Avertir le modérateur

14/08/2011

Rallycross Europe (Pays-Bas/Valkenswaard) : Sverre Isachsen peut (re)penser au triplé !

isachsen sverre belgique 2011.jpgSverre Isachsen a remporté sa seconde victoire de la saison cet après-midi à Valkenswaard devant son compatriote Ludvig Hunsbedt. Longtemps troisième, Mats Lysen a terminé sa route dans le bac à sable, au passage du piégeux dernier virage du circuit, et devait laisser Andy Scott couper la ligne d'arrivée en troisième position.

Lire la suite

07/08/2011

Rallycross Europe (Belgique/Maasmechelen) : Timerzyanov fait coup double sur le Duivelsberg

Timerzyanov timur portrait khm lydden 2011.jpgtimerzyanov timur holjes 2011 khm.jpgAvec Sverre Isachsen et Tanner Foust respectivement retenus en Finale C et B, il y avait fort à parier que la première ligne de la Finale A 100% Kenneth Hansen Motorsport par le biais de Timur Timerzyanov et Liam Doran pouvait offrir un nouveau leader à la catégorie "SuperCars".

Lire la suite

03/07/2011

Rallycross Europe (Suède-Holjes) : La victoire et le championnat pour ... Tanner Foust

AFFICHE HOLJESBANAN 2011.jpgfoust tanner essay 2011.JPGTanner Foust est devenu le premier pilote à s'imposer pour la deuxième fois cette saison, pour la cinquième manche du Championnat d'Europe de Rallycross, sur le circuit d'Holjes, devant Kenneth Hansen et Toomas Heikkinen qui complètent le podium.

Lire la suite

07/09/2009

Rallycross Europe : En attendant Isachsen ? (+vidéo)

affiche pologne.jpgtrio norvege.jpgIl aura fallu attendre six ans pour voir un pilote norvégien conquérir un titre de champion d'Europe de Rallycross. Depuis 2003 et Guttorm Lindefjell, jamais la Norvège et ses pilotes n'étaient parvenus à s'imposer en ERC.

L'épreuve polonaise restera longtemps dans le cœur des supporters scandinaves. Avec les succès conjugués de Mats Lysen en D1A et de Knut Ove Borseth en D2, la Norvège renoue avec ses années fastes en championnat d'Europe de Rallycross. Pour retrouver trace d'une pareille efficacité, il faut remonter aux saisons 1995 et 1997 où les duos Opland/Schanche et Opland/Hunsbedt s'étaient respectivement imposés dans la course au titre. Mais dès le week-end prochain, la Norvège pourrait entrer dans l'histoire en s'imposant dans toutes les divisions, phénomène complètement inédit, puisque depuis 1993 et l'introduction d'une troisième catégorie (ERA Cup), jamais un pays n'a été en mesure de réaliser un tel exploit. Seule la Suède avait réussi un carton plein en 1980 (Per-Inge Walfridsson / Olle Arnesson) ainsi qu'en 1986 (Anders Norstedt / Olle Arnesson), mais l'ERC ne comptait à l'époque que deux divisions.

Si Sverre Isachsen est en bonne voie pour venir compléter le tableau déjà entamé par Lysen et Borseth. Slomczyn aura été loin du long fleuve tranquille auquel pouvait prétendre Knut Ove Borseth. En effet, avec 28 points d'avance sur Jos Sterkens avant la Pologne, le norvégien avait une marge de manœuvre plus que confortable, puisqu'une qualification directe en finale A lui aurait suffit à être titré dès la fin de la 3ème manche qualificative. Mais avec un moteur récalcitrant et loin de ses standards habituels, Borseth aura souffert tout le week-end.

Incapable de s'aligner au départ de la manche du dimanche matin, il ne oit son salut qu'aux derniers efforts de sa Fiesta à traction arrière, au départ de la dernière qualif de l'épreuve. Non qualifié pour la finale A, il obtiendra finalement les points de la 8ème position, mais ce sont des tribunes que Borseth a dû patienter pour connaître enfin son sort. Pour être champion, il ne fallait pas que Sterkens, 4ème à Slomczyn, s'impose lors de la finale.

« C'est dingue ! Je n'ai jamais été aussi heureux de ma vie de terminer à la 8ème place. Je n'ai pas de mots pour exprimer ce que je ressens (…) Je suis champion d'Europe alors que c'est seulement ma première saison en ERC. Je ne veux surtout pas oublier les gens qui ont travaillé en coulisses et qui m'ont permis d'obtenir ce titre. Tout cela n'aurait pas été possible sans une super équipe et le soutien de nos partenaires. La dernière épreuve à Sosnova sera pour eux et nos supporters. Je donnerai le maximum pour m'imposer et rendre la fête totale ».

Avec Isachsen en position de force par rapport à Jernberg en Division 1, la fête pourrait effectivement être totale au soir de la République Tchèque. Depuis Hunsbedt en 1997, jamais un norvégien n'a été sacré dans la catégorie reine de l'ERC.

 

Crédit Photo : Hallgeir Raknerud

 

Cliquez ICI pour voir la Finale A de Division 1

 

17/08/2009

ERC Allemagne : Isachsen fait monter la pression d'un cran (vidéos)

AFFICHE BUXTEHUDE.jpgEn remportant sa deuxième victoire de la saison sur le circuit de l'Estering en Allemagne, Sverre Isachsen revient à toute vitesse sur les talons de Michael Jernberg au championnat. Hunsbedt et Hansen, ont quant à eux souffert pendant l'épreuve teutonne et abandonnent là, de sérieux arguments dans la lutte pour le titre, à seulement deux épreuves de la fin.

Profitant d'une erreur d'Andréas Eriksson dans le dernier tour de la finale A, alors en tête de la course, Sverre Isachsen a signé un grand coup à Buxtehude. Vainqueur en Belgique la semaine passée, le norvégien semble avoir mis derrière lui son incapacité à l'emporter le temps de la finale A venu. Seul Jernberg aura su limiter les dégâts en terminant pour la cinquième fois de la saison sur le podium mais voit désormais d'un mauvais œil le fulgurant retour d'Isachsen au premier plan : « Il est certain que la victoire d'Isachsen n'est pas la meilleure chose qui soit. Il est simplement à un point de moi au classement désormais. Il est clair que ceux qui vont se battre pour le titre n'auront plus de joker à faire valoir. Il n'est même pas certain qu'une place sur le podium lors des deux dernières courses soit suffisante pour remporter le championnat. Pour s'imposer, il faudra remporter au minimum une des deux épreuves restantes. ».

Jernberg peut néanmoins s'estimer heureux de conserver la tête du championnat pendant qu' Hansen et Hunsbedt, noyaient quant à eux, leurs derniers espoirs de revenir sur le nouveau duo de tête de l'ERC. Avec respectivement 2 et 6 points pris à Buxtehude, Hunsbedt (84 points) et Hansen (95 points) se voient désormais relégués à plus de 10 longueurs de Michael Jernberg, qui lui en compte 109. Pour la première fois de la saison, Kenneth Hansen aura dû se contenter d'une simple qualification en Finale B, dont il sera rapidement exclu suite à un contact avec Guttorm Lindefjell. Frustré, Hansen disait « ne pas comprendre que certains pilotes aient tant de mal à rouler de manière sportive sur la piste ». Néanmoins, il est hors de question pour Hansen d'abdiquer malgré ses 14 points de retard sur Jernberg : « C'est certain que ce ne sera pas facile de défendre mon titre. Mais je n'abandonnerai pas et continuerai à me battre jusqu'au dernier mètre ». Tout le monde est désormais avertit, non, le champion 2008 et figure historique de l'ERC, n'a certainement pas dit son dernier mot.

 

Classement :

1- Michael Jernberg 109

2- Sverre Isachsen 108

3- Kenneth Hansen 95

4- Ludvig Hunsbedt 84

5- Andréas Eriksson 68

6- Jean-Luc Pailler 64

7- S.O. Walfridsson 63

Liens vidéos de l'épreuve Allemande de Buxtehude

Vidéo 1

Vidéo 2

Vidéo 3


16:39 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : videos erc allemagne rallycross buxtehude estering, isachsen, jernberg, hansen, hunsbedt | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu