Avertir le modérateur

14/07/2011

Rallycross France : Jagu lorgne sur le Super 1600

jagu yvonnick portrait.JPGjagu yvonnick faleyras 2011.JPGLarge leader du championnat de France de Rallycross dans le cadre de la Division 4, Yvonnick Jagu semble s'intéresser de près à la catégorie « Super1600 » pour la saison prochaine.

 


Injustement annoncé par nos soins (et par d'autres … cela nous apprendra à vérifier nos sources …) comme futur animateur de la Division 1/Supercar pour 2012 au volant de la Citroën Xsara d'Alain Heu, le vainqueur de la Coupe de France 2009 lorgnerait plutôt du côté de l'antichambre de la catégorie reine de la discipline.

"Les envies sont conditionnées par les moyens bien évidemment. L'Audi sera effectivement en vente à la fin de la saison. J'espère pouvoir la vendre car elle est encore performante par rapport à la concurrence. En fonction de la vente, l'objectif serait de monter un programme pour la Division 1A, avec une voiture du groupe VAG. Rien n'est encore fixé, j'ai des idées mais pour le moment, je n'ai pas encore eu le temps de regarder tout cela de plus près, donc je ne voudrais pas annoncer une voiture que je ne pourrai pas monter par la suite. Il reste encore beaucoup de démarches à faire. » précise Yvonnick.

Apparue dans les rangs de la Division 4 lors de la saison 2007, la petite bombe de la Loire-Atlantique présente une carte de visite pour le moins impressionnante. Ainsi, depuis 2007, Jagu aura accumulé pas moins de 33 qualifications pour la Finale A, pour un total de huit victoires et de 16 podiums, série en cours … Auteur d'un excellent début de championnat, Yvonnick se sera montré à chaque fois en mesure, excusez du peu, de conclure ses meetings sur une des places du podium.

"C'est une voiture qui marche bien, et qui est surtout montée avec des pièces fiables. C'est l'idéal pour quelqu'un qui ne dispose pas d'un gros budget car elle reste simple en terme d'entretien. Depuis cinq ans que nous avons la voiture, nous l'avons fait évoluer saison après saison. On la connaît bien, donc on pourrait facilement aider quelqu'un qui se proposerait de l'acheter. Si on regarde les résultats de ces dernières saisons, l'Audi est une des rares voitures de la Division 4 à être homogène sur l'ensemble des circuits du championnat, elle est à l'aise sur tous les tracés." souligne le champion de France 2009.

Pour autant, la transition de la Division 4 vers le Super 1600 est loin d'être simple. Question budget, les montures de la Division 1A peuvent rapidement provoquer des sueurs froides. Cependant, la piste creusée par Olymeca, qui permet de trouver le compromis idéal entre pièces issues des départements compétitions des constructeurs automobile, et articulation de celles-ci autour de solutions moins onéreuses, mais tout aussi efficaces, demeure un exemple à suivre pour Yvonnick.

« D'un point de vue personnel, la référence en D1A reste les voitures montées par Olymeca qui ont été construites de manière intelligente. Ce qui m'attire également vers ce projet serait de pouvoir construire une voiture inédite dans le cadre du championnat de France, comme nous avons pu le faire par le passé avec l'Audi. Faire des résultats avec une voiture unique est également ce qui nous procure le plus de plaisir et de satisfaction (…) Certainement que nous aurons besoin d'une année d'apprentissage pour pouvoir jouer les premiers rôles. La mise au point d'une telle voiture est plus compliquée, la concurrence est plus rude. Potentiellement, on voit qu'il y a plus de voitures qui peuvent l'emporter en D1A qu'en Division 4. On peut aussi observer que beaucoup de véhicules sont issus des départements compétitions comme Renault Sport ou Citroën Racing, donc bien évidemment, pour pouvoir prétendre arriver au niveau de performance de ces autos, cela implique beaucoup de travail conclut Yvonnick Jagu.

Leader du général de la Division 4,et disposant d'un confortable matelas sur la concurrence avant d'aborder le rendez-vous de Lessay ce week-end, Jagu devra tout de même se méfier du retour de Benjamin Godot. Absent à Lavaré pour cause de budget, le vainqueur de la manche de Faleyras n'aura certes plus droit à l'erreur d'ici la fin du championnat, mais semble, en compagnie de David Vincent, être un des hommes à même de pouvoir contester jusqu'au bout la domination de l'Audi A3.

16:10 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu