

Pikes Peak : Prost avec Dayraut ?

prost portrait Bernard BAKALIAN et Bruno BADE.jpgPPHC.JPGAlain Prost serait-il intéressé par le projet "Pikes Peak 2011" de Jean-Philippe Dayraut ? Les deux leaders de l'Andros pourraient en tout état de cause, rapidement se trouver des atomes crochus. Si Dayraut n'a pas caché son intention de prendre part à la plus grande course de côte au monde , la nouvelle de sa probable association avec le constructeur roumain Dacia, propriété de Renault, dans les colonnes du n°1789 du magazine "Auto-Hebdo", pourrait intéresser Alain Prost.

Lire la suite

16/04/2010

Rallycross Europe : L'ERC à l'assaut de l'Amérique du Nord

eriksson presentation presse 2010 devant voiture.jpgeriksson 2010 presentation presse face.jpgLors de la présentation aux médias des nouvelles couleurs que la Fiesta MK7 de l'équipe MSE-Olsbergs d'Andréas Eriksson allait arborer en 2010, ce dernier en a profité pour confirmer qu'il travaillait actuellement avec les organisateurs nord américains. Objectif ? Ramener sur la côte Est les pointures de l'ERC lors du lancement du championnat Nord-Américain de Rallycross au mois d'octobre prochain. L'occasion pour les acteurs du championnat de réaliser une magnifique opération de communication et de travailler en profondeur la notoriété du Rallycross en profitant au maximum de l'exposition offerte par la chaîne ESPN, référence en terme de grands rendez-vous sportifs aux Etats-Unis et diffuseur des futures épreuves US.

Qu'on l'apprécie ou pas, Eriksson aura au moins le mérite de participer à la promotion d'une discipline dans un pays où la puissance de feu des médias pourrait faire la différence. En s'entourant de personnages clés et incontournables dès que l'on aborde le sujet du sport automobile et des « sports extrêmes » outre-atlantique, Eriksson pourrait bien accélérer le développement du Rallycross et rendre à ce dernier la place qu'il mérite dans l'imaginaire collectif. Une stratégie autrement productive et à milles lieues du syndrome « Miss France » visible ailleurs ...

Par le biais des activités de la structure MSE-Olsbergs, Eriksson s'est fait une place de choix aux Etats-Unis. D'abord par sa participation à Pikes Peak en compagnie de Marcus Gronholm, qui avait rendu à l'épreuve du Colorado son lustre d'antan lorsque les pilotes et les usines les plus reconnus venaient s'y affronter, puis avec le support des épreuves de Rally lors des ESPN X-Games. Enfin, depuis 2010, Eriksson s'est ouvert au championnat des Rallyes US en apportant son support à Ken Block lors des épreuves nationales.

 

 


17:59 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : andreas eriksson 2010, mse olsbergs, rallycross america, erc 2010, ken block, espen x games, pikes peak | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

15/02/2010

Rallycross Europe : Gronholm se dit « ouvert » !

080313_gronholm.jpgEn marge de son retour manqué au Rallye de Suède ce week-end (21ème), Marcus Gronhol1707-2-Gronholm-pikes-peak.jpgm a donné quelques indications quant à son avenir proche en sport automobile. Si Malcolm Wilson, le patron de M-Sport a déclaré que Marcus était le « bienvenu » pour faire quelques apparitions cette saison en WRC, le finlandais a surtout souligné que son objectif principal restait l'épreuve de Pikes Peak aux côtés d'Andréas Eriksson.

Plus intéressant encore, le journaliste Boo Wennerberg du quotidien suédois www.vibilagare.se annonçait dans l'édition en ligne de jeudi que Gronholm avait l'intention de participer à quelques épreuves de Rallycross dans le courant de la saison. Une information à moitié confirmée par Gronholm après l'arrivée du Rallye de Suède : « Oui, nous allons voir. C'est quelque chose que j'ai déjà fait et où je me suis vraiment amusé ». Une brève à confirmer donc ...et une pression supplémentaire sur les épaules d'Eriksson en perspective !

 

 

06/09/2009

Rallycross Europe (Pologne) : Le réveil d'Eriksson

affiche pologne.jpgFiestarallycross1 libre.jpg

Longtemps nous avons attendu le sursaut du suédois. Seule sa victoire surprise au Portugal en début de saison avait jusqu'ici sauvé la saison d'Andréas Eriksson.

En réalité, Andréas a connu l'enfer depuis le mois de juillet et sa misérable 28ème place à Holjes. Préoccupé par son programme nord-américain le menant de Pikes Peak au Colorado jusqu'à la Californie et Los Angeles pour les X-Games, le déclic s'est produit après l'épreuve belge de Maasmechelen. Arrivé dernier de la Finale C, Eriksson ne pouvait guère tomber plus bas : « Après Maasmechelen, nous avons décidé de modifier totalement notre façon de travailler avec la voiture et nous sommes allés à contre sens des solutions techniques adoptées jusqu'ici. Le changement est clair et je prends bien plus de plaisir au volant de la Fiesta. ».

Après une seconde place derrière Isachsen en Allemagne alors que la victoire lui tendait les bras , Eriksson revient en forme pour la fin de saison. D'ailleurs, les apparences peuvent être trompeuses puisque Andréas compte plus de victoires en manches qualificatives cette saison que Kenneth Hansen, actuel 3ème du championnat et encore en lice pour le titre (3 contre 2).

01:34 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc pologne, rallycross europe pologne slomczyn, eriksson, pikes peak, x-games | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

03/08/2009

ESPN X-Games : Bräck et la Fiesta matent Pastrana (vidéo)

x games brack.jpgLe suédois Kenny Bräck s'est imposé lors de la 15ème édition des X-Games ce week-end à Los Angeles en détrônant Travis Pastrana, grand spécialiste de la série organisée par ESPN. Au volant d'une Fiesta construite par l'équipe MSE-Olsbergs, Bräck permet à Ford de mettre en valeur sa nouvelle monture . En effet, avec plus de 88 millions de spectateurs aux Etats-Unis et un taux de pénétration de plus de 70% des foyers US par la chaîne sportive ESPN, l'opération séduction semble réussie pour Ford après la déconvenue de Pikes Peak.

 

 

12:56 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : espn x games video, kenny brack, ford fiesta, travis pastrana, mse olsbergs, pikes peak | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

23/07/2009

Pikes Peak : La sortie d'Eriksson en vidéo

Dernières vidéos pour clôturer Pikes Peak 09' avec la sortie de piste d'Andréas Eriksson.

 

10:08 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eriksson video, accident, crash, pikes peak, tajima, monster | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

16/07/2009

Pikes Peak : Premiers essais et premiers soucis

Carte_Pikes_Peak.gifLpphighway.jpges trois européens engagés dans la catégorie "unlimited" ont connu des fortunes diverses lors de la première journée d'essais à Pikes Peak. Le double-champion britannique de Rallycross , Mark Rennison et sa Ford RS 200 de 1150 chevaux ont simplement foulé la piste du Colorado le temps de quelques virages? avant que le moteur ne connaisse quelques problèmes. « Notre équipe travaillera toute la nuit s'il le faut mais nous serons de retour pour la seconde séance d'essais » déclarait Rennison.

Du côté de l'équipe scandinave Olsbergs-MSE, aucune difficulté particulière n'est à mentionner même si l'exploitation du moteur semble toujours aussi délicate à appréhender en altitude. Le chemin semble donc être plus long que prévu avant de passer sous la barre des 10 minutes même si Eriksson et Gronholm restent néanmoins confiants . « Nous perdons au minimum deux secondes dans chaque épingle. Nous avons besoin de plus d'expérience pour ce type d'épreuve donc je m'attends à une course difficile dimanche » déclarait Gronholm à l'issue de la première journée.

Pour Eriksson, le constat n'est guère différent de celui du double champion du monde des Rallyes « L'altitude est notre principale difficulté ici, elle nous a causé pas mal de petits soucis ce matin (mercredi) mais nous allons tout faire pour les résoudre. Mais c'est aussi une des raisons pour laquelle nous sommes venus ici avec deux voitures. Cela nous permet de compiler un maximum de données et d'essayer plusieurs options ». Cependant, les avertissements du japonais Tajima à ses concurrents européens sur les subtilités et spécificités de l'épreuve semblent se confirmer pour Eriksson qui s'attend «à un long chemin avant de pouvoir atteindre le sommet ».

11:01 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pikes peak, hill climb, eriksson, gronholm, rennison, tajima, olsbergs, mse | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

07/07/2009

ERC Holjes : Descente aux enfers pour Isachsen et Eriksson

holjes09_small.jpgLeader du championnat depuis l'épreuve Portugaise de Montalegre, Sverre Isachsen s'attendait certainement à meilleur sort lors de cette sixième épreuve de l'ERC. Avec quatre secondes places, le pilote d'Hokksund avait pourtant une marge de manoeuvre confortable d'autant plus qu'il s'était signalé jusque ici comme le pilote le plus rapide du championnat. Mais rien n'aura fonctionné comme prévu pour Isachsen qui devra se contenter d'une bien triste 19ème place juste devant le revenant Morten Bermingrud et sa C4. Si ce circuit convient bien au norvégien avec deux victoires ainsi qu'une seconde place, il faut bien souligner que depuis 2008, Isachsen gamberge à Holjes. Déjà hors des points la saison passée, ce dernier s'est à nouveau retrouvé loin de ses standards habituels avec un 11ème chrono en guise de meilleur résultat lors des manches qualificatives. Ce résultat nul détrône Isachsen de son fauteuil de leader au profit de Michael Jernberg, 6ème en suède. Pire, il voit aussi passer devant lui au général, Hansen et Hunsbedt, et compte désormais 9 points de retard sur Jernberg.

 

Le pilote norvégien voyait tout de même des motifs de satisfaction en dépit de son zéro pointé. Un moteur devenu récalcitrant dès la Hongrie avait en effet inquiété du coté du clan Isachsen, mais le mois de repos accordé aux pilotes de l'ERC entre l'Autriche et la Suède, semble avoir redonné des couleurs à la Focus ST. Philosophe, Isachsen analysait son week-end dans les colonnes du quotidien norvégien « Drammens Tidene » comme un mélange de problèmes techniques et d'erreurs d'appréciation dans son pilotage.

 

Grand écart  pour Eriksson

Pour Eriksson, 2009 aura encore été synonyme de rendez-vous manqué avec son épreuve nationale. Déjà en 2008, le pilote avait dû céder sous la pression de sa double-casquette de pilote-team manager. A l'époque, la présence de Marcus Gronholm a ses côtés n'était pas la formule des plus idéales pour se concentrer sur son pilotage, mais Eriksson avait pu au moins s'assurer d'une qualification en finale A, avant de céder sur ennui mécanique. Pourtant, samedi soir encore, Eriksson trouvait le moyen de pester contre une 3ème place en première manche qualificative qu'il jugeait décevante, estimant qu'il avait les moyens d'aller plus vite encore. Mais le suédois, poussé par Holte en seconde manche, réduisait à néant ses chances de bien figurer lorsque des problèmes électriques vinrent ruiner sa troisième manche qualificative. Dès lors, il n'était plus question de penser aux finales pour Eriksson qui n'avait plus que, pour seule satisfaction, la 4ème place finale d'Henning Solberg avec une Fiesta version 2008.

 

Le bouillonnant suédois pouvait dès lors se tourner exclusivement sur son départ vers les Etats-Unis et le Colorado, où il commencera sous peu ses premiers essais grandeur nature de la « course aux nuages » de Pikes Peak, en compagnie de Gronholm. Un emploi du temps d'autant plus chargé pour le sociétaire de l'équipe MSE-Olsberg, que, dans le cadre du lancement de la nouvelle Fiesta aux USA, Eriksson s'est également engagé à fournir deux modèles dérivés du Rallycross pour les célèbres X-Games de la chaine US ESPN. Il est d'ailleurs à noter que ce programme largement diffusé en Europe, sera l'occasion de voir, ou revoir, Kenny Brack à l'oeuvre puisqu'il a été choisi pour occuper un des deux volants disponibles.

18:00 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc holjes, rallycross suede, europe, eriksson, isachsen, pikes peak, gronholm, solberg | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

30/06/2009

Pikes Peak : Gronholm et Eriksson prêts à en découdre

min_20-gare-tajima.jpgpikes peak eriksson gronholm.jpgEriksson et Gronholm ont terminé une séance de deux jours de tests en Suède avant de s'envoler sitôt la sixième manche de l'ERC à Holjes terminée pour le Colorado, théâtre de la plus grande course de côte au monde, à Pikes Peak. Le double champion de monde WRC Marcus Gronholm a en profité pour livrer ses premières impressions à l'hebdomadaire britannique « Autosport ».

« La voiture est globalement bonne mais les 800 chevaux restent difficiles à exploiter » souligne Gronholm. «Il reste du travail à faire mais nous y verrons certainement plus clair après les premiers tests aux Etats-Unis  mais le fait de prendre en main la voiture m'aura au moins permis de voir à quoi j'aurai à faire ».

La course qui aura lieu le 19 juillet sera précédée de trois jours de tests pour les concurrents mais le recordman de l'épreuve, l'ancien directeur du programme Suzuki en WRC, Nobuhiro « Monster » Tajima prévient ses futurs adversaires. « Je souhaite la bienvenue à Andreas, Marcus et Mark (Rennison) (…) mais Pikes Peak est avant tout une affaire de spécialistes ». Tajima souligne que Pikes Peak n'est pas un circuit de Rallycross à grande échelle. De plus, trouver le bon « set-up » demande une grande expérience selon Tajima pour une course qui demeure « unique au monde ».

 

Sources : Fordteamrs.se, autosport.com

 

23:41 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pikes peak, gronholm, eriksson, tajima | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

27/05/2009

Gronholm et Eriksson s'attaquent à Pikes Peak !

 

ppihc2008.jpg960_x1005200920090.jpgC'est officiel depuis ce matin, Marcus Gronholm et Andréas Eriksson ont été choisi par Ford pour disputer la course de côte la plus célèbre au monde au mois de juillet prochain, dans le cadre du lancement de la nouvelle Fiesta sur le marché nord américain en 2010.

Deux voitures de 800 chevaux seront mis à disposition par les structures Motor Sport Evolution et Olsbergs. L'objectif avoué des deux hommes est tout simplement de battre le record de l'épreuve détenu par le japonais Nobuhiro Tajima en 10,01,408 à bord de sa Suzuki XL7 en 2007.

Ce n'est pas la première fois que des pilotes de Rallycross participent à cette épreuve mythique. Tor Holm, au début des années 1990 puis plus récemment, Per Eklund, en 2000, avaient déjà pris part à l'évènement. On voit mal comment Eriksson et Gronholm pourraient être mis en danger par la concurrence sur le tracé aux 156 virages. Une excellente manière de lancer la Fiesta de l'autre côté de l'Atlantique tout en démontrant le savoir faire des Nordiques dans une compétition dans laquelle, Ford, concourra dès le premier rendez-vous en 1916, avant de décrocher un premier succès en 1922.

19:38 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gronholm, eriksson, pikes peak, erc, ford, mse, olsbergs | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu