Avertir le modérateur

26/04/2011

Rallycross Europe (Lydden Hill) : Hunsbedt maintient le cap

hunsbedt portrait 2009.jpghunsbedt ludvig test 2011 gardermoen.jpgSurprise de l'intersaison, avec l'annonce de la construction d'une Volvo C30, Ludvig Hunsbedt faisait à Lydden Hill, ses premiers tours de roue en compétition officielle, ce week-end.


Avec seulement deux séances d'essais, rapidement digérées, avant de débarquer pour l'ouverture de la saison en Angleterre, Hunsbedt et la structure "Nomaco Racing" étaient parfaitement conscients de la relative jeunesse de leur monture. Trop juste pour jouer les premiers rôles d'entrée de jeu, les tests de pré-saison avaient, de plus, permis de pointer du doigt plusieurs problèmes, aux rangs desquels, moteur et turbo compris, faisaient offices de principaux coupables.

Si Hunsbedt n'a pas brillé à Lydden, il s'est en revanche montré nettement plus constant dans ses performances que la saison passée. Confortablement installé dans le Top 10, des essais chronométrés à la troisième manche qualificative, et le norvégien en était quitte pour une place sur la seconde ligne de la Finale B.

Entre les secousses provoquées par le clash avec Sverre Isachsen, au départ de la manche 2, ou encore une sortie du tour joker conclue sur deux roues, et manifestement empreinte d'un optimisme immodéré, le norvégien de Kvinesdal pouvait certainement prétendre à mieux.

Arrivé au départ de la Finale B, avec une monture portant encore les stigmates d'un duel rugueux avec son compatriote Frode Holte au cours de la troisième manche, Hunsbedt devait, cette fois, faire face à une Finale A, avant la lettre. Avec Tanner Foust accompagné par Frode Holte en première ligne, suivis d'Eriksson et de Timur Timerzyanov, l'issue de cette Finale avait de quoi faire bouillir le plus placide des bookmakers londonien. Hélas, Hunsbedt stoppera sa Volvo deux tours seulement après le départ, victime d'un bris mécanique.

Pour autant, le champion d'Europe 1997 prenait soin, dès l'arrivée, de distinguer le fond de la forme, dans son analyse du week-end :

« Nous avons encore des problèmes concernant l'exploitation du moteur. Nous avons essayé différentes choses ce week-end. Si par moments, ces choix ont payé, je suis en revanche loin d'être totalement convaincu. Mais dans l'ensemble, je suis satisfait de ma course car la prise en main de cette voiture est vraiment fantastique. Je n'ai jamais conduit une voiture aussi bonne, donc je garde confiance quant au développement futur de la Volvo" soulignait Hunsbedt, qui a clairement fait du titre 2012, son objectif majeur.

 

Crédit photos : Nomaco Racing / Rallycross.HU

15:48 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu