Avertir le modérateur

23/05/2011

Rallycross Europe : Du grand (Boss) Art !

bossard steven portrait espoir 2010.jpgbossard steven dreux 2011.jpgLeader du championnat d'Europe, Andreas Bakkerud avait déclaré avant l'épreuve d'Essay que son objectif serait, avant-tout, de tenter d'empêcher Steven Bossard de coiffer son douzième succès consécutif en Rallycross. Ce fut finalement ... peine perdue pour le jeune norvégien.


Comme en 2010, où Timur Timerzyanov avait déjà goûté au savoir-faire « made in France » à l'occasion de la manche européenne de Kerlabo, Bossard est parvenu à mater la cavalerie européenne avec la classe qui salue désormais chacune de ses sorties, au volant de la Citroën C2, depuis ses débuts en Rallycross.

Jamais le pilote "Bos Engineering" n'aura été inquiété durant l'ensemble du meeting. Seuls des départs un peu poussif seront venus alerter le jeune toulousain. Ainsi, le samedi, en première manche qualificative, Bakkerud aura bien tenté de porter un coup à la domination de Bossard, avant que celui-ci ne reprenne les devants, au prix d'un dépassement majestueux dans la seconde courbe du circuit, généralement propice à ce type de manœuvres.

La suite se soldera par une maîtrise parfaite de son sujet, avec une pôle position acquise dès l'issue de la seconde manche. Certes, Steven est bien réapparu en manche 3, le temps de régler les derniers détails, comme celui du tour alternatif où la Citroën C2 s'engouffrera même à deux reprises. Sans doute histoire de se délecter avec gourmandise et empressement d'une victoire qui ne tarderait pas à tomber dans son escarcelle.

Certes, Laurent Chartrain, flamboyant à Essay, aura bien tenté un dernier coup de poker en étant le plus prompt à se dégager de la grille de départ en Finale A, mais celui-ci se ravisera rapidement en perdant deux positions coup sur coup sur Bossard et Bakkerud, dans le second virage du circuit.

Pourtant, Steven avouait en conférence de presse que cette course était peut-être la dernière, pour lui, en Rallycross. Louée au norvégien Daniel Holten pour la manche Portugaise de Montalegre, ce dernier a manifestement fait part de ses intentions, en se montrant fortement intéressé par la voiture la plus efficace du continent. Partageant son programme entre championnat de France des Rallyes et Rallycross, le jeune Steven a bien conscience que pour l'instant, il ne peut mener plusieurs séries de fronts pour des raisons bien évidentes, de budget tout autant que de temps.

"J'ai complètement manqué mon départ mais les qualités de la voiture m'ont permis de rectifier le tir. En début de saison, nous avions quelques difficultés mais tout est réglé désormais. Je n'ai aucune idée de la suite concernant mon investissement en championnat de France de Rallycross. J'ai un programme en championnat de France des Rallyes cette saison et cette course était peut-être ma dernière en Rallycross car Daniel Holten a signifié qu'il était fortement intéressé pour acheter la voiture".

Si tel était, le cas, le Rallycross Français perdrait sans aucun doute une de ses plus belles pépites tant Steven a démontré, à Essay, que le titre européen était largement à sa portée. Croisons les doigts ...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu