Avertir le modérateur

10/07/2011

Rallycross Europe : Jeanney a apprécié !

jeanney portrait espoir 2010.jpgjeanney davy essay 2011 hub 1.JPGSi le week-end suédois d'Holjes, comptant pour la cinquième manche du championnat d'Europe de Rallycross, fut couronnée de succès pour Davy Jeanney, cette épreuve est également venue célébrer l'issue du premier périple scandinave du champion de France 2010.


Étonnant d'efficacité à Holjes, Davy Jeanney n'avait pas démérité en Norvège une semaine auparavant. Une montée en puissance progressive au cours de laquelle le pilote « JSA Compétition » s'est à nouveau signalé, en rejoignant le Top 16 à Lanke.

"C'était vraiment un beau circuit mais j'ai mal géré mes courses. J'étais rapide mais en première manche, tout ne s'est pas passé de la meilleure façon avec les concurrents partis avec moi. J'ai été obligé de prendre la trajectoire extérieure et je me suis retrouvé dans le tour joker en même temps que Doran. J'étais gêné pendant les premiers tours mais j'ai réussi à trouver l'ouverture sur lui car il essayait de dépasser Holte placé devant lui. Il s'est décalé de la trajectoire et j'ai saisi cette opportunité. Heureusement, nous avons installé un frein à main. D'ailleurs, je pense que sans ça, j'aurais eu plus de mal sur ces circuits. » précise Davy avant de revenir sur son aventure norvégienne:

« On avait vu que le tour joker était mon point faible donc j'ai profité du warm-up pour me bien me caler dans cette portion. En seconde manche, je me suis retrouvé en tête de la manche devant Foust. Le seul problème est que je suis arrivé vraiment fort dans le joker et sur le freinage, qui se situe sur une partie bosselée, la voiture s'est mise à l'équerre, j'ai perdu l'arrière et je me suis retrouvé à contre-sens".

Avec deux manches Norvégienne et Suédoise respectivement conclues au 12ème et 11ème rang, Davy Jeanney, loin d'avoir démérité, aura eu tout le loisir de découvrir le Rallycross à la « sauce Scandinave ». Un contexte déconcertant auquel ce dernier sera finalement parvenu à s'acclimater sans sourciller.

"L'ambiance est complètement différente et les pistes sont vraiment atypiques par rapport aux pistes de début de saison. Les gros changements se situent au niveau de leurs parties terres qui sont très glissantes. J'ai vraiment apprécié. On retrouve beaucoup de dénivelés, beaucoup de bosses. Il ne faut pas hésiter à glisser sur ce genre de circuits. On a essayé d'être propre au début ce qui explique que l'on a pas été tout de suite dans le coup. Il m'a fallu un petit temps d'adaptation pour cerner ce qu'il fallait faire ou pas. Il ne faut pas avoir peur d'engager la voiture de l'arrière car cela permet de faire des temps. On n'a pas trop l'habitude de faire comme cela, mais c'est pourtant ce qui paye. C'est déconcertant de voir certains pilotes adopter des trajectoires peu habituelles, en passant à deux mètres du vibreur et en parvenant à te mettre six dixièmes dans la vue sur un tour. » conclut Jeanney.

10:00 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu