Avertir le modérateur

23/02/2011

Rallycross Europe : Blue Engineering refait surface

hansen1.jpganders_b_hansen_500.jpgLa structure tchèque qui assurait la maintenance des véhicules de Jani Paasonen, Guttorm Lindefjell ou encore Eduard Leganov, vient de s'attacher les services du pilote norvégien Anders B. Hansen.

Lire la suite

31/07/2010

Rallycross Europe : Bakkerud teste la VW Polo ex-Leganov

bakkerud portrait portugal 2010.jpgleganov finlande 2010.jpgActuel cinquième du Championnat d'Europe en Division 1A, Andréas Bakkerud a mis à profit les trois semaines séparant la manche finlandaise de la manche belge de Maasmechelen, pour tester les options qui s'offrent à lui pour 2011.

Lire la suite

16/07/2010

Rallycross Europe : Leganov arrête les frais

leganov eduar portrait erc24.jpgleganov polo 2009.jpgQuatrième du championnat d'Europe en Division 1A, le russe Eduard Leganov a décidé de stopper là, sa campagne 2010. Cinquième en Finlande, le russe avait dû recourir à la Finale B pour parvenir à rejoindre la grande finale.

Lire la suite

18:33 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eduard leganov rallycross, eduard leganov, mats lysen, olivier bossard, kjell arne smerud | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

03/05/2010

Rallycross Europe : Départ canon pour Bakkerud

bakkerud portrait portugal 2010.jpgbakkerud 2010 por.jpgLes norvégiens seraient ils en train de nous refaire le coup de 2009? En d'autres termes, Andréas Bakkerud est il le successeur tout désigné de Mats Lysen ? Si le pilote de la 206 S1600 visait clairement le Top 5 avant le début de saison, la manche portugaise est venue confirmer que ses ambitions n'étaient pas infondées.

Troisième temps d'essais chronométrés dominés par la Skoda de Cermak et Timerzyanov, le norvégien s'affichait d'emblée parmi les pilotes les plus rapides de la Division 1A même si les premières manches qualificatives allaient rapidement ramener le jeune homme à la réalité. Avec un moteur poussif et loin de délivrer toute sa puissance sur un circuit situé à 1400 mètres d'altitude, le norvégien ne réitérera jamais sa performance des essais chronos. Cinquième lors de la première manche, le norvégien devra patienter jusqu'à la manche 3 pour arracher sa qualification directe en Finale A en signant un nouveau Top 5 salvateur même si le réveil dominical de Bakkerud ne fut pas de tout repos, en concluant la manche 2 par un modeste 8ème temps. Des difficultés que Bakkerud ne trouvait aucun mal à expliciter après coup :

« On a beaucoup travaillé sur la voiture et j'ai dû faire un effort de concentration supplémentaire pour trouver le rythme sur un circuit difficile et exigeant. C'était quand même beaucoup de pression et j'ai fait pas mal d'erreurs que j'aurais pu éviter. C'est la première fois que j'arrive à me qualifier directement pour la finale A. Par le passé, je devais passer par l'enfer de la finale B pour avoir une chance d'y parvenir ».

Qualifié en troisième et dernière ligne de la finale A, Bakkerud s'appuiera sur tout son talent pour mystifier un peu plus l'assistance et la concurrence. A défaut de pouvoir se battre à la régulière avec un Timerzyanov impérial sur le circuit portugais, Bakkerud optera pour la plus sage des stratégies, à savoir, suivre le vice-champion 2009. Une stratégie payante qui à l'arrivée l'assurera des 17 points de la seconde place.

« Timur Timerzyanov est parti en tête et j'ai essayé du mieux que je pouvais de le suivre. Il était vraiment très très rapide et j'ai dû tout donner pour arriver à le suivre » déclarait Bakkerud avant de poursuivre « Maintenant que j'ai goûté au podium nous en voulons plus. Signer une seconde place pour l'ouverture de la saison est bien plus que ce que j'espérais. J'étais déjà satisfait de me qualifier directement pour la finale A. Je me sens juste un peu amateur en comparaison des pilotes russes qui sont de véritables professionnels et peuvent compter sur un budget comséquent ».

Comme Lysen à Lydden Hill la saison passée qui s'était incliné face à un Leganov clairement au dessus du lot , Bakkerud sans s'imposer, ne s'est pas gêné pour envoyer un signal fort à ses adversaires avec une seconde place derrière Timerzyanov. La manche française de Kerlabo le week-end prochain devrait nous donner plus de certitudes sur le véritable niveau du « prospect » norvégien, et la confrontation avec Steven Bossard, 18 ans lui aussi, sera une des attraction de cette seconde manche du championnat d'Europe.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu