Avertir le modérateur

20/01/2011

IRC (Monte Carlo) : Knapick aime la neige, Peugeot aussi ...

01_irc1.jpgknapick portrait 3.jpgEngagé pour l'épreuve du centenaire aux côtés de Grégory Pain, Hervé Knapick aura su profiter de la neige lors de l'ES 8 pour imposer sa Subaru Impreza Sti au 8ème rang de la spéciale emmenant les pilotes de Vassieux au Col de Gaudissart.

Lire la suite

13/12/2010

Trophée Andros : Le hasard fait bien les choses ...

Knapickpailler.jpgKnapick andorre 2010.jpgJean-Luc Pailler demeure un sacré personnage. Venu en Andorre pour les 3èmes et 4èmes manches du Trophée Andros 2010-2011, le pilote parmi les plus titrés du sport automobile français n'avait manifestement pas l'intention de prendre le volant de la BMW Série 1 aux couleurs de "Total" ce week-end.

Lire la suite

05/12/2010

Trophée Andros (Val Thorens 2): Prost fait coup double

andros_logo.gifprost alain dacia 2010 Bernard BAKALIAN et Bruno BADE.jpgAlain Prost s'est remis en selle lors de la seconde manche du Trophée Andros, disputée sur le circuit de Val Thorens. Dominateur lors des deux manches qualificatives, Prost a pris le meilleur sur Jean-Philippe Dayraut et Even Stievenart, qui complètent le Top 3. Au classement général, le "professeur" prend la tête pour quatre unités seulement sur Dayraut, tandis que Balas, vainqueur la veille, dégringole au troisième rang.

Lire la suite

04/12/2010

Trophée Andros (Val Thorens 1) : Balas en patron

andros_logo.gifbalas bertrand toyota 2010.jpgBertrand Balas et sa Toyota Auris se sont imposés à l'occasion de la première manche du Trophée Andros 2010-2011, à Val Thorens. Le pilote Toyota devance le champion sortant, Jean-Philippe Dayraut, qui embarquait un lest de 40 kg pour l'occasion, tandis qu'Alain Prost empochait le gain de la troisième place au volant de sa Dacia Duster.

Lire la suite

17/10/2010

Rallycross France (Dreux 2) : Jeanney titré, Grosset-Janin ressuscité !

affiche2010 AFOR.jpggrosset janin faleyras 2010.jpgOn pensait Jérôme Grosset-Janin retiré de la course au podium final du Championnat, après le terrible choc reçu par la Citroën C4 une semaine auparavant, à Essay. Et bien, c'est l'inverse qui s'est produit ce week-end à Dreux. En remportant deux des trois manches qualificatives, Grosset-Janin n'aura pas laissé passer l'occasion de coiffer son 3ème succès de la saison lors d'une Finale A remportée devant David Meslier et Alexandre Theuil.

Lire la suite

11/10/2010

Rallycross France (Essay) : Le titre pour Jeanney (?)

affiche2010 AFOR.jpgjeanney davy faleyras 2010 depart manche.jpg

En remportant son cinquième succès en neuf courses cette saison, Davy Jeanney est sur le point d'empocher son premier titre de Champion de France de Rallycross pour ses débuts en Division 1.

Lire la suite

05/09/2010

Rallycross France (Lohéac) : Meslier confirme

affiche2010 AFOR.jpgmeslier david loheac 2010.jpgCliquez ICI pour retrouver les résultats de la troisième manche qualificative du Championnat de France de Rallycross sur le circuit de Lohéac

Cliquez ICI pour retrouver les résultats cumulés à l'issue des trois manches qualificatives.

En rééditant son scratch de la matinée, David Meslier s'est offert au terme des manches qualificatives, la pôle position pour la finale A de Division 1, à Lohéac. Le pilote « Yacco » s'élancera ainsi aux cotés de Jérôme Grosset Janin qui voit là, une belle opportunité de marquer de gros points dans l'optique du Championnat face au leader Davy Jeanney, dernier qualifié pour la Finale A.

Lire la suite

14/04/2010

Rallycross France (Essay-Alençon) : La place est libre

affiche2010.jpgfabien pailler.jpgLe championnat de France de rallycross débute ce week-end sur le circuit d'Essay. Marc Laboulle, le champion 2009 de Division 1 ne remettra pas son titre en jeu cette année et orientera ses préférences en direction du championnat d'Europe. La place désormais vacante de numéro un semble avoir aiguisé les appétits de certains...

Autant l'annoncer directement : ceux qui avaient mis un pied sur un circuit de Rallycross français les saisons précédentes risquent de ne plus reconnaître un paddock largement renouvelé en Division 1. Sur les 14 pilotes engagés dans la catégorie pour cette m anche d'ouverture, quatre novices feront leurs grands débuts dans la division reine du Rallycross (Jeanney, Moreau, Heu, Hello). Parmi eux, Davy Jeanney, 3ème du championnat en D1A la saison passée sera assurément l'homme à suivre parmi les Rookies 2010. En héritant de la Xsara ex-Laboulle aux huit victoires l'année passée, Jeanney est assuré de disposer d'un matériel à même de suivre les meilleurs.

Les valeurs sûres de la Division 1 n'ont pas pour autant abandonné leurs ambitions. David Meslier, Hervé Knapick, Mickael Poirier et à un degré moindre, Philippe Tollemer qui étrennera pour l'occasion sa nouvelle C4 fraîchement sortie des ateliers de M-technologies, auront leur mot à dire dans la lutte pour le titre.

Meslier a connu une saison post-titre plutôt difficile. Dépassé en début de saison par une Clio II en bout de développement, son passage à la Clio III en cours d'année n'y ont rien changé ou presque, derrière un Laboulle quasi-invincible. En revanche, Knapick et Meslier sont les deux seuls à avoir faire tomber Marc Laboulle en 2009, à Bergerac pour le premier cité, ainsi qu'à Kerlabo pour le pilote Renault.

Cependant, le danger pour ce trio expérimenté risque bien de venir de la jeune garde du championnat avec un trio d'enfer composé d'Alexandre Theuil, Fabien Pailler et Samuel Peu. Le champion 2006 sera de retour avec une Golf IV vieillissante mais performante tandis que Pailler a prouvé à chaque sortie que la victoire n'était plus très loin des pares chocs de la 207. De plus, Fabien a pu accumuler de l'expérience en visitant la majorité des circuits du championnat depuis ses débuts dans la discipline. L'autre avantage de taille pour le pilote "Axel-Total" sera son sens de la régularité qui en font un pilote à prendre au sérieux dans l'optique d'une victoire finale.

Pour Peu, le contexte est différent .Champion 2009 en Division 1A la saison passée, sa capacité d'adaptation entre une S1600 et une WRC, à Dreux, en fin de championnat, avait fait merveille en 2009. Parti en pôle position de la finale A, Peu avait dû finalement s'incliner devant les références de la catégorie. Si ces performances se concrétisent avec autant de facilité , Samuel Peu, gonflé par son titre 2009 peut venir gâcher la partie engagée par les favoris légitimes que sont Meslier, Theuil ou encore Hervé Knapick.

Quid de l'inconnue Fabien Véricel ? Véritable référence du Rallye français et ancien membre de l'équipe de France FFSA, Véricel est à coup sûr une bonne opération pour le Rallycross et une occasion de faire sortir la discipline de son carcan « normando-breton ». Retiré de la compétition depuis le tragique accident du Rallye de Béthune, Véricel s'est laissé convaincre par Jean-Michel Mure, qui à la différence de l'AFOR, a saisi qu'il ne suffisait pas d'attirer les bimbos à faire palir d'envie les émissions de  "Télé Réalité' les plus trash pour travailler son image. Malheureusement Véricel ne sera présent qu' à deux reprises en 2010 et ne fera ses premiers tours qu'à Kerlabo à l'occasion de la manche française de l'ERC : « C'est juste pour voir. Je ne connais pas les départs en peloton » déclarait Véricel au Progrès. Une belle surprise risque alors d'y attendre le rallyman qui pourrait bien se laisser séduire par le niveau de compétitivité largement au dessus des standards habituels des Rallyes hexagonaux. Mure reconvertit en Team Manager doit déjà s'en frotter les mains...

23/09/2009

Rallycross France : Fabien Pailler dynamite le championnat

fabien pailler photo loic viel.jpgmayenne logo.gifLa fin du championnat d'Europe de Rallycross nous donne l'occasion de porter notre regard vers d'autres destinations. Et il faut dire que la performance de choix réalisée par Fabien Pailler, ce week-end, lors de la 8ème manche du championnat français sur le circuit de Mayenne, valait bien un clin d'œil.

Il est vrai que le championnat hexagonal a perdu de sa superbe depuis quelques saisons en D1. Avec les retraits successifs des différents champions de France de Division 1 depuis 2003, exception faite de David Meslier, c'est un véritable coup d'arrêt que la catégorie reine a dû s'employer à assumer. De Jean-Luc Pailler à Laurent Terroitin en passant par Olivier Anne ou encore Alexandre Theuil, ce sont quatre valeurs sûres qui ont choisi de déserter les circuits et autant de favoris pour le titre évaporés des grilles de départ.

Ainsi, Hervé Knapick et Jérôme Grosset-Janin étaient bien seuls à pouvoir venir se mêler à la lutte opposant les deux leaders, Marco Laboulle et David Meslier. Alors il faut bien avouer que l'arrivée de Fabien Pailler au volant de la 207 de 550 chevaux version 2009 au départ de l'épreuve Mayennaise n'était pas pour nous déplaire.

En effet, Fabien « Monsieur 50% » Pailler détonne depuis ses débuts dans la discipline. En seulement 12 courses disputées depuis la saison 2006, Fabien est déjà monté à six reprises sur le podium. Autant dire que le jeune homme n'a pas mis longtemps à trouver ses marques et sa 3ème place obtenue à Bergerac sur la Citroën Xsara ex-Gambillon relevait tout autant de l'exploit que d'une gestion de course proche de la perfection. Qualifié seulement en dernière ligne de la finale A après avoir remporté la « B », Fabien parvenait à éviter les contacts pour grimper directement de la place six à trois.

fabien pailler dreux 2008.jpgMais l'épreuve Mayennaise fut tout sauf un long fleuve tranquille pour le pilote de la 207. Si les essais qualificatifs furent à la hauteur de son potentiel, avec un 3ème temps derrière Laboulle et Meslier, en revanche, les manches 1 et 2 restaient éloignées des standards de Fabien. Une 7ème place puis une 9ème ne suffisaient pas à obtenir une qualification directe pour la finale « A ». Gêné par des coupures moteurs, il fallait attendre la 3ème manche pour voir l'étendue de son talent. En y réalisant le meilleur chrono, Fabien obtenait de justesse une place sur la dernière ligne de la « A ». Mieux, son chrono sur quatre tours est tout simplement la seconde meilleure performance du week-end derrière un Laboulle toujours hors de portée.

Pour le reste, c'est avant tout une histoire de famille. Parti du fond de grille, Fabien se retrouvera rapidement derrière le leader du championnat, « Marco » Laboulle. Trop gourmand dans son approche du premier droite, la 207 rétrogradera de quelques places avant que sa gestion de course ne lui permette de reprendre l'avantage sur ses concurrents grâce à un tour joker parfaitement négocié. A l'arrivée, c'est la seconde place qui attendra Fabien juste devant le triple champion de France de la discipline, Laurent Terroitin, revenu le temps de quelques manches au volant de la 207 d'Hervé Knapick.

mayenne podium d1.jpg« J'ai pris directement le tour joker en faisant attention de ne pas y perdre trop de temps puisque ce dernier allait déterminer la suite de ma course. Cette fois-ci, je ne fais pas la même erreur qu'en manche 1 et je préserve mes pneus pour ne pas terminer la finale à l'agonie en laissant échapper de précieuses secondes. Je ne pouvais pas espérer mieux avec cette seconde place car on revient de loin. Je suis super content »

Avec un programme complet en 2010, le championnat de France de Rallycross trouverait certainement en Fabien Pailler l'outsider numéro un du couple Laboulle/Meslier en division 1.

 

Crédit photo : Loïc Viel



 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu