Avertir le modérateur

28/07/2011

Rallycross France : Un leader virtuel ...

bossard steven portrait.jpgbossard steven kerlabo 2011.jpgIntraitable à Kerlabo, Steven Bossard est parfaitement revenu dans la course pour défendre, jusqu'au bout, son titre de champion de France « Super 1600 » obtenu la saison passée. Auteur d'une 14ème victoire consécutive dans les Côtes d'Armor, le pilote toulousain, ne compte plus que 11 points de retard sur le nouveau leader, David Olivier. Mieux, avec le décompte du plus mauvais résultat de la saison, Steven est le leader virtuel de la Division 1A.


 La concurrence a beau avoir largement progressé par rapport à la saison précédente, il n'en demeure pas moins que le pilote de la Citroen C2 surfe toujours sur sa vague victorieuse entamée le 18 octobre 2009, sur le circuit de Dreux.

 Depuis, personne n'aura été en mesure de mettre à mal la domination de Bossard, aussi bien dans le cadre du championnat national que dans le contexte « viril » du championnat d'Europe.

A chaque fois, Steven est parvenu à faire tomber le leader continental, que ce soit à Kerlabo en 2010, où ce dernier avait empêché Timur Timerzyanov d'empocher un succès certain, tout autant qu'au mois de mai dernier dans l'Orne , où le toulousain ramenait Andreas Bakkerud à la raison, en le privant d'une troisième victoire consécutive.

A Kerlabo le week-end passé, Steven aura nettement dominé son sujet même si son avantage n'est plus aussi limpide que par le passé. Meilleur temps des essais chronométrés puis de la première manche, seule une petite frayeur le dimanche matin viendra bousculer le plan de route du toulousain.

Victime d'un contact à l'abord de la première courbe, Bossard évitait de justesse le rail avant de se reprendre en manche 3. Avec un nouveau scratch, Steven s'assurait d'une nouvelle pôle-position pour la Finale A. Un rang que ce dernier ne quittera plus jusqu'au passage du drapeau à damiers.

«C'est ma quatorzième victoire consécutive depuis fin 2009. Je me relance parfaitement pour le titre puisqu'avec le jeu des décomptes, je passe en tête. Mon objectif est, bien sûr, de poursuivre sur cette lancée, et pour la suite, on verra bien !

Laurent Chartrain et David Olivier sont très rapides et je vais devoir les garder à l’œil, même si j'ai l'impression que David est plus régulier. Ces deux-là sont très dangereux et je vais faire en sorte de les surveiller de près. » commente Steven.

Parti pour un programme complet en Championnat de France des Rallyes Junior, Steven a, pour le moment, choisi de mettre entre parenthèses ce dernier pour se consacrer à l'obtention de son second titre consécutif en Rallycross.

« Pour la suite de ma saison, je vais me concentrer sur le Rallycross puisque ce sera difficile de faire quoique ce soit dans le cadre du Championnat de France des Rallyes Junior. Je vais d'ailleurs faire l'impasse sur le Rallye du Mont-Blanc pour pouvoir me concentrer sur la manche de Lohéac. Après il n'est pas impossible que je participe à quelques Rallyes pour accumuler un peu de roulage et d'expérience mais il n'y a rien de décidé pour l'instant, et je ne sais pas trop à quoi va correspondre mon programme de fin de saison. »

Avec 100 points au compteur pour un total de cinq victoires cette saison, Bossard, en dépit de sa troisième place au général derrière David Olivier et Laurent Chartrain, est bien le leader virtuel du championnat de France de Rallycross, décompte compris. En revanche, ses deux absences répétées de Châteauroux et Lavaré ne lui autoriseront pas le moindre faux-pas jusqu'au soir de l'épreuve de Dreux 2, au mois d'octobre prochain.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu