Avertir le modérateur

04/05/2011

Rallycross Europe : Rude début de saison ...

dekeersmaecker portrait.jpgdekeersmaecker lyddenhill2011 2.JPGMichael de Keersmaecker a souffert lors de l'ouverture du championnat d'Europe de Rallycross à Lydden Hill. Éliminé dès l'issue même des manches qualificatives, le pilote de Turnhout ne devrait pas refaire son apparition avant la manche française de l'ERC, les 22 et 23 mai prochains, sur le tracé d'Essay.


Rapide lors des essais libres, le pilote "JDK" occupait le onzième rang, juste derrière les ténors désignés de l'exercice 2011. Mieux, de Keersmaecker obtenait le treizième temps des essais chronométrés, dans la même seconde que Sverre Isachsen, parvenant même à mettre dans ses rétroviseurs, des pilotes à la pointe de vitesse plutôt flatteuse, tels Walfridsson ou encore Jos Kuypers.

En revanche, la première manche qualificative allait rapidement faire déchanter le résident de Turnhout. Une exclusion de la manche 1 en raison de deux faux-départs, associé à un contact houleux, le dimanche matin, avec David Binks et Pavel Koutny, et les chances de qualification du pilote « JDK » pour les finales s'amenuisaient. Elles prenaient même une tournure définitivement négative quand la pompe huile cédait au départ de la manche 3.

Du travail en perspective pour la structure originaire de la région anversoise, que l'on ne devrait pas retrouver avant la troisième manche du championnat d'Europe. De Keersmaecker devrait en effet faire l'impasse sur le Portugal et le rendez-vous de Montalegre, histoire de remettre de l'ordre dans la Focus.

"Les manches qualificatives ont été réellement décevantes. J'ai été exclu de la première manche qualificative à cause des faux-départs. Au départ de la seconde, nous nous sommes retrouvés à trois à l'entrée du "Joker Lap". Pavel Koutny et moi-même avons mal évalué la situation, et je suis parti flirter avec le mur de pneumatiques. Enfin, je me suis présenté au départ de la manche 3 mais j'ai rapidement dû me ranger, en raison d'un problème de pompe à huile (...) La Focus a été revu de fond en comble cet hiver. Mais, notre motoriste Julian Godfrey nous a livré très tard et la voiture était juste prête pour la manche de Lydden Hill. Nous n'avons pas eu le temps de tester la voiture, et cela s'est payé directement sur la piste. Le travail effectué cet hiver sur le couple moteur nous a forcé à revoir complètement nos réglages ainsi que mon style de pilotage. (...) Notre système électronique est complètement nouveau, si bien que j'avais trop de choses à gérer au départ de la première manche. Mes faux-départs ne sont donc pas dûs au hasard. Je ne veux pas chercher d'excuses, mais la voiture a été terminée trop tard pour nous permettre d'effectuer des essais préliminaires. A ce niveau, cela ne pardonne pas. D'un autre côté, je ne suis pas le seul à avoir rencontré des problèmes de moteur sur ce meeting. Nous allons maintenant laisser passer la manche Portugaise pour avoir le temps nécessaire de tout remettre en ordre et de procéder à quelques essais. J'espère que tout se passera bien et que nous serons au départ de la manche française. Le niveau des autres voitures est excessivement élevé." conclut Michael.

Meilleur représentant du royaume de Belgique en 2009, pour trois épreuves disputées seulement, de Keersmaecker s'est contenté d'une 17ème place en 2010, pour sa seconde saison au sein de la catégorie SuperCars.

11:40 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu