Avertir le modérateur

12/08/2011

Rallycross Europe : Zoom sur ... Koen Pauwels (1ère partie)

Pauwels koen portrait portugal 2011.JPGpauwels koen maasmechelen europe 2011.JPGA l'occasion des deux manches belgo-néerlandaises de Maasmechelen et Valkenswaard, nous avons choisi de mettre notre loupe sur un local de l'étape en la personne de Koen Pauwels. Retrouvez donc notre zoom découpé en plusieurs parties au cours des prochaines heures.

 


Koen Pauwels est un personnage discret. A 37 ans, le préparateur belge de la petite ville limbourgeoise de Leopoldsbourg, a pourtant signé l'été dernier, l'une des plus belles page de l'histoire du Rallycross belge.

 

Instigateur de la venue de François Duval en Championnat d'Europe de Rallycross depuis la saison 2009, Pauwels est parvenu a mettre dans les mains de l'intéressé une redoutable Ford Focus, sortie tout droit de ses propres ateliers.

C'est ainsi que le duo Pauwels/Duval a permis à la Belgique de remporter un premier succès historique lors de la manche belge du championnat d'Europe de Rallycross, à Maasmechelen, en août dernier. Une performance qui n'est pas passée inaperçue dans un pays où la discipline souffre encore de maux persistants .

Du seul circuit permanent [Maasmechelen] à la relative discrétion du Rallycross dans la partie francophone du pays, les interrogations demeurent encore nombreuses. Alors, autant dire que la victoire de celui qui a porté, pendant longtemps, tous les espoirs d'une nation au plus haut niveau du Rallye Mondial a fait, par ricochets, et d'un point de vue local, un bien fou au Rallycross.

Lui-même fils de pilote, la passion est transgénérationnelle chez les Pauwels. Si le papa a longtemps partagé sa vie sportive entre Rallye et Rallycross, ce n'est pourtant pas la discipline que choisira Koen, lors de ses débuts. Séduit par le Rallye, Pauwels ne veut pas revivre les longues heures passées par son père a remettre en état une voiture, aux contours déformés par la virulence des week-ends de Rallycross.

"J'ai fait le choix du Rallye car j'ai toujours été effrayé par les dégâts qu'auraient pu causer la discipline sur ma voiture, et les souvenirs que j'ai de mon père,constamment en train de travailler sur sa voiture ne m'y incitaient pas vraiment" note Koen.

Ainsi, de 1993 à la fin de la saison 2000, Pauwels n'aura de cesse d'écumer les Rallyes qu'ils soient régionaux ou nationaux. Après deux titres de Champion du Limbourg au volant d'une Ford Escort Groupe N, Koen, toujours fidèle au constructeur Ford, touchera également au Rallysprint. Discipline qui lui ramènera deux nouveaux titres, mais nationaux cette fois-ci, au volant d'une Escort Cosworth Groupe A.

Mais en 2001, Pauwels choisit de prendre du recul vis à vis de la discipline. Désormais accaparé par ses activités de préparateur de véhicules destinés à la compétition, l'entrepreneur de Leopoldsbourg ne dispose plus du temps nécessaire pour allier de pair, sa double casquette de pilote/préparateur en Rallye. Discipline exigeante, les reconnaissances, présupposé de la performance, empêchent Koen de poursuivre son aventure sur les routes de Belgique.

20:16 Écrit par ERC Blog - 20 minutes dans Rallycross Belgique, Rallycross Europe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu