Avertir le modérateur

16/08/2011

Rallycross Europe : On se lève tous pour ... Guttorm !

lindefjell portrait 4.jpgLINDEFJELL GUTTORM 2011.JPGDisons-le clairement, la performance alignée par Guttorm Lindefjell à Valkenswaard fait partie des moments à même de vous réchauffer le cœur. A l'image de Ludvig Hunsbedt, Jean-Luc Pailler ou Morten Bermingrud, Guttorm semble progressivement retrouver le rythme qui a toujours été le sien.


 Car si les Etats-Unis possèdent Ken Block, le Rallycross Européen peut facilement tirer un semblant de parallèle avec le fantasque norvégien de Kvinesdal. Excentrique, fantasque, Guttorm "Dynamite" Lindefjell fait assurément partie des figures du championnat d'Europe de Rallycross.

Pourtant, à l'heure où nombre de regards se tournent vers le développement de la discipline de l'autre côté de l'Atlantique, le champion d'Europe 2003 manquait clairement, pour ne pas dire terriblement, au Rallycross.

Alors, quand celui qui a su devenir, en quelques années seulement une attraction à lui seul, aligne des performances d'une nature similaire à celles affichées en Hollande ce week-end, on se prendrait presque à rêver d'un retour [à plein temps] des Hansen, Eklund ou autres Michael Jernberg dans les rangs du championnat d'Europe.

Efficace à Valkenswaard, Guttorm a renoué avec son glorieux passé, réussissant, par exemple deux superbes manches qualificatives conclues respectivement au 8ème et 4ème rang.

Si ce dernier se faisait recaler d'une qualification directe pour la Finale A par son voisin de Kvinesdal, alias Ludvig Hunsbedt, Guttorm a indirectement replongé les fans dans une douce nostalgie.

Malheureusement, le tracé redevenu sec au moment de la finale B ne permettait pas au norvégien de lutter à armes égales face à la Ford Focus du marin Écossais, Andy Scott.

Huitième au final, Lindefjell pouvait avoir le sourire à l'arrivée. En marquant ses premiers points cette saison, le norvégien mettait fin à 13 mois de silence [la dernière fois où Guttorm fut en mesure de se qualifier pour une Finale, remonte à la manche suédoise de Holjes, 2010].

En revanche, Lindefjell est, plus que tout, en manque de roulage. Sa brève apparition à Holjes au début du mois de juillet peut d'ailleurs en témoigner. Accablé par les soucis d'ordre technique, ce dernier n'est jamais parvenu à exploiter le potentiel de sa monture.

"En Suède, j'avais tellement enchaîné les soucis que je n'étais jamais parvenu à tirer la pleine mesure de ma voiture. Je suis heureux de ma performance réalisée ici, mais il est évident que j'en veux encore plus désormais. J'étais satisfait d'avoir pu décrocher le 8ème temps lors de la première manche qualificative même si j'ai perdu pas mal de temps à me battre pour gagner des places. Maintenant, je sais que c'est aussi à moi de me faire violence. La voiture s'est parfaitement comportée tout au long du week-end et elle a encore du potentiel. J'ai juste besoin d'effectuer un peu plus de roulage à son volant. Globalement, je suis satisfait de ma prestation. J'espère juste pouvoir continuer de la sorte"

Guttorm est de retour aux "affaires", c'est une certitude.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu