Avertir le modérateur

14/08/2011

Rallycross Europe (Pays-Bas/Valkenswaard) : Sverre Isachsen peut (re)penser au triplé !

isachsen sverre belgique 2011.jpgSverre Isachsen a remporté sa seconde victoire de la saison cet après-midi à Valkenswaard devant son compatriote Ludvig Hunsbedt. Longtemps troisième, Mats Lysen a terminé sa route dans le bac à sable, au passage du piégeux dernier virage du circuit, et devait laisser Andy Scott couper la ligne d'arrivée en troisième position.

Lire la suite

03/07/2011

Rallycross Europe (Suède-Holjes) : La victoire et le championnat pour ... Tanner Foust

AFFICHE HOLJESBANAN 2011.jpgfoust tanner essay 2011.JPGTanner Foust est devenu le premier pilote à s'imposer pour la deuxième fois cette saison, pour la cinquième manche du Championnat d'Europe de Rallycross, sur le circuit d'Holjes, devant Kenneth Hansen et Toomas Heikkinen qui complètent le podium.

Lire la suite

27/06/2011

Rallycross Europe : Hunsbedt en enfer, saison 2 ...

hunsbedt ludvig portait parfait.jpghunsbedt ludvig lanke 2011 2.JPGDécidément, les saisons se suivent et se ressemblent pour le champion d'Europe 1997. En proie à des soucis moteurs depuis le début de l'exercice 2011et qui ont d'ailleurs causé son absence de la manche portugaise de Montalegre, son retour en terre Norvégienne est loin d'avoir donné pleine satisfaction à l'intéressé.

Lire la suite

Rallycross Europe : "Timer" en leader

timerzyanov Timur happy on podium khm lanke 2011.jpgtimerzyanov timur lanke 2011 khm.jpgGrâce à sa troisième place obtenue sur le circuit de Lanke ce week-end, Timur Timerzyanov est devenu le premier pilote russe à prendre les commandes de la catégorie SuperCars.

Lire la suite

Rallycross Europe : En attendant Holjes ...

walfridsson portrait backman.jpgWALFRIDSSON SO PORTUGAL 2011 FREE.JPGPour ce quatrième rendez-vous de la saison, Stig-Olov Walfridsson a signé sa meilleure performance 2011, avec une quatrième place sur le tracé de Lanke. Un résultat qui satisfait grandement le suédois, avant d'aborder sa manche nationale, à Holjes, le week-end prochain.

Lire la suite

Rallycross Europe : "Magic" Lysen

lysen portrait vitoire lanke 2011.jpglysen mats lanke 2011 2.jpgPlus jeune pilote de l'histoire de la discipline à venir décrocher la victoire au sein de la catégorie reine, Mats Lysen n'a pas manqué le rendez-vous de Lanke.

 

Lire la suite

Rallycross Europe : Isachsen signe son retour

isachsen portrait 2010.JPGisachsen libre port 2010.jpgSecond de la Finale A sur ses terres, à Lanke, Sverre Isachsen s'estimait satisfait de sa performance. Qualifié en pôle position pour l'ultime confrontation du week-end, le double champion d'Europe en titre a dû se contenter d'une place de dauphin derrière Mats Lysen.

Lire la suite

26/06/2011

Rallycross Europe (Norvège) : La victoire pour Lysen, le général pour Timerzyanov ! (réactualisé)

lysen portrait vitoire lanke 2011.jpglysen mats lanke 2011 2.jpgCette manche de Lanke, à double titre, sera assurément à classer dans les livres d'histoire de la discipline. On savait déjà Lysen plus jeune champion d'Europe de l'histoire, désormais, le norvégien de 19 ans pourra rajouter une ligne à son palmarès, puisque le pilote "Helmia" est devenu, cet après-midi, le plus jeune pilote de l'histoire à s'imposer au sein de la catégorie "SuperCars".

Lire la suite

15/05/2011

Rallycross Europe (Portugal-Montalegre) : Premier succès pour Tanner Foust

foust tanner portrait irwindale 4 jtb.jpgfoust tanner seattle 2011.jpgLe champion US 2010 de Rallycross alias Tanner Foust, a coiffé une première victoire historique cet après midi, sur le tracé Portugais de Montalegre. Le pilote Olsbergs-MSE s'impose devant Andreas Eriksson.

Lire la suite

06/11/2009

Rallycross Europe : Lasure clôt les débats

bilde trio norvegien.jpglanke travaux.jpg

Alors que la Norvège espérait toujours récupérer l'organisation d'une manche de l'ERC sur le circuit de Lanke en faisant passer le nombre d'épreuves inscrites au championnat 2010 de 10 à 11, Andy Lasure, le président de la commission Off-Road de la FIA, a mis fin aux récentes tractations. Ce dernier a réaffirmé qu'il était désormais exclu de modifier le calendrier et a mis fin aux derniers espoirs de la Norvège.

Mis à l'écart de la saison 2010 lors de la récente réunion de la commission Off-Road, au siège de la FIA à Paris, pour ne pas avoir respecté le cahier des charges imposé aux organisateurs, le circuit de Lanke comptait sur un ultime recours. Avec Sverre Isachsen reconvertit en lobbyiste auprès d'Andy Lasure, les organisateurs avaient apporté l 'assurance que l'ensemble des travaux seraient effectués avant le mois de décembre et avaient l'intention de convaincre les membres de la commission d'étendre le calendrier de 10 à 11 manches.

13:41 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : rallycross europe, calendrier 2010, lanke, isachsen, andy lasure, fia | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

14/09/2009

Rallycross Europe Sosnova : La Norvège se couvre d'or

autodromceskalipa.giftrio norvege.jpg

Pour la première fois dans l'histoire du Rallycross, la Norvège a réalisé un triplé historique en plaçant trois de ses pilotes au sommet de l'ERC. Déjà titrés depuis la semaine dernière en Pologne, Lysen et Borseth sont désormais rejoint dans cet incroyable exploit par Sverre Isachsen, vainqueur en D1 à Sosnova, devant son dauphin, Michael Jernberg.

Jamais depuis le retrait de Martin Schanche à la fin de la saison 2001, le cœur des supporters norvégiens n'aura autant vibré pour la discipline. Ils étaient près de 200 supporters à avoir fait le déplacement en République Tchèque pour fêter leurs champions. Pourtant, le début de saison 2009 aurait pu plonger la Norvège du Rallycross dans la morosité. En effet, avec la suppression du calendrier du championnat d'Europe de l'épreuve nationale de Momarken, accentué par l'arrêt de la diffusion des manches de l'ERC sur la principale chaîne TV du pays, le groupe NRK, peu auraient misé sur une fin de saison aussi impressionnante.

En décrochant son 3ème succès de la saison hier après-midi, Isachsen s'est montré à son avantage tout au long du week-end. Vainqueur des deux premières manches qualificatives après avoir signé le meilleur tour lors des essais chronos, Isachsen s'est une nouvelle fois montré intraitable. Mieux, le norvégien aura profité de l'épreuve tchèque pour effacer des tablettes le précédent record du circuit établi en 1996 par Martin « Mr Rallycross » Schanche.

« Je n'ai jamais douté, je me devais de remporter le titre. Je savais que si je réussissais mon départ tout en négociant au mieux le premier virage, personne n'aurait été en mesure de venir me chercher. Tout a fonctionné à 100% et la finale s'est déroulée exactement comme je l'espérais. La seule chose qui pouvait m'arrêter était un problème mécanique. C'était important pour la Norvège et le Rallycross de ramener le trophée à la maison. Maintenant nous allons faire la fête jusqu'au bout de la nuit avec toute mon équipe » déclarait Isachsen à l'arrivée.

Surtout, tous les pilotes norvégiens étaient comblés d'avoir remporté les trois titres, trop conscients que leur réussite collective était la clé de leurs trajectoires individuelles. Soudés comme les doigts de la main, la joie dominait même parmi les pilotes peu à leur aise ce week-end. A l'image de Guttorm Lindefjell, seulement qualifié en finale D, et qui déclarait « espérer que la fédération norvégienne du sport automobile soit désormais en mesure de négocier le retour de l'ERC sur les principales chaînes TV du pays. C'est bon pour la Norvège et le sport ce qui arrive. Il y a encore trop de gens qui ne savent pas ce qu'est vraiment le Rallycross. Mais il ne faut pas oublier que la TV reste le nerf de la guerre pour nos partenaires».

En remportant 12 manches qualificatives cette saison tout en s'octroyant 3 victoires finales, Isachsen aura décidément été le plus fort cette saison. Derrière lui, seul le suédois Michael Jernberg aura été en mesure de soutenir le rythme de Sverre. Le champion 2008 de D1, Kenneth Hansen, doit lui, se contenter du podium final du championnat.

02:22 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : rallycross europe sosnova, erc live, isachsen, lindefjell, solberg, norvège, lysen, norvege | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

08/09/2009

Rallycross Europe (Tchéquie-Sosnova) : Une finale explosive !

jernberg 2008 free.jpgisachsen 2008 sosnova.jpg

Qui succédera à Kenneth Hansen, dimanche prochain en fin d'après-midi ? C'est en somme la question à laquelle tous les aficionados de la discipline aimeraient pouvoir répondre. Si le champion en titre 2008 semble avoir mis fin à ses derniers espoirs de titre, le vrai duel opposera la Norvège à la Suède par l'intermédiaire de Sverre Isachsen et Michael Jernberg.

Avec cinq points d'avance sur Sverre Isachsen (126 points contre 121), Jernberg aurait de quoi passer une semaine relativement tranquille. Mais les apparences demeurent parfois trompeuses. En effet, avec l'obligation de retirer son plus mauvais résultat lors des 5 dernières manches de l'ERC, c'est Isachsen (121 points contre 115) qui occupe virtuellement la tête du championnat, et qui pourrait rejoindre Lysen et Borseth sur le toit de l'Europe le week-end prochain.

Pour vaincre, les choses sont relativement simples pour Jernberg puisqu'il devra absolument terminer devant Isachsen dans tous les cas de figures. En revanche, si ce dernier se contente de contrôler Jernberg dans ses pare-chocs, c'est le norvégien d'Hokksund qui sera titré.

Présent depuis 1991 en ERC, Jernberg a déjà connu par deux fois cette situation. En 2004 et 2005, il avait été le seul à pouvoir contester la suprématie de Kenneth Hansen en terminant à la seconde place du championnat, mais jamais le suédois n'avait été aussi proche du titre qu'en 2009. « C'est tellement serré que c'est pratiquement impossible de prédire ce qui peut se passer. Je ferai tout pour être champion mais Sverre est un adversaire costaud et ce ne sera pas simple de le mettre en position d'échec » déclarait hier Jernberg.

Un Isachsen d'autant plus difficile à faire tomber que Jernberg a manqué une occasion de se rapprocher un peu plus du premier cité en laissant échapper la victoire à Eriksson, et trois points supplémentaires dans le dernier tour du week-end polonais :  « J'aurais dû gagner. Une victoire m'aurait forcément donné un avantage non négligeable avant la Tchéquie. Je dois absolument l'emporter la semaine prochaine tout en espérant que Sverre ne fasse pas mieux que 4ème. Nous serons sur les terres de Skoda et le circuit me convient. Ce sera Sverre contre moi. »

Même si Isachsen perdait le titre, il aura été paradoxalement le plus impressionnant depuis le début de saison et peu de pilotes peuvent supporter la comparaison avec lui. Avec cinq meilleurs temps lors des essais chronométrés, 10 victoires en manches qualificatives et quatre pôles positions, le norvégien avait les moyens de sceller l'issue de la saison beaucoup plus tôt. Au lieu de ça, Isachsen a dû attendre seulement la Belgique pour enfin s'imposer avant de doubler la mise la semaine suivante en Allemagne.

 

Crédits photos : www.rallycross-sosnova.cz

 

 

00:52 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe republique tcheque, sosnova, erc, tchéquie, isachsen, jernberg, eriksson | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

07/09/2009

Rallycross Europe : En attendant Isachsen ? (+vidéo)

affiche pologne.jpgtrio norvege.jpgIl aura fallu attendre six ans pour voir un pilote norvégien conquérir un titre de champion d'Europe de Rallycross. Depuis 2003 et Guttorm Lindefjell, jamais la Norvège et ses pilotes n'étaient parvenus à s'imposer en ERC.

L'épreuve polonaise restera longtemps dans le cœur des supporters scandinaves. Avec les succès conjugués de Mats Lysen en D1A et de Knut Ove Borseth en D2, la Norvège renoue avec ses années fastes en championnat d'Europe de Rallycross. Pour retrouver trace d'une pareille efficacité, il faut remonter aux saisons 1995 et 1997 où les duos Opland/Schanche et Opland/Hunsbedt s'étaient respectivement imposés dans la course au titre. Mais dès le week-end prochain, la Norvège pourrait entrer dans l'histoire en s'imposant dans toutes les divisions, phénomène complètement inédit, puisque depuis 1993 et l'introduction d'une troisième catégorie (ERA Cup), jamais un pays n'a été en mesure de réaliser un tel exploit. Seule la Suède avait réussi un carton plein en 1980 (Per-Inge Walfridsson / Olle Arnesson) ainsi qu'en 1986 (Anders Norstedt / Olle Arnesson), mais l'ERC ne comptait à l'époque que deux divisions.

Si Sverre Isachsen est en bonne voie pour venir compléter le tableau déjà entamé par Lysen et Borseth. Slomczyn aura été loin du long fleuve tranquille auquel pouvait prétendre Knut Ove Borseth. En effet, avec 28 points d'avance sur Jos Sterkens avant la Pologne, le norvégien avait une marge de manœuvre plus que confortable, puisqu'une qualification directe en finale A lui aurait suffit à être titré dès la fin de la 3ème manche qualificative. Mais avec un moteur récalcitrant et loin de ses standards habituels, Borseth aura souffert tout le week-end.

Incapable de s'aligner au départ de la manche du dimanche matin, il ne oit son salut qu'aux derniers efforts de sa Fiesta à traction arrière, au départ de la dernière qualif de l'épreuve. Non qualifié pour la finale A, il obtiendra finalement les points de la 8ème position, mais ce sont des tribunes que Borseth a dû patienter pour connaître enfin son sort. Pour être champion, il ne fallait pas que Sterkens, 4ème à Slomczyn, s'impose lors de la finale.

« C'est dingue ! Je n'ai jamais été aussi heureux de ma vie de terminer à la 8ème place. Je n'ai pas de mots pour exprimer ce que je ressens (…) Je suis champion d'Europe alors que c'est seulement ma première saison en ERC. Je ne veux surtout pas oublier les gens qui ont travaillé en coulisses et qui m'ont permis d'obtenir ce titre. Tout cela n'aurait pas été possible sans une super équipe et le soutien de nos partenaires. La dernière épreuve à Sosnova sera pour eux et nos supporters. Je donnerai le maximum pour m'imposer et rendre la fête totale ».

Avec Isachsen en position de force par rapport à Jernberg en Division 1, la fête pourrait effectivement être totale au soir de la République Tchèque. Depuis Hunsbedt en 1997, jamais un norvégien n'a été sacré dans la catégorie reine de l'ERC.

 

Crédit Photo : Hallgeir Raknerud

 

Cliquez ICI pour voir la Finale A de Division 1

 

06/09/2009

Rallycross ERC Pologne : Vidéo

affiche pologne.jpgRetrouvez la vidéo de la série opposant Hansen à Isachsen lors de la 1ère manche qualificative sur www.Rallycross.hu

12:48 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vidéo rallycross europe pologne, erc, slomczyn, hansen, isachsen, holte, nottveit | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

17/08/2009

ERC Allemagne : Isachsen fait monter la pression d'un cran (vidéos)

AFFICHE BUXTEHUDE.jpgEn remportant sa deuxième victoire de la saison sur le circuit de l'Estering en Allemagne, Sverre Isachsen revient à toute vitesse sur les talons de Michael Jernberg au championnat. Hunsbedt et Hansen, ont quant à eux souffert pendant l'épreuve teutonne et abandonnent là, de sérieux arguments dans la lutte pour le titre, à seulement deux épreuves de la fin.

Profitant d'une erreur d'Andréas Eriksson dans le dernier tour de la finale A, alors en tête de la course, Sverre Isachsen a signé un grand coup à Buxtehude. Vainqueur en Belgique la semaine passée, le norvégien semble avoir mis derrière lui son incapacité à l'emporter le temps de la finale A venu. Seul Jernberg aura su limiter les dégâts en terminant pour la cinquième fois de la saison sur le podium mais voit désormais d'un mauvais œil le fulgurant retour d'Isachsen au premier plan : « Il est certain que la victoire d'Isachsen n'est pas la meilleure chose qui soit. Il est simplement à un point de moi au classement désormais. Il est clair que ceux qui vont se battre pour le titre n'auront plus de joker à faire valoir. Il n'est même pas certain qu'une place sur le podium lors des deux dernières courses soit suffisante pour remporter le championnat. Pour s'imposer, il faudra remporter au minimum une des deux épreuves restantes. ».

Jernberg peut néanmoins s'estimer heureux de conserver la tête du championnat pendant qu' Hansen et Hunsbedt, noyaient quant à eux, leurs derniers espoirs de revenir sur le nouveau duo de tête de l'ERC. Avec respectivement 2 et 6 points pris à Buxtehude, Hunsbedt (84 points) et Hansen (95 points) se voient désormais relégués à plus de 10 longueurs de Michael Jernberg, qui lui en compte 109. Pour la première fois de la saison, Kenneth Hansen aura dû se contenter d'une simple qualification en Finale B, dont il sera rapidement exclu suite à un contact avec Guttorm Lindefjell. Frustré, Hansen disait « ne pas comprendre que certains pilotes aient tant de mal à rouler de manière sportive sur la piste ». Néanmoins, il est hors de question pour Hansen d'abdiquer malgré ses 14 points de retard sur Jernberg : « C'est certain que ce ne sera pas facile de défendre mon titre. Mais je n'abandonnerai pas et continuerai à me battre jusqu'au dernier mètre ». Tout le monde est désormais avertit, non, le champion 2008 et figure historique de l'ERC, n'a certainement pas dit son dernier mot.

 

Classement :

1- Michael Jernberg 109

2- Sverre Isachsen 108

3- Kenneth Hansen 95

4- Ludvig Hunsbedt 84

5- Andréas Eriksson 68

6- Jean-Luc Pailler 64

7- S.O. Walfridsson 63

Liens vidéos de l'épreuve Allemande de Buxtehude

Vidéo 1

Vidéo 2

Vidéo 3


16:39 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : videos erc allemagne rallycross buxtehude estering, isachsen, jernberg, hansen, hunsbedt | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

10/08/2009

Vidéos ERC Maasmechelen (Division 1) : Isachsen intensifie la lutte (vidéo)

erc2009_300 affiche belgique.jpgDevant 17 000 spectateurs venus sur le Duivelsberg ce week-end admirer le plus grand spectacle du sport automobile continental, Sverre Isachsen n'aura pas mis bien longtemps à remettre les pendules du championnat ERC à l'heure.

Ne cherchez pas, le podium de l'épreuve belge 2009 ressemble trait pour trait à celui de 2008. Isachsen, Jernberg et Hansen se partageant les points des trois premières places devant Frode Holte, la surprise Kuypers en 5ème position, et un Jean-philippe Dayraut proche de l'exploit après avoir dû renoncer sur problème mécanique en Finale A.

Le « boss » a parlé
Impérial est le mot consacrant le mieux la performance d'Isachsen. En s'adjugeant les essais chronométrés puis les 1ère et 3ème manches qualificatives, le norvégien ne faisait rien d'autre que de reprendre la routine usitée depuis le début de saison. D'ailleurs, même le moteur de la Focus n'aura pas résisté, comme à son habitude dirons-nous, et les mécaniciens réussiront l'insigne exploit de remplacer l'organe défectueux en 1h40. « Enfin une victoire! Je voulais faire de bons temps en manches qualifs pour tenter de prouver que j'étais encore le « boss » de la catégorie. Malheureusement le moteur a cassé (…) mais mon équipe a réussi à le changer en un temps record. Il fallait absolument continuer à maintenir la pression sur Jernberg et Hansen pour leur faire comprendre que le championnat n'était pas encore terminé et qu'il faudrait encore compter avec moi ».

Inséparables

Jamais ce week-end un pilote n'est parvenu a venir contrarier la domination des trois inséparables que semblent devenir Hansen, Jernberg et Isachsen. Ces derniers se sont en effet partagés les trois premières places tout au long de l'épreuve lors des manches qualificatives. Derrière ce trio infernal, seul Frode Holte se débrouillait le mieux au jeu de la régularité avec deux 4ème places lors des manches 1 et 2 pour finalement échouer au pied du podium en finale A. Malgré tout, Holte pourra s'enorgueillir d'avoir tout simplement réalisé la meilleure opération du week-end en Division 1 puisque les 13 points obtenus en Belgique lui permettent de faire un bond au classement de la 10ème à la 7ème position. Ils sont désormais six pilotes regroupés en 9 points pour les places de 5 à 10.

Hansen aura essayé
Le pilote de la C4 était dans le rythme tout le week-end mais ne pouvait cacher sa frustration dès l'arrivée : « C'est un peu frustrant car la C4 était parfaite et je suis certain que je pouvais l'emporter ici. Cela dit, la semaine prochaine nous irons en Allemagne sur un circuit qui me convient, donc... »
Il faut bien dire que le jugement d'Hansen sur son résultat belge a de quoi être justifié puisque qu'il a réalisé par deux fois le meilleur tour en course dans les manches 2 et 3. Cependant, Hansen limite les écarts au général en ne concédant que 2 points supplémentaires sur Jernberg, leader de l'ERC, avec 94 points.

Hunsbedt déjoue
Titulaire d'une 10 ème position à l'issue des qualifications, Hunsbedt, 3ème de l'ERC avant cette manche belge aura failli en laissant échapper ses trois principaux concurrents sur les deux premières lignes de la Finale A. Comme en 2007, Ludwig n'a pas réussi à se hisser en finale A et se contente d'une anonyme 8ème position finale juste derrière François Duval, grand animateur du week-end. C'est donc en toute logique que le norvégien se faisait chiper sa 3ème place au général par Isachsen. Tout comme ce dernier, Hunsbedt n'aura plus guère droit à l'erreur lors des trois épreuves restantes et un autre résultat de ce type ruinerait sans nul doute ses derniers espoirs.

 

Cliquez ICI pour voir la vidéo de la Finale A de Division 1

 

Cliquez ICI pour visionner le reportage du site www.sport.be consacré à François Duval (néerlandais)

Cliquez ICI pour visionner le reportage de la RTBF (en français)

14:09 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc rallycross belgique video maasmechelen 2009, françois duval, isachsen, jernberg, hansen | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

28/07/2009

ERC Belgique : La colère d'Isachsen

erc2009_300 affiche belgique.jpgSverre Isachsen a beau avoir décroché sa première victoire de la saison lors de la troisième épreuve des « Norden Series » ce week-end sur le circuit suédois de Strangnas, il n'en reste pas moins inquiet. Malgré sa domination depuis le début du championnat d'Europe 2009, jamais il n'a été en mesure de confirmer ses bonnes prestations une fois venue la finale A venue. Pire, alors confortablement en tête de l'ERC avant la manche d'Holjes, le norvégien est reparti de Suède avec zéro point au compteur et perdait ainsi trois places dans l'opération. Relégué à neuf points du nouveau leader Michael Jernberg, Isachsen a surtout permis le retour au premier plan de Kenneth Hansen et Ludwig Hunsbedt avec qui il devra désormais batailler pour le titre.

C'est dire si cette victoire à Strangnas devant Jernberg et Smerud, qui signe au passage son second podium en autant de courses, avait de quoi remonter le moral, en berne, d'Isachsen. Il faut souligner qu'avec le retrait en début de meeting d 'Henning Solberg suite à la casse de sa boite de vitesse laissait une voie royale à Isachsen. Pourtant, ce dernier n'hésitait pas à pointer du doigt le responsable « présumé » des carences subies par sa Focus ST après avoir dû constater, en début de meeting, avec de nouveaux ratés côté moteur. Pour Isachsen, son motoriste, le britannique Julian Godfrey, aperçu à plusieurs reprises en ERC cette saison en Division 1A, doit se remettre au travail au plus vite sous peine de voir leur collaboration prendre du plomb dans l'aile : « Cela fait trois fois cette saison que le moteur connaît les mêmes maux. Si cela ne s'était produit qu'à une seule reprise, je pourrais comprendre, mais là il ne faudra pas compter sur moi pour régler la facture. Cela fait cinq saisons que je lui fait confiance et que je suis son meilleur client, donc, il est légitime d'exiger une autre qualité de service que celle qu'il m'offre actuellement ».

Une mise au point en guise d'avertissement pour Julian Godfrey avant l'épreuve Belge de Maasmechelen, où le nombre d'engagés et la qualité du plateau risquent de rendre chaque instant décisif pour une qualification directe en Finale A. Victorieux en 2008 sur le Duivelsberg, Isachsen est à l'aise sur ce circuit, mais la pression est déjà sur les épaules de l'homme d'Okksund. Contrairement à Jernberg, Hansen et Hunsbedt, le norvégien qui a grillé son seul et unique joker à Holjes devra en plus composer avec un Walfridsson de plus en plus saignant, et le retour de Jean-Luc Pailler, qui aura à cœur de faire un résultat sur un circuit qu'il connait comme sa poche...

 

Source : www.dt.no

15:21 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : norden series, strangnas, erc belgique maasmechelen, isachsen, pailler, jernberg, hansen, godfrey, solberg henning | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

07/07/2009

ERC Holjes : Descente aux enfers pour Isachsen et Eriksson

holjes09_small.jpgLeader du championnat depuis l'épreuve Portugaise de Montalegre, Sverre Isachsen s'attendait certainement à meilleur sort lors de cette sixième épreuve de l'ERC. Avec quatre secondes places, le pilote d'Hokksund avait pourtant une marge de manoeuvre confortable d'autant plus qu'il s'était signalé jusque ici comme le pilote le plus rapide du championnat. Mais rien n'aura fonctionné comme prévu pour Isachsen qui devra se contenter d'une bien triste 19ème place juste devant le revenant Morten Bermingrud et sa C4. Si ce circuit convient bien au norvégien avec deux victoires ainsi qu'une seconde place, il faut bien souligner que depuis 2008, Isachsen gamberge à Holjes. Déjà hors des points la saison passée, ce dernier s'est à nouveau retrouvé loin de ses standards habituels avec un 11ème chrono en guise de meilleur résultat lors des manches qualificatives. Ce résultat nul détrône Isachsen de son fauteuil de leader au profit de Michael Jernberg, 6ème en suède. Pire, il voit aussi passer devant lui au général, Hansen et Hunsbedt, et compte désormais 9 points de retard sur Jernberg.

 

Le pilote norvégien voyait tout de même des motifs de satisfaction en dépit de son zéro pointé. Un moteur devenu récalcitrant dès la Hongrie avait en effet inquiété du coté du clan Isachsen, mais le mois de repos accordé aux pilotes de l'ERC entre l'Autriche et la Suède, semble avoir redonné des couleurs à la Focus ST. Philosophe, Isachsen analysait son week-end dans les colonnes du quotidien norvégien « Drammens Tidene » comme un mélange de problèmes techniques et d'erreurs d'appréciation dans son pilotage.

 

Grand écart  pour Eriksson

Pour Eriksson, 2009 aura encore été synonyme de rendez-vous manqué avec son épreuve nationale. Déjà en 2008, le pilote avait dû céder sous la pression de sa double-casquette de pilote-team manager. A l'époque, la présence de Marcus Gronholm a ses côtés n'était pas la formule des plus idéales pour se concentrer sur son pilotage, mais Eriksson avait pu au moins s'assurer d'une qualification en finale A, avant de céder sur ennui mécanique. Pourtant, samedi soir encore, Eriksson trouvait le moyen de pester contre une 3ème place en première manche qualificative qu'il jugeait décevante, estimant qu'il avait les moyens d'aller plus vite encore. Mais le suédois, poussé par Holte en seconde manche, réduisait à néant ses chances de bien figurer lorsque des problèmes électriques vinrent ruiner sa troisième manche qualificative. Dès lors, il n'était plus question de penser aux finales pour Eriksson qui n'avait plus que, pour seule satisfaction, la 4ème place finale d'Henning Solberg avec une Fiesta version 2008.

 

Le bouillonnant suédois pouvait dès lors se tourner exclusivement sur son départ vers les Etats-Unis et le Colorado, où il commencera sous peu ses premiers essais grandeur nature de la « course aux nuages » de Pikes Peak, en compagnie de Gronholm. Un emploi du temps d'autant plus chargé pour le sociétaire de l'équipe MSE-Olsberg, que, dans le cadre du lancement de la nouvelle Fiesta aux USA, Eriksson s'est également engagé à fournir deux modèles dérivés du Rallycross pour les célèbres X-Games de la chaine US ESPN. Il est d'ailleurs à noter que ce programme largement diffusé en Europe, sera l'occasion de voir, ou revoir, Kenny Brack à l'oeuvre puisqu'il a été choisi pour occuper un des deux volants disponibles.

18:00 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc holjes, rallycross suede, europe, eriksson, isachsen, pikes peak, gronholm, solberg | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu