Avertir le modérateur

29/04/2011

Rallycross France : Le calme ... avant la tempête ?

pailler fabien portrait.jpgpailler fabien dreux 2011.JPGRessorti septième d'un week-end de Dreux, clairement "pourri" par les ennuis mécaniques, Fabien Pailler est néanmoins parvenu à se sortir du traquenard tendu par cette première manche du Championnat de France de Rallycross.


Une cinquième place aux essais chronométrés, voilà à quoi ce sera résumé le week-end du pilote "Axel Fermetures", avant le départ de la Finale B. D'un moteur "out" à l'issue de la première manche qualificative, à deux bris de transmissions successifs lors des deux séries suivantes, Fabien Pailler n'est pas passer loin de la "catastrophe" à Dreux.

Heureusement, la Peugeot 207 aux couleurs de « Total » de la structure Pailler Compétition retrouvera une forme olympique, au départ de la Finale B, depuis laquelle Pailler s'élançait en septième position.

Second à l'arrivée de celle-ci, Fabien aura construit sa seule course en peloton du week-end sur la stratégie. Là où d'autres auraient pu flancher, en lançant toutes leurs forces dans la bataille au terme d'un week-end éprouvant moralement, Fabien a ainsi évité les nombreux cafouillages de la première courbe du circuit de Dreux. Au terme d'une bonne gestion du tour alternatif, Fabien réussissait à émerger en seconde position. Le pilote "Pailler Compétition" parviendra à conserver son rang jusqu'au terme des six tours de la Finale B, échouant seulement à quelques dixièmes du vainqueur du jour, Alexandre Theuil.

Fabien marquait ainsi ses 10 premiers points de la saison, en dépit d'un week-end où la poisse s'est acharné sur le sociétaire de la structure "Pailler Compétition". Pour autant, Fabien n'en perdait pas ses esprits, prenant avec un recul certain, ses ennuis du premier meeting de la saison.

« Malgré tous les soucis rencontrés en manches qualificatives, cela ne servait à rien de s'énerver ou de s'affoler. Ce sont des éléments qui font partie du jeu en sport automobile, et il faut parfois les accepter. Je préfère me concentrer sur les aspects positifs. On sait désormais que les évolutions apportées au moteur cet hiver fonctionnent. Notre travail concernant les procédures de départ commence également à payer. J'attends Faleyras avec impatience. » précise Pailler, quatrième du dernier championnat de France "SuperCars".

Nul doute que Pailler ne compte pas rééditer sa sortie de Dreux, le week-end prochain, à Faleyras. Une qualification en Finale A, sera un passage obligatoire pour espérer jouer le classement général.

Crédit photo : Xavier Tournadre

17:00 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu