Avertir le modérateur

08/08/2011

Rallycross Europe : Duval butte sur le Diable

duval françois portrait gros plan gordon racing pour la photo.jpgduval francois belgique 2011.jpgVainqueur surprise sur la Butte du Diable de Maasmechelen la saison passée, François Duval n'aura pas connu la même trajectoire que la saison passée sur le Duivelsberg. Pris dans la nasse des pilotes européens, François ne sera pas allé plus loin que la Finale C.


 Pourtant, avec un sixième chrono réalisé lors des essais chronométrés à 0.2s seulement du temps de référence établi par Sverre Isachsen, il y avait fort à parier que Duval soit en mesure de briller devant son public.

Second à Kerlabo pour la septième manche du championnat de France, François avouait néanmoins, et à juste titre, que les conditions n'étaient pas les mêmes que pour ce rendez-vous européen.

"Le contexte n’est cependant pas tout à fait le même," relatait François. "En France, tous les concurrents doivent rouler avec des pneus Kumho, qui possèdent une gomme très dure et sont donc moins efficaces que les Avon que nous utilisons ce week-end. Nous devons donc adopter d’autres réglages. Sur ce plan, Jean-Luc Pailler possède évidemment une expérience très utile. Ce que nous ne pourrons pas changer par contre, c’est que nous ne pouvons pas utiliser le frein à main. Notre Peugeot est dépourvue de différentiel central et les différentiels ne se débloquent donc pas quand on utilise le frein à main. C’est un petit désavantage car je ne peux pas compenser les dérives de la même façon. En rentrant dans les courbes, je dois couper les gaz pour rester à la corde."

Septième de la première manche qualificative, la suite se révélera nettement plus problématique pour le pilote de la Peugeot 207 « Pailler Compétition », lorsqu'en manche 3, il fut heurté par un Frode Holte peu enclin à délaisser sa position au profit du pilote belge à la sortie du tour alternatif.

"Certains pilotes sont tout simplement fous," riait François. "Cette année, le tour ‘joker’ a été modifié. Sa sortie se situe désormais dans l’épingle. Celui qui empruntait ce tour ‘joker’ revenait sur le tracé normal en coupant la trajectoire des autres pilotes. Normalement, le pilote effectuant son tour ‘joker’ devait céder le passage. Ce qui n’était pas souvent le cas. Holte a ainsi complètement ruiné ma troisième manche qualificative. J’ai aussi été étonné du haut niveau de compétition cette année. Il était beaucoup plus élevé que l’an dernier. En catégorie Supercars, dix pilotes pouvaient remporter la course."

Qualifié sur la première ligne de la Finale C, François devait rapidement soulager son effort en raison d'une transmission avec laquelle il était subitement en délicatesse.

"Au départ, j’ai directement ressenti qu’il y avait un problème au niveau de la transmission. J’ai quand même pu démarrer. Mais en deux roues motrices seulement, je n’avais aucune chance. Je me suis donc directement rangé sur le côté.".


 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu