Avertir le modérateur

10/07/2009

ERC Holjes : Borseth tranquille ?

logo_em09.jpgEn décrochant une nouvelle victoire à Holjes le week-end passé, Borseth est en passe d'aller décrocher son tout premier titre de champion d'Europe de Division 2. Dans une catégorie considérée comme « biaisée » de par le faible nombre de compétiteurs, il est vrai que l'obtention du titre est certes moins « sexy » et moins rutilant que celui de D1 ou de D1A. C'est d'ailleurs une des raisons qui avait poussé le champion sortant, le belge Michael deKeersmaecker, a se désengager au tout dernier moment du championnat 2009, afin de se consacrer à l'avancée de ses projets pour la D1 en 2010. Mais cette épreuve de Holjes aura eu le mérite de montrer que cette catégorie avait du potentiel avec 14 pilotes engagés, auquel il faudrait rajouter le finlandais Jokke Kallio, étrangement absent en Suède.

Les leaders au tapis

Au delà de chiffres réconfortant quant aux engagés de plus en plus nombreux, c'est surtout le niveau de compétitivité désormais atteint par cette catégorie qui lui redonne des couleurs. Les pilotes présents aux avants postes depuis le début de saison que sont Guido Kenis, Jos Sterkens ou encore Patrick Mertens ont tout simplement subi la loi imposée par les nordiques. Ainsi, seuls Borseth, Loov et Castoral ont réussi à accrocher le wagon de la finale A, et avec un certain succès pour les deux premiers cités, puisqu'ils monteront sur un podium complété par le norvégien Ole Habjorg et sa BMW. La qualité du plateau semble donc corrélée avec l'augmentation du nombre de pilotes engagés. D'ailleurs, les seuls opposants encore crédibles pour Borseth ont tous déjoué en Suède, même s'il faut avouer que Sterkens et Kenis, englués dans les problèmes mécaniques, sont sortis, au fur et à mesure, du rythme imprimé par les leaders du week-end.

Holjes, tournant de la saison

Comme en Division 1A, ce week-end suédois aura très certainement marqué le tournant du championnat. Là où les commissaires techniques avaient, sans le vouloir, décidé de la suite de la saison, ici, ce sont les ennuis mécaniques des uns qui permettent aux autres de prendre un peu d'air au classement. Borseth se place donc, avec 93 points, comme « LE » favori logique alors que Sterkens, second avec 74 points, se voit désormais rejoint par Castoral (64). Mais les poursuivants de Borseth devront, en plus de regarder le haut du classement, surveiller de près le retour de Per-Niklaas Loov, qui, en trois épreuves seulement, a déjà engrangé 47 points sur 60 possibles. Une lutte à distance d'autant plus passionnante à suivre si les « nouveaux » venus décident de renouveler l'expérience dès le mois prochain sur le circuit belge du Duivelsberg ...

 

 

 

 

15:13 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross, suède, holjes, d2, borseth, kenis, loov, sterkens | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

23/06/2009

ERC Holjes : Retour aux affaires pour de Keersmaecker

normal_Michael_De_Keersmaecker.JPGnorkus-dulkes_lenkija.jpgLe double champion d'Europe de Rallycross, le belge Michael de Keersmaecker, fera son retour à la compétition en Division 1 dans moins de quinze jours pour la sixième manche de l'ERC à Holjes. Cette information révélée aujourd'hui par erc24.com a effectivement de quoi surprendre puisque de Keersmaecker avait fait part de son intention de prendre du recul en 2009 afin de préparer au mieux 2010 dans la catégorie reine de la discipline.

Il pilotera la Ford Focus ST appartenant à Michael Jernberg. Vue la saison dernière aux mains du lituanien Linas Norkus, de Keersmaecker se lance donc dans son nouveau challenge avec un peu d'avance. Il ne participera pas cependant à la totalité de la fin de saison puisque seules les épreuves Belges, Tchèques, et donc Suèdoises, seront à son programme.

Michael de Keersmaecker devait à l'origine participer à l'intégralité de l'ERC en D2 au volant d'une toute nouvelle BMW avant de renoncer à quelques jours de l'ouverture du championnat en Angleterre. A l'époque, le champion en titre se disait peu motivé par la perspective de disputer un championnat complet trop peu compétitif à son gout. Finalement, ce fut son compatriote "pistard", Guido Kenis, qui récupéra le bacquet laissé libre par de Keersmaecker dès l'épreuve Portugaise de Montalegre.

23:22 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : de keersmaecker, jernberg, holjes, ford focus st, norkus, kenis | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu