Avertir le modérateur

28/05/2010

Rallycross Europe (Angleterre-Lydden Hill) : "Stecka" y croit !

walfridsson portrait.jpgwalfridsson norden 2010.jpgRevenu sans aucun points de Kerlabo après une belle entame de championnat, ponctuée par une belle 5ème place au Portugal, Stig Olov Walfridsson a retrouvé des couleurs la semaine passée lors de la première manche du championnat suédois à Arvika avec un podium derrière Isachsen et Jernberg.

Surtout, Walfridsson est parvenu à dominer le leader du championnat d'Europe, Michael Jernberg, à deux reprises lors des manches qualificatives avant d'adopter une stratégie plus sage lors de la Finale A.


 

« Peut -être que j'aurais dû pousser un petit peu plus fort et viser la seconde place derrière Isachsen. Je sais que j'aurais pu tenter une attaque [sur Jernberg] à la sortie du tour joker mais j'ai pris un drapeau noir ici-même la saison passée pour avoir tenté ce genre de manœuvre. Mon choix de rester derrière Jernberg était donc probablement la décision la plus intelligente à prendre ».

Pourtant, le pilote « Helmia » sait qu'il n'aura pas la partie facile à Lydden Hill. Seulement 25ème la saison passée après un prometteur 4ème temps lors des essais chronos, Walfridsson avait dû composer avec une crevaison lors de la manche 1 avant de perdre tout espoir, le lendemain, quand il se retrouvait coincé dans le tour joker par la Toyota de Fodor, stoppée à cet endroit.

« L'environnement du circuit est très agréable et le tracé n'est pas mal non plus. Seul le tour Joker n'est pas idéal. Il est très étroit et j'ai dû y abandonner la saison passée après une touchette. Comme d'habitude, l'objectif majeur du week-end restera la Finale A ».

Il est vrai que le Tour Joker du circuit britannique n'est pas le meilleur qui soit. S'il fait le bonheur des pilotes qui peuvent se permettre une prise de risque moindre en préférant la stratégie aux duels musclés de la première courbe, le tour Joker prive les spectateurs de l'euphorie des années 1980 lorsque les pilotes abordaient le virage de « Chessons Drift » en ordre groupé. Autre problématique soulevée par le tour alternatif : la relative étroitesse de la trajectoire, bordée de murs de pneumatiques, et qui n' autorise aucune tentative de dépassement sur un autre concurrent.

Actuel 7ème du championnat, ex-aequo avec les norvégiens Ludvig Hunsbedt et Kjell Arne Smerud, Walfridsson devra sortir le grand jeu pour ne pas voir les leaders du classement prendre un envol définitif au général.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu