Avertir le modérateur

17/06/2011

Rallycross Europe (Norvège/Lanke-Hell) : De retour aux affaires ...

logo hell.JPGA une semaine du grand retour du Rallycross lanke plan circuit.jpgeuropéen en terres norvégiennes, les organisateurs de la manche de Lanke soulignent, à grands renforts de communication, que "leur" épreuve ne manquera pas de marquer les esprits.

 


Deux ans sans manche européenne semblent avoir laissé un goût amer aux fans de Rallycross du côté de la Norvège. Un sentiment bien compréhensible quand on sait que ce pays est l'un des plus couronné de l'histoire de la discipline, avec pas moins de 20 titres européens ramenés depuis le premier sacre de l'icône de tout un pays, Martin Schanche, en 1978.

Une si longue absence

Alors non, le Rallycross Norvégien ne compte pas gâcher une nouvelle opportunité de se maintenir durablement au calendrier du championnat d'Europe. Quand on sait que les trois titres respectivement conquis par Isachsen, Lysen et Borseth, en 2009, n'avaient pas suffi à assurer le retour de ce pays phare de l'histoire du Rallycross, les organisateurs ont mis les "bouchées doubles" pour faire en sorte de pérenniser leur présence sur le long-terme, comme le précise le président du comité d'organisation, Steinar Vordal.

vordal steinar portrait.jpg"Après deux saisons sans manche norvégienne au calendrier européen, ce fut une excellente surprise de découvrir l'hiver dernier que la Norvège et le circuit de Lanke allaient de nouveau recevoir le championnat d'Europe de Rallycross. Les observateurs de la FIA ont souligné que ce circuit était un des mieux équipés en terme d'infrastructures liées à la sécurité (...) Nous avons reçu beaucoup d'encouragements concernant le tracé, qui est un des seuls en Europe à avoir reçu l'approbation des instances officielles sans que celles-ci n'aient émises de réserves quelconques. Nous avons fait en sorte, sur le plan de la sécurité, que le circuit dispose des meilleurs équipements et nous somme également fiers des infrastructures qui bordent le circuit" souligne ainsi, Steinar Vordal.

Terminée les tergiversations de l'hiver 2009-2010 qui avaient déclenchées les passions au sein des instances nationales du Rallycross Norvégien. A l'époque, Lanke s'était vu recalé par les observateurs de la FIA, déclenchant ainsi les foudres des pilotes de pointe de l'ERC, pointant du doigt le manque de rigueur du comité d'organisation d'alors.

 

Un long passage à vide ...

old lyngas.JPGlyngas crrrr.jpegC'est ainsi que l'on pourrait définir la santé de la discipline depuis que le fantastique tracé de Lyngas préférait, en 2004, se désengager de l'organisation de la manche européenne. L'intermède du tracé de Momarken ne supportait guère la comparaison avec Lyngas, qui, depuis la saison 1980, ravissait les spectateurs des luttes homériques que la configuration du circuit était en mesure d'offrir. Des conditions de sécurité particulièrement bancales de Momarken, aux parties "terre", peu enclines à supporter le passage des poids-lourds du championnat d'Europe sans se trahir de trous et de crevasses en tous genres, la dernière édition autour de l'ancien hippodrome touchait à son terme, fin 2007.

 

... bientôt comblé par Lanke ?

Car s'il demeure bien un point sur lequel demeure un consensus national, il s'agit bien du tracé du Storjdal. De l'avis de tous les habitués de l'Europe du Rallycross, tous se sont "régalés" à fouler ce tracé lors de présentation presse, il y a près de 15 jours. Des comparaisons à peine masquées envers le voisin suédois d'Holjes à l'amusement ressentit une fois derrière le volant, tous les pilotes réguliers de l'ERC ont confirmé la bonne tenue du tracé. Un constat qui fut rapidement rejoint par le nouveau leader du championnat d'Europe de Rallycross, Frode Holte, lors de cette journée :

"J'ai été impressionné par la qualité des parties terres du circuit. Lors des essais qui ont eu lieu, près de 400 tours ont été effectué sans que la piste n'en souffre. Après cette journée, le circuit était dans un état parfait et c'est toujours impressionnant de constater cela" précise Holte.

On ne peut donc qu'espérer que ces premiers ressentis se traduiront de manière concrète, lors du quatrième rendez-vous de la saison européenne, qui se déroulera dans moins d'une semaine désormais. S'il semble évident que le championnat d'Europe de Rallycross ne peut se passer des pilotes norvégiens, ces derniers ne pourront pas poursuivre bien longtemps, et de manière aussi assidue, leurs investissements dans le cadre européen sans l'organisation de leur manche nationale.

15:24 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu