Avertir le modérateur

08/09/2009

Rallycross Europe (Tchéquie-Sosnova) : Une finale explosive !

jernberg 2008 free.jpgisachsen 2008 sosnova.jpg

Qui succédera à Kenneth Hansen, dimanche prochain en fin d'après-midi ? C'est en somme la question à laquelle tous les aficionados de la discipline aimeraient pouvoir répondre. Si le champion en titre 2008 semble avoir mis fin à ses derniers espoirs de titre, le vrai duel opposera la Norvège à la Suède par l'intermédiaire de Sverre Isachsen et Michael Jernberg.

Avec cinq points d'avance sur Sverre Isachsen (126 points contre 121), Jernberg aurait de quoi passer une semaine relativement tranquille. Mais les apparences demeurent parfois trompeuses. En effet, avec l'obligation de retirer son plus mauvais résultat lors des 5 dernières manches de l'ERC, c'est Isachsen (121 points contre 115) qui occupe virtuellement la tête du championnat, et qui pourrait rejoindre Lysen et Borseth sur le toit de l'Europe le week-end prochain.

Pour vaincre, les choses sont relativement simples pour Jernberg puisqu'il devra absolument terminer devant Isachsen dans tous les cas de figures. En revanche, si ce dernier se contente de contrôler Jernberg dans ses pare-chocs, c'est le norvégien d'Hokksund qui sera titré.

Présent depuis 1991 en ERC, Jernberg a déjà connu par deux fois cette situation. En 2004 et 2005, il avait été le seul à pouvoir contester la suprématie de Kenneth Hansen en terminant à la seconde place du championnat, mais jamais le suédois n'avait été aussi proche du titre qu'en 2009. « C'est tellement serré que c'est pratiquement impossible de prédire ce qui peut se passer. Je ferai tout pour être champion mais Sverre est un adversaire costaud et ce ne sera pas simple de le mettre en position d'échec » déclarait hier Jernberg.

Un Isachsen d'autant plus difficile à faire tomber que Jernberg a manqué une occasion de se rapprocher un peu plus du premier cité en laissant échapper la victoire à Eriksson, et trois points supplémentaires dans le dernier tour du week-end polonais :  « J'aurais dû gagner. Une victoire m'aurait forcément donné un avantage non négligeable avant la Tchéquie. Je dois absolument l'emporter la semaine prochaine tout en espérant que Sverre ne fasse pas mieux que 4ème. Nous serons sur les terres de Skoda et le circuit me convient. Ce sera Sverre contre moi. »

Même si Isachsen perdait le titre, il aura été paradoxalement le plus impressionnant depuis le début de saison et peu de pilotes peuvent supporter la comparaison avec lui. Avec cinq meilleurs temps lors des essais chronométrés, 10 victoires en manches qualificatives et quatre pôles positions, le norvégien avait les moyens de sceller l'issue de la saison beaucoup plus tôt. Au lieu de ça, Isachsen a dû attendre seulement la Belgique pour enfin s'imposer avant de doubler la mise la semaine suivante en Allemagne.

 

Crédits photos : www.rallycross-sosnova.cz

 

 

00:52 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe republique tcheque, sosnova, erc, tchéquie, isachsen, jernberg, eriksson | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

17/08/2009

ERC Allemagne : Isachsen fait monter la pression d'un cran (vidéos)

AFFICHE BUXTEHUDE.jpgEn remportant sa deuxième victoire de la saison sur le circuit de l'Estering en Allemagne, Sverre Isachsen revient à toute vitesse sur les talons de Michael Jernberg au championnat. Hunsbedt et Hansen, ont quant à eux souffert pendant l'épreuve teutonne et abandonnent là, de sérieux arguments dans la lutte pour le titre, à seulement deux épreuves de la fin.

Profitant d'une erreur d'Andréas Eriksson dans le dernier tour de la finale A, alors en tête de la course, Sverre Isachsen a signé un grand coup à Buxtehude. Vainqueur en Belgique la semaine passée, le norvégien semble avoir mis derrière lui son incapacité à l'emporter le temps de la finale A venu. Seul Jernberg aura su limiter les dégâts en terminant pour la cinquième fois de la saison sur le podium mais voit désormais d'un mauvais œil le fulgurant retour d'Isachsen au premier plan : « Il est certain que la victoire d'Isachsen n'est pas la meilleure chose qui soit. Il est simplement à un point de moi au classement désormais. Il est clair que ceux qui vont se battre pour le titre n'auront plus de joker à faire valoir. Il n'est même pas certain qu'une place sur le podium lors des deux dernières courses soit suffisante pour remporter le championnat. Pour s'imposer, il faudra remporter au minimum une des deux épreuves restantes. ».

Jernberg peut néanmoins s'estimer heureux de conserver la tête du championnat pendant qu' Hansen et Hunsbedt, noyaient quant à eux, leurs derniers espoirs de revenir sur le nouveau duo de tête de l'ERC. Avec respectivement 2 et 6 points pris à Buxtehude, Hunsbedt (84 points) et Hansen (95 points) se voient désormais relégués à plus de 10 longueurs de Michael Jernberg, qui lui en compte 109. Pour la première fois de la saison, Kenneth Hansen aura dû se contenter d'une simple qualification en Finale B, dont il sera rapidement exclu suite à un contact avec Guttorm Lindefjell. Frustré, Hansen disait « ne pas comprendre que certains pilotes aient tant de mal à rouler de manière sportive sur la piste ». Néanmoins, il est hors de question pour Hansen d'abdiquer malgré ses 14 points de retard sur Jernberg : « C'est certain que ce ne sera pas facile de défendre mon titre. Mais je n'abandonnerai pas et continuerai à me battre jusqu'au dernier mètre ». Tout le monde est désormais avertit, non, le champion 2008 et figure historique de l'ERC, n'a certainement pas dit son dernier mot.

 

Classement :

1- Michael Jernberg 109

2- Sverre Isachsen 108

3- Kenneth Hansen 95

4- Ludvig Hunsbedt 84

5- Andréas Eriksson 68

6- Jean-Luc Pailler 64

7- S.O. Walfridsson 63

Liens vidéos de l'épreuve Allemande de Buxtehude

Vidéo 1

Vidéo 2

Vidéo 3


16:39 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : videos erc allemagne rallycross buxtehude estering, isachsen, jernberg, hansen, hunsbedt | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

10/08/2009

Vidéos ERC Maasmechelen (Division 1) : Isachsen intensifie la lutte (vidéo)

erc2009_300 affiche belgique.jpgDevant 17 000 spectateurs venus sur le Duivelsberg ce week-end admirer le plus grand spectacle du sport automobile continental, Sverre Isachsen n'aura pas mis bien longtemps à remettre les pendules du championnat ERC à l'heure.

Ne cherchez pas, le podium de l'épreuve belge 2009 ressemble trait pour trait à celui de 2008. Isachsen, Jernberg et Hansen se partageant les points des trois premières places devant Frode Holte, la surprise Kuypers en 5ème position, et un Jean-philippe Dayraut proche de l'exploit après avoir dû renoncer sur problème mécanique en Finale A.

Le « boss » a parlé
Impérial est le mot consacrant le mieux la performance d'Isachsen. En s'adjugeant les essais chronométrés puis les 1ère et 3ème manches qualificatives, le norvégien ne faisait rien d'autre que de reprendre la routine usitée depuis le début de saison. D'ailleurs, même le moteur de la Focus n'aura pas résisté, comme à son habitude dirons-nous, et les mécaniciens réussiront l'insigne exploit de remplacer l'organe défectueux en 1h40. « Enfin une victoire! Je voulais faire de bons temps en manches qualifs pour tenter de prouver que j'étais encore le « boss » de la catégorie. Malheureusement le moteur a cassé (…) mais mon équipe a réussi à le changer en un temps record. Il fallait absolument continuer à maintenir la pression sur Jernberg et Hansen pour leur faire comprendre que le championnat n'était pas encore terminé et qu'il faudrait encore compter avec moi ».

Inséparables

Jamais ce week-end un pilote n'est parvenu a venir contrarier la domination des trois inséparables que semblent devenir Hansen, Jernberg et Isachsen. Ces derniers se sont en effet partagés les trois premières places tout au long de l'épreuve lors des manches qualificatives. Derrière ce trio infernal, seul Frode Holte se débrouillait le mieux au jeu de la régularité avec deux 4ème places lors des manches 1 et 2 pour finalement échouer au pied du podium en finale A. Malgré tout, Holte pourra s'enorgueillir d'avoir tout simplement réalisé la meilleure opération du week-end en Division 1 puisque les 13 points obtenus en Belgique lui permettent de faire un bond au classement de la 10ème à la 7ème position. Ils sont désormais six pilotes regroupés en 9 points pour les places de 5 à 10.

Hansen aura essayé
Le pilote de la C4 était dans le rythme tout le week-end mais ne pouvait cacher sa frustration dès l'arrivée : « C'est un peu frustrant car la C4 était parfaite et je suis certain que je pouvais l'emporter ici. Cela dit, la semaine prochaine nous irons en Allemagne sur un circuit qui me convient, donc... »
Il faut bien dire que le jugement d'Hansen sur son résultat belge a de quoi être justifié puisque qu'il a réalisé par deux fois le meilleur tour en course dans les manches 2 et 3. Cependant, Hansen limite les écarts au général en ne concédant que 2 points supplémentaires sur Jernberg, leader de l'ERC, avec 94 points.

Hunsbedt déjoue
Titulaire d'une 10 ème position à l'issue des qualifications, Hunsbedt, 3ème de l'ERC avant cette manche belge aura failli en laissant échapper ses trois principaux concurrents sur les deux premières lignes de la Finale A. Comme en 2007, Ludwig n'a pas réussi à se hisser en finale A et se contente d'une anonyme 8ème position finale juste derrière François Duval, grand animateur du week-end. C'est donc en toute logique que le norvégien se faisait chiper sa 3ème place au général par Isachsen. Tout comme ce dernier, Hunsbedt n'aura plus guère droit à l'erreur lors des trois épreuves restantes et un autre résultat de ce type ruinerait sans nul doute ses derniers espoirs.

 

Cliquez ICI pour voir la vidéo de la Finale A de Division 1

 

Cliquez ICI pour visionner le reportage du site www.sport.be consacré à François Duval (néerlandais)

Cliquez ICI pour visionner le reportage de la RTBF (en français)

14:09 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc rallycross belgique video maasmechelen 2009, françois duval, isachsen, jernberg, hansen | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

28/07/2009

ERC Belgique : La colère d'Isachsen

erc2009_300 affiche belgique.jpgSverre Isachsen a beau avoir décroché sa première victoire de la saison lors de la troisième épreuve des « Norden Series » ce week-end sur le circuit suédois de Strangnas, il n'en reste pas moins inquiet. Malgré sa domination depuis le début du championnat d'Europe 2009, jamais il n'a été en mesure de confirmer ses bonnes prestations une fois venue la finale A venue. Pire, alors confortablement en tête de l'ERC avant la manche d'Holjes, le norvégien est reparti de Suède avec zéro point au compteur et perdait ainsi trois places dans l'opération. Relégué à neuf points du nouveau leader Michael Jernberg, Isachsen a surtout permis le retour au premier plan de Kenneth Hansen et Ludwig Hunsbedt avec qui il devra désormais batailler pour le titre.

C'est dire si cette victoire à Strangnas devant Jernberg et Smerud, qui signe au passage son second podium en autant de courses, avait de quoi remonter le moral, en berne, d'Isachsen. Il faut souligner qu'avec le retrait en début de meeting d 'Henning Solberg suite à la casse de sa boite de vitesse laissait une voie royale à Isachsen. Pourtant, ce dernier n'hésitait pas à pointer du doigt le responsable « présumé » des carences subies par sa Focus ST après avoir dû constater, en début de meeting, avec de nouveaux ratés côté moteur. Pour Isachsen, son motoriste, le britannique Julian Godfrey, aperçu à plusieurs reprises en ERC cette saison en Division 1A, doit se remettre au travail au plus vite sous peine de voir leur collaboration prendre du plomb dans l'aile : « Cela fait trois fois cette saison que le moteur connaît les mêmes maux. Si cela ne s'était produit qu'à une seule reprise, je pourrais comprendre, mais là il ne faudra pas compter sur moi pour régler la facture. Cela fait cinq saisons que je lui fait confiance et que je suis son meilleur client, donc, il est légitime d'exiger une autre qualité de service que celle qu'il m'offre actuellement ».

Une mise au point en guise d'avertissement pour Julian Godfrey avant l'épreuve Belge de Maasmechelen, où le nombre d'engagés et la qualité du plateau risquent de rendre chaque instant décisif pour une qualification directe en Finale A. Victorieux en 2008 sur le Duivelsberg, Isachsen est à l'aise sur ce circuit, mais la pression est déjà sur les épaules de l'homme d'Okksund. Contrairement à Jernberg, Hansen et Hunsbedt, le norvégien qui a grillé son seul et unique joker à Holjes devra en plus composer avec un Walfridsson de plus en plus saignant, et le retour de Jean-Luc Pailler, qui aura à cœur de faire un résultat sur un circuit qu'il connait comme sa poche...

 

Source : www.dt.no

15:21 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : norden series, strangnas, erc belgique maasmechelen, isachsen, pailler, jernberg, hansen, godfrey, solberg henning | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

23/06/2009

ERC Holjes : Retour aux affaires pour de Keersmaecker

normal_Michael_De_Keersmaecker.JPGnorkus-dulkes_lenkija.jpgLe double champion d'Europe de Rallycross, le belge Michael de Keersmaecker, fera son retour à la compétition en Division 1 dans moins de quinze jours pour la sixième manche de l'ERC à Holjes. Cette information révélée aujourd'hui par erc24.com a effectivement de quoi surprendre puisque de Keersmaecker avait fait part de son intention de prendre du recul en 2009 afin de préparer au mieux 2010 dans la catégorie reine de la discipline.

Il pilotera la Ford Focus ST appartenant à Michael Jernberg. Vue la saison dernière aux mains du lituanien Linas Norkus, de Keersmaecker se lance donc dans son nouveau challenge avec un peu d'avance. Il ne participera pas cependant à la totalité de la fin de saison puisque seules les épreuves Belges, Tchèques, et donc Suèdoises, seront à son programme.

Michael de Keersmaecker devait à l'origine participer à l'intégralité de l'ERC en D2 au volant d'une toute nouvelle BMW avant de renoncer à quelques jours de l'ouverture du championnat en Angleterre. A l'époque, le champion en titre se disait peu motivé par la perspective de disputer un championnat complet trop peu compétitif à son gout. Finalement, ce fut son compatriote "pistard", Guido Kenis, qui récupéra le bacquet laissé libre par de Keersmaecker dès l'épreuve Portugaise de Montalegre.

23:22 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : de keersmaecker, jernberg, holjes, ford focus st, norkus, kenis | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu