Avertir le modérateur

11/03/2011

Global Rallycross : Ken Block confirme son engagement

block ken portrait.jpgblock ken gymakhana grid 2010.jpgAlors que la première manche du Global Rallycross à Irwindale se rapproche à grands pas [25 et 26 mars], Ken Block a fait part, aujourd'hui, de son intention de participer à quelques épreuves du calendrier US. Si ce dernier ne pourra s'aligner sur le Totota Speedway d'Irwindale, pour cause de manche Portugaise du WRC ce même week-end, Block nous assure, en revanche, de sa présence pour la suite des hostilités.


«  Il y a de fortes probabilités pour que je participe aux manches du Global Rallycross. Tout est un problème d'organisation entre la voiture, le budget mais aussi le temps. Nous travaillons donc en ce sens pour trouver des solutions histoire de voir ce que nous pouvons faire. Je ferai de toutes façons le plus de choses possibles. Je vais certainement participer à quelques manches du championnat US des Rallyes, des courses de côtes ainsi que du Rallycross. J'aime beaucoup diversifier mon approche du pilotage. J'essaie de toucher à tout. J'ai un calendrier chargé avec le Championnat du Monde des Rallyes, les X-Games ainsi que le Gymkhana World Tour. Le timing sera donc extrêmement serré. »

Pilote du Monster World Rally Team en championnat du monde des Rallyes sur une Ford Fiesta, Block, pilote éclectique s'il en est, s'est également exprimé sur le devenir et le potentiel du Rallycross aux Etats-Unis. Surtout, la discipline présente un avantage conséquent sur le Rallye auprès du public américain, relativement peu enclin, à s'aventurer sur le bord des spéciales, comme on peut l'observer en Europe, ou sur le continent sud-américain.

« Je pense que le Rallycross est un sport qui peut convenir au public américain et certainement beaucoup plus que le Rallye, où ce ne n'est jamais évident pour le spectateur de suivre le déroulement de l'action. En Rallye les fans doivent se déplacer en dehors des villes et faire des kilomètres entre les différentes spéciales pour voir la course. C'est donc un investissement important que de suivre une épreuve. Pour le Rallycross, ce n'est pas la même chose et les Américains ont l'habitude de se déplacer pour des événements comparables, où ils peuvent voir toute l'action se dérouler sous leurs yeux avec une bière à la main, comme pour les matches de baseball ou de football US, les courses de chevaux ou encore la NASCAR. Pas besoin pour les fans de changer de place pour suivre l'action du début à la fin»

Pour autant, celui qui a fait fortune dans la mode et le textile est conscient que le Rallycross est un challenge aux antipodes de ce que le pilote « Monster » peut retrouver en WRC. Seul avec son co-pilote en Championnat du Monde des Rallyes, le pilote « Ford » sait qu'en Rallycross, il faudra compter, en revanche, sur la fougue et les attaques fortement appuyées de ses petits camarades de jeu.

"En Rallycross, la longueur du circuit est extrêmement réduite et vous avez, au maximum, entre 8 et 10 virages seulement. Votre seule problématique consiste à mémoriser la trajectoire la plus efficace en allant le plus vite possible. En Rallye, tout est différent puisque vous êtes absolument seul face au chronomètre et je n'ai pas à me soucier des autres pilotes qui pourraient vouloir me doubler ou me sortir de la piste, ou encore de la bonne trajectoire, alors qu'en Rallycross, c'est la première des choses dont vous devez vous méfier. Vous devez conserver le leadership de la course et le protéger. Le style de pilotage n'est donc pas le même et cela rend les choses totalement différentes des réflexes que vous pouvez avoir en Rallye. »

Mieux, Block verrait dans le Rallycross un complément parfait à son programme en WRC. Si le Rallye demeure pour lui la définition ultime des sports motorisés, il n'en oublie pas, en showman invétéré qu'il est, les avantages et le côté spectaculaire du Rallycross. Passé maître en matière d'entertainment avec ses publicités virales pour le compte de la marque DC Shoes, mettant en scène Block, et ses fameux « Gymkhana », le pilote US ne devrait pas être trop dépaysé au sein du Global Rallycross.

« Même si je n'ai pas une grande expérience de ce sport, j'adore le Rallycross. Je pilote en Rallye, et même si pour moi cette discipline représente la base du sport automobile et que je suis dingue de ce sport, le Rallycross représente un excellent support pour compléter mon activité et j'espère pouvoir y augmenter mon implication dans le futur. Il n'y a pas plus amusant que de partir avec d'autres pilotes sur la même piste, le tout, avec une voiture de Rallye et où les réflexes de Rallyman entrent en jeu avec tous ces sauts, et un revêtement en terre et en asphalte. Je pense que c'est un complément parfait du Rallye et un sport génial. C'est pour ces raisons que je souhaite m'impliquer beaucoup plus en Rallycross à l'avenir. »

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu