Avertir le modérateur

01/08/2011

Rallycross Europe : Le point avant Maasmechelen ! (partie 1)

article photo.JPGA quelques heures seulement de l'ouverture de la seconde partie du championnat d'Europe de Rallycross sur le Duivelsberg de Maasmechelen, nous avons voulu retracer brièvement le parcours des pilotes du Top 10 de la catégorie SuperCars. Une occasion d'évaluer, en deux parties, les forces et les faiblesses supposées des dix pilotes ayant marqué de leur empreinte ce début de saison.


 

foust tanner portrait.jpgTanner Foust - 1er avec 62 points -Meilleur résultat : 2 victoires (Portugal-Suède) - 4 finales A

Tanner peut-il devenir le premier pilote non-européen à remporter un titre continental ? Avec quatre Finales A à son actif cette année, le pilote Californien de Capistrano Beach est en tout cas le meilleur perfomer de la catégorie "SuperCars" avec deux victoires historiques, alignées au Portugal et en Suède. Si Foust avait largement les moyens de mieux faire, le pilote "Olsbergs-MSE"a également dû composer avec la forte adversité qui règne dans le cadre européen.

Deux fois recalé au 6ème rang en France, puis en Norvège, Tanner Foust n'aura pu défendre ses chances du fait de contacts bien trop virils avec la meute, une fois la Finale A venue. Le seul inconvénient du pilote "Rockstar" concerne peut-être son total de points. La dernière fois qu'un candidat au titre avait atteint la mi-saison en tête avec 62 unités remonte à 2007. Leader à la mi-championnat, Kenneth Hansen avait, en effet, finalement dû céder sa position au profit de Lars Larsson, qui empochait ainsi sa seconde couronne consécutive.

En revanche, Foust est de loin le pilote a avoir passé le plus de temps derrière un volant avec son engagement sur le « Global Rallycross », et connaît parfaitement une monture qu'il a largement eu le temps de faire à sa main. De plus, Tanner pourra compter sur un équipier de luxe en la personne d'Andreas Eriksson. Totalement dévoué à son pilote, le suédois est le grand artisan d'un début de saison réussi.

 

Isachsen- portrait.jpgSverre Isachsen - 2ème avec 60 points – Meilleur résultat : 1 victoire (Angleterre) - 3 Finales A

Que dire du parcours du double champion d'Europe en titre ? En 2011, le norvégien a enchaîné le très bon, avec une victoire pour ouvrir la saison au Portugal ou encore une seconde place en Norvège, mais également le très mauvais, avec une Finale B au Portugal et une modeste qualification pour une Finale C en France.

Heureusement, la force du Norvégien d'Hokksund réside bien dans sa capacité à se remettre en question. Vexé de ses mésaventures franco-portugaises, le pilote "First Stop" s'est miraculeusement remis dans le sens de la marche, chez lui, à Storjdal en récoltant la seconde place derrière Mats Lysen, avant que la mécanique ne le trahisse une semaine plus tard, à Holjes, alors que la victoire lui était promise.

Paradoxalement, Isachsen est certainement encore plus assoiffé de titre que les saisons précédentes. En effet, avec un troisième titre consécutif, Sverre rentrerait dans la légende du cercle très fermé des pilotes ayant réussi le "three-peat". Surtout, il dépasserait l’idole de toute une nation en effaçant des tablettes le record de deux titres consécutifs signé par Martin Schanche en 1978 et 1979. Il rejoindrait alors Anders Norsted, Kenneth Hansen et Eivind Opland au rang des pilotes ayant remporté trois titres de rang ou plus.

Si Sverre s'impose à nouveau, le norvégien pourrait alors se tourner vers son rêve américain et le Global Rallycross. A moins que la série des six titres ininterrompus de Kenneth Hansen entre 2000 et 2005 fasse partie du plan de route de Sverre Isachsen ...

 

lysen mats portrait.jpgMats Lysen - 3ème avec 55 points – Meilleur résultat : 1 Victoire (Norvège) - 2 Finales A

Pour Mats Lysen, cette saison ne fait que confirmer l'immense talent qu'on lui connaît. Premier podium européen à 16 ans, pour sa seconde sortie européenne seulement, et un premier titre historique l'année suivante, histoire de clôturer sa fulgurante percée dans le cadre du Super 1600.

Si la saison passée, synonyme de ses premiers pas en "SuperCars", ne s'est pas déroulée exactement comme il aurait pu l'espérer, Mats a tout de même connu quelques coups de chauds en 2010, comme en témoigne son podium Allemand de Buxtehude.

Point positif pour le norvégien, il bénéficie cette année d'un soutien de choix avec la structure "Helmia" du multiple champion de Suède des Rallyes, Stig-Olov-Walfridsson. La différence n'a d'ailleurs pas tarder à se faire sentir. Mats a frôlé la victoire en France, avant de s'imposer au meilleur moment de la saison, puisque ce dernier remportait la victoire en Norvège devant son public. Sa connaissance des circuits et son flegme stupéfiant sont deux armes parmi les plus efficaces pour jouer le titre européen. La véritable question n'est pas vraiment "quand" Mats remportera un titre, mais plutôt, "combien" ce dernier en accumulera t-il !

 

timerzyanov portrait.jpgTimur Timerzyanov – 4ème avec 54 points – Meilleur résultat : 3ème (Norvège) – 4 Finales A

Si les jeunes ont le vent en poupe sur le circuit européen, le pilote russe fait assurément parti de ceux-là. A 24 ans, l'ancien gymnaste de haut-niveau semble avoir trouvé une discipline à sa mesure et vient justifier, après son titre européen "Super 1600" de la saison précédente, le réservoir de talents dont regorgent les catégories dites "inférieures" du Rallycross européen.

Leader du championnat avant la cinquième manche de la saison à Holjes, Timur a "tout perdu", en ne ramenant qu'un seul point du Varmland. Que ce dernier se rassure néanmoins, depuis le début de saison, seul Sverre Isachsen est parvenu à conserver le leadership plus de deux épreuves consécutives.

Timerzyanov peut en revanche compter sur son passé de sportif de haut-niveau pour ne pas relâcher la pression, et continuer à travailler sereinement sous le regard protecteur de Kenneth Hansen, son team-manager. Perfectionniste, le pilote de Kazan reste le pilote le plus régulier du championnat avec quatre qualifications pour une Finale A, soit le même total que Tanner Foust jusqu'ici. Léger bémol, il est également le seul animateur du Top 5 à ne pas avoir fait "mieux" qu'une troisième place finale cette saison.

 

holte frode portrait.jpgFrode Holte – 5ème avec 50 points – Meilleur résultat : 1 victoire (France) – 2 Finales A

Cinquième du championnat, Frode Holte fait partie des quatre pilotes à s'être signalé en remportant une course cette saison. Dominateur en France, Frode y signait également son premier succès en carrière depuis ses débuts en ERC.

Malheureusement, le pilote de la Volvo C30 n'aura pas été en mesure de confirmer par la suite, se contentant respectivement d'une Finale B en Norvège, avant de sombrer en Suède avec une Finale C. D'ailleurs, ses 12 points de retard sur Tanner Foust commencent sérieusement à peser au moment d'aborder la seconde partie du championnat.

En revanche, le pilote de Mandal peut toujours se rassurer en en remémorant sa fin de saison 2010 fracassante. Quatrième sur le Duivelsberg de Maasmechelen, Frode avait, par la suite, frôlé la victoire à deux reprises en récoltant la seconde place en Pologne, puis en République Tchèque. Disposant d'une Volvo relativement véloce sur les départs, le norvégien a les moyens de revenir rapidement jouer les premiers rôles en se sortant des situations les plus périlleuses.

Septième du général en 2010, Holte s'était même signalé en récoltant 54 points sur quatre épreuves disputées lors de la seconde partie de saison, soit le quatrième meilleur total du championnat.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu