Avertir le modérateur

22/04/2011

Rallycross Europe (Lydden Hill) : Changement de décors

lydden hill changement.pnglydden hill banniere circuit.jpgA quelques heures de l'ouverture de la saison européenne dans le berceau historique du Rallycross de Lydden Hill, Stig-Olov Walfridsson et Andreas Eriksson risquent de se retrouver bien isolés cette saison, au sein de la catégorie "Supercars"...


Suite au départ de Michael Jernberg sur le Global Rallycross, en plus du programme réduit de Kenneth Hansen pour la saison 2011, la Suède ne pourra compter que sur les seuls Andreas Eriksson et "Steck" Walfridsson, pour défendre ses couleurs. Une première dans l'histoire du championnat d'Europe ...

Si Per Eklund avait, a regrets, déjà levé le pied depuis la saison dernière, en raisons de problèmes récurrents pour boucler budget, tout autant que du fait de son investissement auprès de l'étoile montante du sport automobile finlandais, Toomas Heikkinen, le paysage de l'ERC version 2011 risque d'être sacrément bouleversé.

La fin d'un cycle ?

hansen kenneth portrait 2.jpgEn un hiver seulement, c'est un pan entier de l'histoire du championnat d'Europe qui se sera donc évaporé, avec trois des pilotes les plus expérimentés de la série qui se sont retirés. Si Jernberg n'a jamais eu le loisir de coiffer la couronne suprême, depuis son entrée en ERC en 1991, en revanche, entre Eklund et Hansen, ce sont 16 titres européens et trois personnages aussi légendaires que charismatiques du Rallycross qui s'évanouissent

Certes Kenneth Hansen devrait faire quelques apparitions lors de la seconde partie de saison, mais la tâche de ce dernier se concentrera, uniquement, sur le développement de la Citroën DS3 qui arrivera, au mieux, pour la manche d'Holjes. En d'autres termes, il ne restera que Jean-Luc Pailler, Ludvig Hunsbedt, et bien sûr Sverre Isachsen, en tant que champions d'Europe « Supercars » encore en activité.

Si ce contexte particulier ouvre la voie aux jeunes, ou plus généralement aux nouveaux venus, le championnat d'Europe requiert de l'expérience, pré-requis essentiel à la régularité. La Volvo C30 de Svein Roger Andersen a beau avoir montré du potentiel la saison passée en championnat nordique, mais à l'image de Davy Jeanney ou Marc Laboulle, celui-ci risque certainement d'être un peu « tendre » pour prétendre pouvoir jouer les premiers rôles, sur chacune des dix manches que compte le championnat.

 

Avantage Olsbergs-MSE ?

foust tanner seattle 2011.jpgAvec deux courses officielles dans les bras sur le Global Rallycross, Tanner Foust pourrait être un des hommes fort de ce début de saison. Pour sa seconde année seulement en Rallycross, le champion US 2010 a acquis l'expérience nécessaire auprès d'Andreas Eriksson. Second derrière Gronholm à Irwindale, Foust est parvenu à ses fins le week-passé dans l'état de Washington en remportant son premier succès de la saison.

Pour Eriksson, qui a affiché des ambitions à la baisse, en raison de sa double-casquette de pilote-team manager, il sera intéressant d'observer son évolution. Pilote "expressif" et bouillant, Eriksson a peut-être une belle carte à jouer en dépit de sa prise de distance vis à vis de ses objectifs européens. Le suédois pourrait néanmoins bénéficier d'une pression moindre pour enfin se libérer, et ainsi éviter les nombreuses erreurs d'appréciation qui ont souvent émaillé ses campagnes précédentes.

 

Doran et Holte en leaders de la « nouvelle vague »

doran liam holjes 2010.jpgholte frode volvo 2011 test essay holte motorsport.jpgDu côté des "jeunes loups", confirmés et rodés aux joutes de l'Europe, Liam Doran et Frode Holte feront assurément offices de leaders. Troisième pour son premier programme complet en ERC, le britannique possède toutes les chances de marcher sur les traces de Will Gollop, dernier pilote des sujets de sa majesté a avoir obtenu la couronne en 1992. Pour Holte, sa demi saison effectué en 2010 a laissé entrevoir d'immenses espoirs pour prendre la suite de son compatriote, Sverre Isachsen. Sa pointe de vitesse, tout autant que son sang froid, seront des atouts indéniables dans la quête du titre.

LYSEN MATS TEST 2011.jpgBien sûr, il ne faudra pas oublier Mats Lysen, dont la seule apparition au volant de la Clio III de la structure "Helmia", lui avait permis de se qualifier directement pour la finale A, la saison dernière, en République Tchèque. Plus jeune champion d'Europe de l'histoire de la discipline, le norvégien n'aura certes pas la partie facile face aux vétérans, Hunsbedt, Pailler ou Kuypers, mais sa fougue retrouvée, associée à son talent naturel, devraient lui permettre de bien figurer, et pourquoi pas, de prendre la suite de Doran en tant que révélation de la saison 2011. Ce constat, à un degré moindre, pourrait également s'appliquer au cas Toomas "Topi" Heikkinen. Pour le finlandais, la problématique se situera surtout au niveau de l'évolution de la Saab 9_3, mise au point par Per Eklund pendant l'hiver.

Partagés entre nostalgie et excitation, les suiveurs assidus du championnat risquent d'être légèrement désorienté, dimanche, en fin d'après-midi, à l'heure où les monstres de la catégorie "Supercars" prendront le départ de la première finale A de la saison. Le décors de cette saison 2011 a définitivement changé, c'est une certitude !

16:14 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu