Avertir le modérateur

02/05/2011

Rallycross UK : Andy Scott sur tous les tableaux

scott andy.jpgSCOTT ANDY LYDDEN BRC 2011.jpgOnzième à Lydden pour la manche britannique du championnat d'Europe de Rallycross, Andy Scott a marqué ses premiers points en carrière sur le front continental au volant de la Ford Focus ex-Kuypers. Un excellent début de saison pour le pilote écossais, également leader du championnat Britannique.

Lire la suite

29/12/2009

Rallycross : Croft fait ses "adieux" à la discipline (vidéos)

 

croft-circuit-y30.jpgaffiche croft super prix 2009.jpg

Le SG Petch Rallycross Superprix et son promoteur, Petter Stott, devront se trouver une autre destination pour l'organisation de leur épreuve en 2010. La décision rendue par la Haute-Cour de Justice vient de limiter à 40, le nombre de jours ouvrables, pour accueillir des compétitions motorisées sur le circuit de Croft.

En conséquence, les gestionnaires du circuit ont décidé d'exclure le Rallycross de leur programme 2010. Pour le directeur exécutif du circuit, Dennis Carter, la situation semble irréversible :  « Avec seulement 40 jours pour la compétition, nous n'avons aucun intérêt à poursuivre notre collaboration avec le « Rallycross Superprix » car cela mettrait en danger l'équilibre financier de notre structure (B.A.R.C. : British Automobile Racing Club ). ».

En effet, le Rallycross n'a plus le même pouvoir d'attraction que dans les années 1980 sur les amateurs de sport automobile. A l'époque, les exploits de Mark Rennison ou de Mike Shield et de sa Metro 6R4 Croft parvenaient à rassembler plus de 25 000 spectateurs.

«Nous devons prendre la décision d'arrêter le Rallycross sur des critères uniquement d'ordres commerciaux et malheureusement nous ne pourrons pas accueillir le « SG Petch Superprix » en 2010. La décision de la Haute-Cour nous oblige à réfléchir intelligemment à la manière dont nous allons désormais utiliser le circuit, et le Rallycross n'entre plus dans nos plans. En revanche, nous espérons faire évoluer la situation pour 2011 » précise Carter.

Pour Kevin Procter, voisin du circuit et meilleur représentant britannique en ERC, la pilule reste dure à avaler. Si la nouvelle organisation du circuit ne prévoit que trois heures ouvrables aux pilotes de Rallycross pour la prochaine saison, le pilote « Ford » mesure également le danger de cette décision de justice qui menace directement l'avenir du tracé sur le plan économique :

« C'est triste d'en arriver là. Avec 40 jours seulement ouverts à la compétition, il faut s'attendre à de lourdes répercussions pour le circuit. Mais en tant que patron, je comprends parfaitement la position du BARC et j'aurais fait exactement la même chose à leur place. Le Rallycross ne tient pas la comparaison avec les autres disciplines en termes de revenus pour le circuit »

Si sa position de chef d'entreprise lui permet de saisir le sens de la décision des gestionnaires du circuit, le britannique en saisit également les conséquences néfastes pour ses activités liées au Rallycross :

« Cette décision de justice signifie également que je ne pourrai pas utiliser ma voiture sur un circuit proche de chez moi. C'était l'endroit idéal pour organiser des opérations avec mes partenaires. J'espère seulement que d'autres circuits ne suivront pas le même chemin et que le Rallycross puisse revenir à Croft dans le futur ».

Croft fut un des premiers circuits à avoir accueilli la discipline à la fin des années 1960. Rendu ultra-populaire par les retransmissions télévisées de la BBC, Croft était devenu au fil des ans, un rendez-vous incontournable pour les nombreux fans de sports mécaniques. Dans le creux de la vague au début des années 1980 par la faute structures obsolètes, le circuit avait renoncé à accueillir d'autres compétitions, à l'exception de sa discipline fétiche, le Rallycross. Pied de nez de l'histoire, c'est grâce aux revenus générés par ce dernier que le circuit avait alors pu survivre...

 

03/10/2009

Rallycross Europe : Charlie Payne et Pailler Compétition à Croft

affiche croft super prix 2009.jpgPailler207 free nyirad.jpgLe quotidien britannique, « Darlington and Sockton Times » a annoncé hier que le pilote de Rallye anglais, Charlie Payne prendrait le volant de la 207 WRC "Pailler Compétition" lors du désormais traditionnel « SG Petch » Rallycross Superprix sur le tracé de Croft (31 octobre et 1er novembre).

« Nous avons réussi à monter un programme en collaboration avec « PSM Motorsport Ltd » afin de participer au « SG Petch » Rallycross Superprix, où je prendrai le volant de la 207 de l'équipe Pailler Compétition. C'est une auto de top niveau européen avec laquelle j'aurai le plus de chance de l'emporter à Croft . Je travaillerai de concert avec Jean-Luc, Fabien, ainsi que toute mon équipe. (…). Je me suis souvent bagarré en Rallye avec Kevin Procter et j'espère bien que cela continuera avec la 207. Nous avons battu Kevin sur le « Riponian Rally » plus tôt cette saison et je compte bien renouveler cette performance à Croft (…). « Mad Mark » Watson est également un ami proche et je suis certain qu'il voudra tout donner pour me battre. » déclarait Charlie Payne.

Payne prendra également part à la dernière manche du « 2009 Fuchs Lubricants Rallycross Open Championship » qui se déroulera lors de la première journée du Rallycross Superprix. Ces deux épreuves ont la particularité d'être emmenées par le promoteur Petter Stott.

Charlie Payne, qui pilote actuellement une Mitsubishi Lancer WRC, pourra compter sur ses 25 années d'expérience en Rallye pour dompter la 207 WRC de Jean-Luc Pailler.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu