Avertir le modérateur

17/05/2011

Rallycross Europe : Fin de série pour Eriksson

eriksson 2010 dans fiesta.jpgeriksson andreas lydden hill 2011 4.JPGSecond à Montalegre derrière son co-équipier, Tanner Foust, le pilote suédois Andreas Eriksson vient de refermer une sacré parenthèse de sa vie sportive.


En effet, le patron de la structure Olsbergs-MSE n'était plus monté sur un podium de championnat d'Europe de Rallycross depuis la manche polonaise de Slomczyn en 2009, où ce dernier s'était d'ailleurs imposé.

Après une saison 2010 tronquée par seulement quatre qualifications en Finale A sur les dix manches que comptait le championnat, la métamorphose du pilote de Nynashamn s'est finalement produite lors de ce second rendez-vous de la saison.

Leader à l'issue de la première journée de compétition à Montalegre, Eriksson a laissé par la suite Tanner Foust terminer le travail, récoltant ainsi les premiers lauriers de la saison 2011 pour la structure Olsbergs-MSE.

Surtout, Eriksson est parvenu à placer ses deux voitures sur les deux premières marches du podium, fait inédit jusqu'ici. Sa gestion parfaite de la Finale A est d'ailleurs un exemple parfait de l'évolution du suédois. Plus réfléchi en course que par le passé, Andreas a choisi la case du Joker Lap dès le premier tour. Une option, certes, largement facilitée par la présence de Tanner Foust à ses côtés sur la première ligne de la grille de départ.

Sans sourciller, Eriksson est resté longtemps coincé en sixième position derrière un pois(s)on pilote de luxe, en la personne de Liam Doran. Parfaitement calé dans le rythme du britannique, Eriksson a sagement opté pour une course d'attente, sans doute persuadé que la pointe de vitesse redoutable de Liam lui permettrait de recoller au bon wagon, une fois la concurrence passée par le tour alternatif.

La patience du suédois allait finalement payer au cinquième tour de la Finale A. Handicapé par une suspension en piteux état, suite à l'éclat pris dans le contact avec Timerzyanov au tour précédent, Liam Doran ne pouvait contenir plus longtemps les assauts de la Ford Fiesta. Si Foust s'échappait en tête de course, Eriksson reprenait la 3ème place et se permettait alors de mettre la seconde Citroën C4 de Timur Timerzyanov sous pression. Une pression à laquelle le jeune russe ne résistera pas longtemps, puisque Eriksson lui subtilisera la seconde place dans les derniers mètres de course.

Soulagé, Eriksson l'était au moment de venir saluer la victoire de Tanner Foust. En plus d'un doublé historique pour la firme suédoise, Foust et Eriksson occupent respectivement les positions 2 et 4 au championnat après une ouverture de saison poussive à Lydden Hill. Seul soucis pour Andreas, celui-ci n'a plus été en mesure de battre Tanner sur la piste depuis quatre courses, tous championnats confondus (Sosnova 2010, Seattle, Lydden Hill, Montalegre). Un problème de "riches" en somme, dont Eriksson doit forcément se réjouir ...

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu