Avertir le modérateur

14/09/2010

Rallycross Europe : Bakkerud fait le show

bakkerud pôrtrait devant clio set promotion.jpgbakkerud pologne 2010clioII face.jpgComme en 2009, Andréas Bakkerud sera parvenu à se hisser sur la seconde marche du podium à Slomczyn. A la différence près que cette fois-ci, le pilote norvégien s'est aligné en Pologne au volant de "la" voiture à battre en division 1A, avec une Renault Clio II S1600.


Et le moins que l'on puisse dire est que Bakkerud aura eu besoin d'une période d'adaptation pour prendre la pleine mesure de son nouveau jouet. Surpris le samedi par le caractère nettement plus nerveux de la Clio par rapport à sa vieillissante Peugeot 206 S1600, Bakkerud a dû s'employer pour accrocher la seconde place de la Finale A, derrière le nouveau champion d'Europe de la catégorie, Timur Timerzyanov.

Discret sixième à l'issue de la première manche qualificative, Bakkerud s'est nettement compliqué la tâche le dimanche matin dans la délicate sortie du "Joker Lap", quand David Johansson envoyait la Clio visiter le bac à sable. Finalement, le norvégien arrachait in-extremis la pôle position d'une Finale B qui sentait la poudre. En lutte pour le podium final du Championnat, Bakkerud retrouvait sur sa route de sérieux clients dont Jaroslav Kalny, alors 4ème du général, un Rakhmatullin au bord de l'implosion, ainsi que le vainqueur de la dernière manche ERC à Buxtehude, en la personne de Clemens Meyer.

Sorti vainqueur de cette confrontation, Bakkerud pouvait tranquillement prendre place en dernière position de la Finale A, pour ce qui allait ressembler au plus beau duel de la saison avec le danois Linnemann. Parti moyennement à l'extinction des feux, le norvégien profitait néanmoins de la pagaille semée par Linnemann, qui prit alors l'option de la trajectoire extérieure, à l'abord de la première courbe. Second derrière Timerzyanov, Bakkerud s'engageait alors dans une lutte exceptionnelle avec le pilote danois. Trois tours durant, les deux hommes se livreront une guerre sans merci faite d'intimidations et de coups de pare-chocs bien inspirés. A cinq reprises, ils s'échangeront la seconde place dont un dernier tour d'anthologie où Bakkerud finira par s'imposer pour quelques centimètres seulement.

Surtout, Bakkerud avec cette seconde place retrouvait non seulement les joies du podium, qu'il n'avait plus connu depuis l'ouverture de la saison au Portugal, mais il réalisait également la bonne opération du week-end dans l'optique du podium final du Championnat. Avec Zdnek Cermak seulement 5ème à l'issue de la Finale A, Bakkerud faisait fondre l'écart le séparant du pilote tchèque de 15 à 9 points seulement, avant l'ultime manche de la saison à Sosnova. Un excellent résultat que Bakkerud tenait avant tout, à dédier au soutien sans faille prodigué par la structure Set Promotion, de Jussi Pinomaki.

"J'ai vraiment dû m'employer donc ce résultat a une saveur particulière. C'était difficile de trouver le bon équilibre entre l'accélération et le grip, mais toute l'équipe et Jussi [Pinomaki] ont fait un travail remarquable. Même si mon coéquipier Timur Timerzyanov jouait le titre ce week-end, l'équipe a passé beaucoup de temps avec moi pour trouver la bonne formule et me donner la confiance nécessaire. Pour moi, il était fondamental de pouvoir traduire sur la piste tout le travail qu'ils ont abattu pour moi. J'ai juste montré que j'avais entre mes mains une des deux meilleures voitures de ce championnat" soulignait Bakkerud à l'arrivée avant que son triple champion d'Europe de team manager, Jussi Pinomaki, ne livre son propre avis sur ce dernier :

"Andréas a démontré ce week-end qu'il était vraiment un pilote singulier. Bien qu'il ait eu un peu de mal au début, il est parvenu à contourner les difficultés pour progresser tout au long du meeting. Le fait de réaliser un doublé ici fait de nous la meilleure équipe de ce championnat. En plus, remporter le titre avec Timur [Timerzyanov] fait de ce week-end un des plus magnifiques de ma carrière. Je suis très fier de ce titre, et le fait de compter Andréas dans notre équipe, je l'espère, pourra nous apporter encore de bonnes choses pour l'avenir"

Désormais quatrième du Championnat, Bakkerud peut envisager sereinement la manche tchèque qui se profile déjà à l'horizon. Si il ne sera pas aisé de faire chuter Zdenek Cermak sur ses terres pour le podium final de la catégorie, peut-être Bakkerud pourra-il compter sur l'aide de son coéquipier fraîchement titré, Timur Timerzyanov pour l'assister dans sa tâche !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu