Avertir le modérateur

29/10/2010

Rallycross Europe/US : Doran sur les traces de Will Gollop

doran liam portrait.jpgdoran liam us rallycross 2.jpgTroisième du dernier Championnat d'Europe de Rallycross pour sa première saison complète à ce niveau de la compétition, Liam Doran a permis aux britanniques de renouer avec leur glorieux passé acquis dans la discipline. Une chose demeure certaine, Liam visera le titre suprême en 2011, près de 19 ans après le légendaire Will Gollop.


"J'aimerais bien rester avec la structure KHM en 2011. Je veux obtenir le titre de Champion d'Europe. Nous sommes encore loin d'avoir trouver un accord et nous devrons patienter jusqu'à la fin de l'année pour connaître les décisions et les budgets que nos partenaires potentiels voudront bien nous accorder"

Après deux succès grappillés en Finlande et en Pologne cette saison, Liam Doran a fait le choix périlleux de s'aligner sur les trois dernières manches du Championnat US de Rallycross, au volant de la Citroën C4 WRC "KHM". Loin d'un simple "one shot", Doran justifie ce choix par des impératifs stratégiques pour la suite de sa carrière.

"L'objectif majeur [de s'aligner aux Etats-Unis] est de m'aider dans ma recherche de partenaires pour 2011. Ce sera un atout supplémentaire pour ma carrière et pour me rendre plus attractif vis à vis d'éventuels partenaires. J'aimerais bien participer au Championnat US en 2011 en plus de mon implication en Championnat d'Europe. Il faut donc considérer mon investissement comme une première étape."

Seulement troisième lors de sa première apparition sur le sol US, derrière Tanner Foust et Dave Mirra, Liam Doran espère que les évènements tourneront, cette fois, en sa faveur.

"J'étais vraiment déçu de ma course. Les problèmes se sont additionnés les uns aux autres. Je n'ai pas vraiment eu la chance de conduire ma voiture à son potentiel maximum. Mais l'équipe a tout fait pour m'aider à mener cette épreuve jusqu'à son terme. Ce sont parfois des choses qui arrivent mais j'espère ne pas avoir à revivre cela de sitôt. J'ai dû me contenter de rallier l'arrivée lors de la Finale A avec un amortisseur cassé à l'avant, et un pneu slick à l'arrière alors qu'il pleuvait, tout en sachant que je ne pouvais pas utiliser mes essuies glaces. Je suis conscient que ce ne sont pas de véritables excuses mais parfois, cela vous aide à garder confiance en vous".

 

Propos recueillis sur www.thecheckeredflag.co.uk

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu