Avertir le modérateur

09/06/2011

Rallycross France : A double titre !

chanoine fabien portrait afor.JPGchanoine fabien dacia chateauroux 2011.JPGEn l'absence de Steven Bossard pour ce quatrième rendez-vous de la saison à Châteauroux, on attendait David Olivier, Laurent Chartrain ou encore Adeline Sangnier, pour ne citer qu'eux, parmi les favoris pour la victoire. Finalement, ce fut au tour de Fabien Chanoine et de sa Dacia Sandero Super1600 "Olymeca" de pointer le bout de leur museau.


Quatrième des essais chronométrés, Fabien sera progressivement monté en puissance au fil du week-end en allant décrocher la seconde place de la manche 1. Mieux, le pilote "Yacco" parvenait à s'emparer du premier scratch de sa jeune carrière en Super1600, le lendemain, en signant le meilleur de la seconde manche qualificative. Des résultats suffisants, à l'addition des deux manches, pour dérober la pôle position de la Finale A à l'expérimenté Laurent Chartrain.

Après un début de saison dédié à la prise en main de son nouveau "jouet", tout juste sorti des ateliers d'Olymeca, Chanoine s'était alors contenté de trois Finales B, pour une huitième place au classement général, avant cette épreuve de Châteauroux.

Au flash du départ, la Dacia Sandero profitait de sa position sur la grille pour s'emparer de la tête de course, immédiatement suivi par la Citroën Saxo de Laurent Chartrain. Pressé par ce dernier, Fabien ne lâchera rien jusqu'au passage du drapeau à damiers. Le poing rageur, le pensionnaire de la structure "Renault Chanoine" pouvait savourer le premier succès de sa courte carrière en Rallycross.

"Première qualification en Finale A cette saison, première victoire en manche, première pôle-position et première victoire, soit un très bon week-end pour moi. J'étais stressé au départ de la Finale, mais déjà satisfait par le résultat global du week-end. La Finale, c'était du bonus. Bien sûr, au départ de celle-ci, je pensais à la victoire mais je savais que ce ne serait pas facile, et j'ai imaginé tous les scénarios possibles. Je me suis vidé la tête pour me concentrer uniquement sur le feu de départ. Une fois devant, je devais gérer ma course en roulant proprement. Je comptais les tours au fur et à mesure, et c'était ... très très long !! Sur le coup, je n'ai pas vraiment réalisé ce que je venais de faire. L'émotion était vraiment très forte au sein de mon équipe, avec mon père et mes partenaires qui me suivent depuis mes débuts en Rallycross" souligne Fabien.

En une seule épreuve, Chanoine a pratiquement doublé son total de points marqués depuis le début de saison, faisant ainsi grimper son total de 21 à 41 unités. Surtout, après David Olivier en 2010, premier pilote à faire triompher une Dacia Logan Super1600 en compétition officielle, Fabien Chanoine a récidivé avec classe sur le circuit des Tourneix, en récoltant le premier succès mondial d'une Dacia Sandero.

chanoine fabien dacia sandero faleyras 2011.JPG"On a réussi à prouver que cette Sandero "Made by Olymeca" est une voiture très performante. Ils ont vraiment fait un travail exceptionnel sur cette auto. Il y a bien sûr une part de fierté, car lorsque les gens voient une Sandero, ils voient immédiatement l'image "low cost" et ne pensent pas à une voiture de compétition. Ce projet est vraiment décalé, et aujourd'hui, je pense que le pari est gagné grâce à cette victoire ce week-end"

Si Fabien n'a gagné qu'une place au général du championnat en se replaçant au septième rang, il vient en revanche de recoller au trio Sangnier/Guillemette/Eveno, ne comptant plus que huit unités de retard sur la championne de France de Rallycross. Un constat qui rapproche Chanoine de ses objectifs pour cette saison.

"Pour la suite du Championnat, je vais continuer à travailler sur mon pilotage et sur le fonctionnement de la voiture. Mes objectifs restent inchangés et concernent toujours le Top 5. Maintenant, il faut prendre les courses les unes après les autres. Certes, il y a une victoire, mais je suis conscient que chaque week-end est à chaque fois différent du précèdent." conclut Fabien.

Après une première expérience en 2007 au volant d'une Renault Clio II RS dans le cadre de la Division 2, où en deux courses disputées seulement, Chanoine était parvenu à décrocher une place en Finale A à Dreux, le pilote "Yacco" s'était ensuite tourné vers la Logan Cup avec succès. Cinquième pour son premier programme complet, Fabien était parvenu a disposer d'un certain ... Maximilien Eveno, avant de rejoindre en 2010, la catégorie reine du "SuperCars". Avec Faleyras, Dreux et Lavaré à son calendrier, Chanoine, avec trois finales B à son actif, s'était montré à l'aise d'entrée de jeu, avant de s'aligner cette saison avec la Dacia Sandero "Super1600" construite dans les ateliers d'Olymeca.

Crédit photo : Manu Naud


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu