Avertir le modérateur

27/06/2011

Rallycross Europe : Hunsbedt en enfer, saison 2 ...

hunsbedt ludvig portait parfait.jpghunsbedt ludvig lanke 2011 2.JPGDécidément, les saisons se suivent et se ressemblent pour le champion d'Europe 1997. En proie à des soucis moteurs depuis le début de l'exercice 2011et qui ont d'ailleurs causé son absence de la manche portugaise de Montalegre, son retour en terre Norvégienne est loin d'avoir donné pleine satisfaction à l'intéressé.

Lire la suite

Rallycross Europe : "Timer" en leader

timerzyanov Timur happy on podium khm lanke 2011.jpgtimerzyanov timur lanke 2011 khm.jpgGrâce à sa troisième place obtenue sur le circuit de Lanke ce week-end, Timur Timerzyanov est devenu le premier pilote russe à prendre les commandes de la catégorie SuperCars.

Lire la suite

Rallycross Europe : En attendant Holjes ...

walfridsson portrait backman.jpgWALFRIDSSON SO PORTUGAL 2011 FREE.JPGPour ce quatrième rendez-vous de la saison, Stig-Olov Walfridsson a signé sa meilleure performance 2011, avec une quatrième place sur le tracé de Lanke. Un résultat qui satisfait grandement le suédois, avant d'aborder sa manche nationale, à Holjes, le week-end prochain.

Lire la suite

Rallycross Europe : "Magic" Lysen

lysen portrait vitoire lanke 2011.jpglysen mats lanke 2011 2.jpgPlus jeune pilote de l'histoire de la discipline à venir décrocher la victoire au sein de la catégorie reine, Mats Lysen n'a pas manqué le rendez-vous de Lanke.

 

Lire la suite

Rallycross Europe : Isachsen signe son retour

isachsen portrait 2010.JPGisachsen libre port 2010.jpgSecond de la Finale A sur ses terres, à Lanke, Sverre Isachsen s'estimait satisfait de sa performance. Qualifié en pôle position pour l'ultime confrontation du week-end, le double champion d'Europe en titre a dû se contenter d'une place de dauphin derrière Mats Lysen.

Lire la suite

26/06/2011

Rallycross Europe (Norvège) : La victoire pour Lysen, le général pour Timerzyanov ! (réactualisé)

lysen portrait vitoire lanke 2011.jpglysen mats lanke 2011 2.jpgCette manche de Lanke, à double titre, sera assurément à classer dans les livres d'histoire de la discipline. On savait déjà Lysen plus jeune champion d'Europe de l'histoire, désormais, le norvégien de 19 ans pourra rajouter une ligne à son palmarès, puisque le pilote "Helmia" est devenu, cet après-midi, le plus jeune pilote de l'histoire à s'imposer au sein de la catégorie "SuperCars".

Lire la suite

07/09/2009

Rallycross Europe : En attendant Isachsen ? (+vidéo)

affiche pologne.jpgtrio norvege.jpgIl aura fallu attendre six ans pour voir un pilote norvégien conquérir un titre de champion d'Europe de Rallycross. Depuis 2003 et Guttorm Lindefjell, jamais la Norvège et ses pilotes n'étaient parvenus à s'imposer en ERC.

L'épreuve polonaise restera longtemps dans le cœur des supporters scandinaves. Avec les succès conjugués de Mats Lysen en D1A et de Knut Ove Borseth en D2, la Norvège renoue avec ses années fastes en championnat d'Europe de Rallycross. Pour retrouver trace d'une pareille efficacité, il faut remonter aux saisons 1995 et 1997 où les duos Opland/Schanche et Opland/Hunsbedt s'étaient respectivement imposés dans la course au titre. Mais dès le week-end prochain, la Norvège pourrait entrer dans l'histoire en s'imposant dans toutes les divisions, phénomène complètement inédit, puisque depuis 1993 et l'introduction d'une troisième catégorie (ERA Cup), jamais un pays n'a été en mesure de réaliser un tel exploit. Seule la Suède avait réussi un carton plein en 1980 (Per-Inge Walfridsson / Olle Arnesson) ainsi qu'en 1986 (Anders Norstedt / Olle Arnesson), mais l'ERC ne comptait à l'époque que deux divisions.

Si Sverre Isachsen est en bonne voie pour venir compléter le tableau déjà entamé par Lysen et Borseth. Slomczyn aura été loin du long fleuve tranquille auquel pouvait prétendre Knut Ove Borseth. En effet, avec 28 points d'avance sur Jos Sterkens avant la Pologne, le norvégien avait une marge de manœuvre plus que confortable, puisqu'une qualification directe en finale A lui aurait suffit à être titré dès la fin de la 3ème manche qualificative. Mais avec un moteur récalcitrant et loin de ses standards habituels, Borseth aura souffert tout le week-end.

Incapable de s'aligner au départ de la manche du dimanche matin, il ne oit son salut qu'aux derniers efforts de sa Fiesta à traction arrière, au départ de la dernière qualif de l'épreuve. Non qualifié pour la finale A, il obtiendra finalement les points de la 8ème position, mais ce sont des tribunes que Borseth a dû patienter pour connaître enfin son sort. Pour être champion, il ne fallait pas que Sterkens, 4ème à Slomczyn, s'impose lors de la finale.

« C'est dingue ! Je n'ai jamais été aussi heureux de ma vie de terminer à la 8ème place. Je n'ai pas de mots pour exprimer ce que je ressens (…) Je suis champion d'Europe alors que c'est seulement ma première saison en ERC. Je ne veux surtout pas oublier les gens qui ont travaillé en coulisses et qui m'ont permis d'obtenir ce titre. Tout cela n'aurait pas été possible sans une super équipe et le soutien de nos partenaires. La dernière épreuve à Sosnova sera pour eux et nos supporters. Je donnerai le maximum pour m'imposer et rendre la fête totale ».

Avec Isachsen en position de force par rapport à Jernberg en Division 1, la fête pourrait effectivement être totale au soir de la République Tchèque. Depuis Hunsbedt en 1997, jamais un norvégien n'a été sacré dans la catégorie reine de l'ERC.

 

Crédit Photo : Hallgeir Raknerud

 

Cliquez ICI pour voir la Finale A de Division 1

 

11/08/2009

ERC Maasmechelen (D2) : Borseth pense déjà à 2010

erc2009_300 affiche belgique.jpgCe septième rendez-vous de la saison aura permis, une fois de plus, au norvégien Knuth Ove Borseth de faire étalage de toute sa classe lors de cette manche belge. En remportant une 5ème victoire cette saison, Borseth porte désormais à 26 points son avance au championnat sur son second, le belge Jos Sterkens.

Guino Kenis avait pourtant fait le plus dur en s'emparant de la pôle-position de la finale A mais ses efforts resteront vains tant Borseth semble au-dessus de la concurrence. Il faut dire que l'absence du suèdois Per-Niklaas Loov a quelque peu facilité la tâche de ce dernier, d'ailleurs le premier surpris par sa réussite :"C'est une sensation bizarre que d'être en tête du championnat parce que ce n'était vraiment pas notre objectif de départ que de lutter pour le titre pour notre première saison en ERC".

En arrivant à Lydden Hill au mois d'avril dernier, l'ancien international de Handball norvégien ne pensait pas faire un championnat complet, mais les victoires s'enchaînant, le constat était clair et sans ambiguïtés, il fallait continuer. Désormais libre de toute pression au classement général du championnat, Borseth voit déjà plus loin :"pour la saison prochaine nous aurons deux nouvelles voitures : une pour moi, mais j'aimerai également en confier une Fiesta à une "jeune pousse". Cette division est vraiment bonne et il faudrait que d'autres pilotes viennent nous rejoindre en 2010".

Alors que la caravane de l'ERC se dirige tranquillement vers le circuit de l'Estering à Buxtehude, non loin de la ville de Hambourg, Borseth a déjà l'esprit tourné vers la prochaine épreuve :"J'ai toujours apprécié le circuit de Buxtehude et je suis déjà concentré sur la prochaine épreuve. Il faut reconnaitre que ce week-end belge fut à la fois mouvementé et passionnant et je m'attends à ce même type de scénario en Allemagne".

Encore une petite victoire et Borseth pourra très certainement savourer avant la fin de la saison une couronne européenne amplement méritée. L'humilité étant souvent le lieu commun des plus grands pilotes, Borseth a encore de belles années devant lui.

19:08 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe belgique maasmechelen duivelsberg, borseth, fiesta, division 2 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

10/07/2009

ERC Holjes : Borseth tranquille ?

logo_em09.jpgEn décrochant une nouvelle victoire à Holjes le week-end passé, Borseth est en passe d'aller décrocher son tout premier titre de champion d'Europe de Division 2. Dans une catégorie considérée comme « biaisée » de par le faible nombre de compétiteurs, il est vrai que l'obtention du titre est certes moins « sexy » et moins rutilant que celui de D1 ou de D1A. C'est d'ailleurs une des raisons qui avait poussé le champion sortant, le belge Michael deKeersmaecker, a se désengager au tout dernier moment du championnat 2009, afin de se consacrer à l'avancée de ses projets pour la D1 en 2010. Mais cette épreuve de Holjes aura eu le mérite de montrer que cette catégorie avait du potentiel avec 14 pilotes engagés, auquel il faudrait rajouter le finlandais Jokke Kallio, étrangement absent en Suède.

Les leaders au tapis

Au delà de chiffres réconfortant quant aux engagés de plus en plus nombreux, c'est surtout le niveau de compétitivité désormais atteint par cette catégorie qui lui redonne des couleurs. Les pilotes présents aux avants postes depuis le début de saison que sont Guido Kenis, Jos Sterkens ou encore Patrick Mertens ont tout simplement subi la loi imposée par les nordiques. Ainsi, seuls Borseth, Loov et Castoral ont réussi à accrocher le wagon de la finale A, et avec un certain succès pour les deux premiers cités, puisqu'ils monteront sur un podium complété par le norvégien Ole Habjorg et sa BMW. La qualité du plateau semble donc corrélée avec l'augmentation du nombre de pilotes engagés. D'ailleurs, les seuls opposants encore crédibles pour Borseth ont tous déjoué en Suède, même s'il faut avouer que Sterkens et Kenis, englués dans les problèmes mécaniques, sont sortis, au fur et à mesure, du rythme imprimé par les leaders du week-end.

Holjes, tournant de la saison

Comme en Division 1A, ce week-end suédois aura très certainement marqué le tournant du championnat. Là où les commissaires techniques avaient, sans le vouloir, décidé de la suite de la saison, ici, ce sont les ennuis mécaniques des uns qui permettent aux autres de prendre un peu d'air au classement. Borseth se place donc, avec 93 points, comme « LE » favori logique alors que Sterkens, second avec 74 points, se voit désormais rejoint par Castoral (64). Mais les poursuivants de Borseth devront, en plus de regarder le haut du classement, surveiller de près le retour de Per-Niklaas Loov, qui, en trois épreuves seulement, a déjà engrangé 47 points sur 60 possibles. Une lutte à distance d'autant plus passionnante à suivre si les « nouveaux » venus décident de renouveler l'expérience dès le mois prochain sur le circuit belge du Duivelsberg ...

 

 

 

 

15:13 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross, suède, holjes, d2, borseth, kenis, loov, sterkens | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu