Avertir le modérateur

27/03/2011

Global Rallycross (Irwindale) : Le rookie apprend vite ...

tideman pontus irwindale jump.jpgtiedemand pontus portrait 2.jpgSecond de sa classe lors de la manche suédoise du Championnat du Monde des Rallyes au début du mois de février dernier, Pontus Tidemand ds'attaquait ce week-end à un nouveau challenge, d'une toute autre nature, avec la première manche du Global Rallycross.


Et le moins que l'on puisse dire, est que le pilote de 20 ans n'aura pas mis longtemps à saisir le mode d'emploi de la discipline pour sa première sortie. Avec une première prise en main de la Ford Fiesta MK6, seulement 24 heures avant le début de l'épreuve du SuperRally, Pontus a surpris son auditoire à Irwindale.

Second de sa série derrière un insaisissable Marcus Gronholm, Pontus obtenait le 3ème temps global de la première manche qualificative.

"La première manche s'est très bien déroulée et sonnait littéralement comme une excellente entrée en matière pour moi" notifiait Pontus après son premier "run".

Malheureusement, le bris d'un différentiel mettra rapidement un terme à sa seconde manche qualificative, que Mikael Jernberg s'empressait de mettre dans son escarcelle.

Finalement, en signant le second chrono de la manche 3, une nouvelle fois derrière Marcus Gronholm, Pontus s'adjugeait une qualification directe pour la Finale A aux côtés de Gronholm, Foust et Verdier.

Auteur d'un bon départ en Finale A, Tidemand choisissait d'emprunter le "Joker Lap" dès le premier tour. Immédiatement suivi dans son effort par la Hyundai Veloster de Rhys Millen et la Subaru de Dave Mirra, Pontus parvenait à refaire progressivement son retard sur les hommes installés en tête de course.

Malheureusement pour Pontus, et alors que sa stratégie de course allait s'avérer payante, un bris de transmission allait, cette fois, couper net le rythme du pilote suédois de Charlottenberg.

"Conclure la course sur un bris de transmission n'est pas terrible mais cela fait partie intégrante du sport automobile. J'ai vécu un week-end fantastique au point que les gens ont pu me remarquer. Je ne sais même pas combien j'ai vu de personnes défiler vers moi pour venir me féliciter de ma course et de mon pilotage. Les échos que j'ai pu entendre de la part des enfants ou des journalistes sur moi, me faisaient passer pour un excellent pilote" souligne, sourire aux lèvres, un Tidemand manifestement amusé de l'accueil qui lui a été réservé en Californie.

Une chose est certaine, le pilote Westmatic-Olsbergs MSE, s'est fait un nom de l'autre côté de l'atlantique. On attend désormais la suite ...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu