Avertir le modérateur

30/09/2009

Rallycross Europe : Une manche en Amérique du Nord ?

etats-unis statue d ela liberté.jpgx games brack.jpgDepuis le début de semaine, la presse norvégienne se fait l'écho de la possible arrivée d'une manche de Rallycross aux Etats-Unis. Présents lors de la dernière épreuve des Norden Series à Lyngas ce week-end, les organisateurs des ESPN X-Games se sont déclarés fortement intéressés par la discipline. Si cela devait effectivement se réaliser, le championnat d'Europe de Rallycross changerait donc d'échelle en s'ouvrant à d'autres continents.

« Je pense que le Rallycross aurait beaucoup à gagner dans cette opération(...). Aller aux États-Unis signifie également des primes plus importantes. Tout est plus grand aux USA » déclarait le champion d'Europe, Sverre Isachsen, à propos de cette éventualité.

Cependant, en période de crise économique globale, cette rumeur peut faire sourire et même prêter au paradoxe puisqu'une partie du paddock est déjà peu encline à prendre part à l'épreuve Portugaise de l'ERC en raison, entre autres, de coûts de transport trop élevés.

Ce n'est pas la première fois que la discipline se rapproche de l'Amérique du Nord. Avant la saison 2005, Andy Lasure avait été contacté pour l'organisation d'une manche à Las Vegas (Nevada), qui n'a finalement,... jamais vu le jour.

15:38 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe, usa, xgames, andy lasure, sverre isachsen | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

28/09/2009

Rallycross (Norden Series) : Le jackpot pour Jernberg

 

affiche norden series lyngas.jpgjernberg afor free.jpgEn remportant la quatrième et dernière manche des Norden Series sur le tracé de Lyngas Motorbane ce samedi, Michael Jernberg s'est adjugé une coquette somme. La particularité de cette série, reposant sur des primes d'arrivées importantes et inédites dans la discipline, a ainsi permis à Michael Jernberg d'empocher près de 33 200 Euros.

Si le week-end de Jernberg s'est déroulé sans encombres en se qualifiant directement pour la Finale « A »,au terme des deux premières manches de qualification, le suédois travaille déjà en vue de la saison prochaine. Ainsi, la Skoda Fabia a héritée à l'occasion de l'épreuve norvégienne d'une toute nouvelle évolution moteur développant 35 à 40 chevaux de plus que la version 2009.

« Ça fait du bien de gagner ici et d'être le meilleur nordique, ça me permet surtout de gommer un peu le fait d'avoir échoué pour le titre. De plus, c'est bien d'avoir eu l'opportunité de prendre aussi rapidement ma revanche sur Sverre Isachsen » déclarait un Jernberg satisfait à l'issue de la Finale « A ».

19:13 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross, norden series, skoda fabia, michael jernberg | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

27/09/2009

Rallycross (Norden Series) : Une surprise nommée Lysen (Vidéos)

solberg_lysen_isachsen_500.jpg

Si la dernière épreuve des Norden Series sur le circuit norvégien de Lyngas aura permis à Jernberg de prendre le dessus sur Sverre Isachsen, la véritable surprise du jour se nomme Mats Lysen, qui complète le podium.

Privée de championnat d'Europe cette année, la Norvège a retrouvé quelques couleurs ce samedi lors des Norden Series à Lyngas. Avec 14 pilotes au départ en D1, il fallait remonter aux années « Schanche » pour retrouver trace de chiffres similaires. D'une valeur sportive toute relative du fait de l'absence de championnat, cette épreuve aura eu le mérite de révéler, une fois de plus, tout le talent de Mats Lysen. A peine auréolé de son titre FIA en D1A, le jeune norvégien a fait preuve d'une capacité d'adaptation bluffante en prenant, pour la première fois de sa jeune carrière, le volant de la Focus ST habituellement dévolu à Ole Kristian Nottveit.

En effet, seul Michael Jernberg aura pu contenir la fougue du « teenager » lors des deux premières manches qualificatives. Lysen aura réussi l'exploit de contenir derrière lui les poids lourds habituels de la D1. Même Henning Solberg dû patienter jusqu'à la 3ème manche qualificative pour s'engouffrer dans l'ouverture laissée libre par Lysen, en compagnie de Bermingrud et Isachsen.

Qualifié en première ligne de la Finale « A » aux côtés de Jernberg, le champion D1A 2009 devra néanmoins s'incliner face à Isachsen sur le tortueux et vallonné tracé de Lyngas devant quelques 6000 spectateurs : «C'était vraiment une expérience fantastique de conduire une telle auto devant ce public chaleureux. Je pense que je ne suis pas prêt d'oublier cette journée » déclarait Lysen après à l'arrivée.

Les Norden Series ont fait leur apparition cette saison en Scandinavie sous la férule de son promoteur, Kenneth Karlsson. Profitant du coût exorbitant des engagements en championnat Suédois et de l'absence d'une catégorie réservée aux véhicules de D1 en Norvège, les « Norden Series » ont rencontré un succès populaire immédiat pour leur première année d'existence. Surtout, la série se distingue par l'importance des primes d'arrivée. Ainsi, le vainqueur engrange plus de 12 000 Euros contre 900 en ERC. Sur les quatre épreuves au programme cette saison, près de 100 000 Euros de primes ont ainsi été mis en jeu par le promoteur.

 

Lien Vidéo 1

Lien Vidéo 2

26/09/2009

STCC : Rustad l'a fait ! (vidéo)

rustad podium.jpgrustad podium 2.jpgTommy Rustad a remporté cette après-midi son second titre STCC sur le circuit de Mantorp Park. Le norvégien de l'équipe « Volvo Polestar » a su trouver les ressources pour s'imposer contre son principal adversaire, Thed Björk.

Tout s'est déroulé parfaitement pour Rustad qui comptait pourtant neuf points de retard sur le leader avant cette dernière épreuve de la saison. Vainqueur de la course 1, Rustad avait déjà refait une partie de son retard en réduisant l'avance de Björk à seulement 4 points, pendant que ce dernier devait se contenter de la 4ème place.

Lors de la course 2, Rustad a dû négocier au mieux une position de départ peu avantageuse du fait de la grille inversée, mais celui-ci a surtout bénéficié de la sortie de route du leader lors du premier tour. Avec un Björk hors course, il suffisait à Rustad d'accrocher une 5ème place au minimum pour être sacré, ce qu'il fit sans trembler. A égalité de points avec Björk, c'est le nombre de victoires obtenues cette saison qui allait décider du sort du championnat. Avec cinq succès , Rustad pouvait donc célébrer son second titre STCC totalement inattendu après les multiples controverses ayant animé les deux dernières manches du championnat.

Avec deux victoires ce week-end, l'équipe « Volvo Polestar » s'adjuge du même coup le championnat par équipe après la victoire de Robert Dahlgren lors de la course 2.

18:45 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vidéo stcc, tommy rustad, stcc, volvo polestar, thed bjork, mantorp park | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

23/09/2009

Rallycross France : Fabien Pailler dynamite le championnat

fabien pailler photo loic viel.jpgmayenne logo.gifLa fin du championnat d'Europe de Rallycross nous donne l'occasion de porter notre regard vers d'autres destinations. Et il faut dire que la performance de choix réalisée par Fabien Pailler, ce week-end, lors de la 8ème manche du championnat français sur le circuit de Mayenne, valait bien un clin d'œil.

Il est vrai que le championnat hexagonal a perdu de sa superbe depuis quelques saisons en D1. Avec les retraits successifs des différents champions de France de Division 1 depuis 2003, exception faite de David Meslier, c'est un véritable coup d'arrêt que la catégorie reine a dû s'employer à assumer. De Jean-Luc Pailler à Laurent Terroitin en passant par Olivier Anne ou encore Alexandre Theuil, ce sont quatre valeurs sûres qui ont choisi de déserter les circuits et autant de favoris pour le titre évaporés des grilles de départ.

Ainsi, Hervé Knapick et Jérôme Grosset-Janin étaient bien seuls à pouvoir venir se mêler à la lutte opposant les deux leaders, Marco Laboulle et David Meslier. Alors il faut bien avouer que l'arrivée de Fabien Pailler au volant de la 207 de 550 chevaux version 2009 au départ de l'épreuve Mayennaise n'était pas pour nous déplaire.

En effet, Fabien « Monsieur 50% » Pailler détonne depuis ses débuts dans la discipline. En seulement 12 courses disputées depuis la saison 2006, Fabien est déjà monté à six reprises sur le podium. Autant dire que le jeune homme n'a pas mis longtemps à trouver ses marques et sa 3ème place obtenue à Bergerac sur la Citroën Xsara ex-Gambillon relevait tout autant de l'exploit que d'une gestion de course proche de la perfection. Qualifié seulement en dernière ligne de la finale A après avoir remporté la « B », Fabien parvenait à éviter les contacts pour grimper directement de la place six à trois.

fabien pailler dreux 2008.jpgMais l'épreuve Mayennaise fut tout sauf un long fleuve tranquille pour le pilote de la 207. Si les essais qualificatifs furent à la hauteur de son potentiel, avec un 3ème temps derrière Laboulle et Meslier, en revanche, les manches 1 et 2 restaient éloignées des standards de Fabien. Une 7ème place puis une 9ème ne suffisaient pas à obtenir une qualification directe pour la finale « A ». Gêné par des coupures moteurs, il fallait attendre la 3ème manche pour voir l'étendue de son talent. En y réalisant le meilleur chrono, Fabien obtenait de justesse une place sur la dernière ligne de la « A ». Mieux, son chrono sur quatre tours est tout simplement la seconde meilleure performance du week-end derrière un Laboulle toujours hors de portée.

Pour le reste, c'est avant tout une histoire de famille. Parti du fond de grille, Fabien se retrouvera rapidement derrière le leader du championnat, « Marco » Laboulle. Trop gourmand dans son approche du premier droite, la 207 rétrogradera de quelques places avant que sa gestion de course ne lui permette de reprendre l'avantage sur ses concurrents grâce à un tour joker parfaitement négocié. A l'arrivée, c'est la seconde place qui attendra Fabien juste devant le triple champion de France de la discipline, Laurent Terroitin, revenu le temps de quelques manches au volant de la 207 d'Hervé Knapick.

mayenne podium d1.jpg« J'ai pris directement le tour joker en faisant attention de ne pas y perdre trop de temps puisque ce dernier allait déterminer la suite de ma course. Cette fois-ci, je ne fais pas la même erreur qu'en manche 1 et je préserve mes pneus pour ne pas terminer la finale à l'agonie en laissant échapper de précieuses secondes. Je ne pouvais pas espérer mieux avec cette seconde place car on revient de loin. Je suis super content »

Avec un programme complet en 2010, le championnat de France de Rallycross trouverait certainement en Fabien Pailler l'outsider numéro un du couple Laboulle/Meslier en division 1.

 

Crédit photo : Loïc Viel



Rallycross (Norden Series) : Lysen s'alignera en D1

Lysen portait copyright free.jpglysen autriche libre.jpgMats Lysen va franchir un cap ce week-end en s'alignant au départ de la dernière épreuve des Norden Series, sur le circuit norvégien de Lyngas, au volant de la Ford Focus ST de son compatriote Ole-Kristian Nottveit.

Tout juste sacré plus jeune champion d'Europe de l'histoire du Rallycross en remportant la catégorie réservée aux « Super 1600 », Mats Lysen va se lancer dans le grand bain de la division 1 aux côtés d'Henning Solberg et consorts.

« C'est vraiment excitant ! Prendre le volant d'une telle voiture est véritablement un rêve qui se réalise. J'ai juste effectué quelques tours de roue avec la Focus donc, les gens ne devront pas trop attendre de moi pour cette épreuve. Le plus important sera d'apprendre et d'accumuler un maximum d'informations. Nous avons beaucoup travaillé ces derniers jours pour trouver l'argent nécessaire pour nous aligner au départ avec la voiture d'Ole Kristian Nottveit  […] Je n'ai encore jamais roulé à Lyngas, ce sera donc une découverte totale pour moi ».

Quant à la saison prochaine, le nouveau champion d'Europe préfère rester prudent : « Bien sûr que nous pensons à la division 1, c'est évident. Rien n'est fait pour le moment et peut-être serait il d'ailleurs préférable de continuer une année supplémentaire en division 1A avant de faire le grand saut. J'ai encore des choses à apprendre d'autant plus que je n'ai jamais que deux saisons de Rallycross derrière moi ».

Cependant, les choses pourraient s'accélérer pour Lysen. Sa participation aux « WRC Talents » dans un mois, lui donneront l'occasion de s'exprimer et de se faire remarquer au milieu du gratin, rassemblant les meilleurs espoirs du sport automobile norvégien. Dans une économie norvégienne plus résistante et bénéficiant de ressources pétrolières florissantes, il n'est pas certain que Lysen se contente de repartir en D1A en 2010.

11:52 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross, norden series, lyngas, mats lysen, ole kristian nottveit, ford focus st | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

21/09/2009

STCC : Rustad est excédé (vidéo)

rustad portrait.jpgrustad brands hatch.jpgTommy Rustad s'est emporté, il y a quelques jours, contre la gestion opaque des officiels du STCC. Déclassé cinq heures après l'arrivée de l'épreuve de Knutstorp en compagnie de son co-équipier de l'équipe « Vovlo Polestar », Robert Dahlgren, Rustad n'a pas hésité à parler de discrimination à son encontre.

« Ils veulent se prémunir du fait que j'ai une chance de remporter le titre STCC ».C'est en ces termes que Tommy Rustad, furieux, commentait la décision de la direction de course. Il faut dire que le norvégien a perdu gros dans l'opération. Actuel second du championnat, à neuf points du pilote BMW Thed Björk, Rustad a écopé d'une pénalité rétroactive de 30 secondes pour avoir gêné des concurrents alors qu'il était en 7ème position. En perdant deux points dans l'opération juste avant la finale du championnat à Mantorp Park, les 26 et 27 septembre prochain, Rustad n'a désormais plus son destin entre les mains.

Rustad n'hésitait d'ailleurs pas à déclarer, que le fait qu'il soit un pilote norvégien dans un championnat suédois, dont les dirigeants souhaiteraient voir un « local » s'imposer, n'était pas étranger à ces manœuvres orchestrées contre l'équipe Volvo et lui-même. « Je n'ai pas de mots pour qualifier la décision de la direction de course ».

De son côté, Robert Dahlgren, suspecté d'avoir éjecté le leader du STCC alors en tête de la course, Thed Björk, lors d'un dépassement a également provoqué les foudres de Volvo qui a fait appel de ces jugements, qualifiant les officiels d'avoir failli dans leurs missions. Ces derniers avaient en effet exclu Dahlgren de l'épreuve en l'accusant d'avoir obéit à des consignes d'équipe en « sortant » Björk, pour éviter que celui-ci ne prenne trop d'avance au général sur Rustad.

Malgré ces péripéties, Rustad, est toujours en course pour le titre mais devra désormais compter sur la faillite de Bjork pour espérer remporter le championnat : « Il y a encore 20 points à distribuer lors de la dernière manche à Mantorp Park et je n'abandonnerai pas avant la fin. Ce n'est pas encore fini (…) Je ne peux pas dire que ces événements ne m'ont pas touché, mais j'ai un job à terminer même si rien ne sera simple car Thed (Björk) a été régulier cette saison. S'il gagne à Mantorp Park, je serai le premier à aller le féliciter, mais pour l'instant, mon unique objectif est de le battre ».

 

Les images de l'incident entre Dahlgren et Bjork

18:01 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : stcc, stcc vidéo, tommy rustad, robert dahlgren, thed bjork, volvo polestar, knutstorp ring, mantorp park | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Rallycross Europe : Jernberg veut sa revanche

jernberg 2008 free.jpgjernberg portrait 2 free.jpgHéros malheureux de cette saison 2009 du championnat d'Europe de Rallycross en cédant le leadership de l'ERC à Sverre Isachsen, lors de l'ultime épreuve de la saison, Michael Jernberg semble déjà tourné vers 2010.

Ce n'est pas la première fois que Jernberg voit sa route vers le titre barrée par un autre pilote. Travailleur acharné, le suédois a souvent dû jongler avec des budgets étriqués depuis son arrivée en ERC en 1991. Lancé dans le grand bain au milieu de luttes souvent fratricides opposant le « très » policé Kenneth Hansen au sulfureux Bjorn Skogstad, Michael Jernberg attend encore son heure. Avec deux 3èmes places finales en 1992 puis en 2008, ce dernier s'était déjà rapproché dangereusement de l'accomplissement ultime en 2004 puis 2005, en terminant second du championnat, derrière un Kenneth Hansen alors imprenable.

Sa riche carrière en ERC, sans jamais coiffer la couronne, lui a permis de conserver un certain détachement sur les évènements. Comme en témoigne son analyse sur la saison écoulée et le sacre finalement revenu à Sverre Isachsen : « Bien sûr que je suis déçu . Je me demande un peu ce qui m'arrive. En même temps, c'est une de mes meilleures performances en championnat d'Europe et, par le passé, une seconde place finale au général m'aurait assurément comblé. Sverre était tout simplement le plus fort cette saison ».

Si le départ de Lars Larsson à la fin 2007, a grandement coïncidé avec le rapprochement entre le constructeur Tchèque Skoda et Jernberg, cette union, synonyme de marge de manœuvre plus conséquente pour ce dernier, lui a surtout permis de dépasser ses objectifs, disons « modestes », des saisons passées. Et ses propos au lendemain de Sosnova ne prêtaient guère à confusion quant à ses intentions futures : « Je n'ai pas grand chose à ajouter tellement Sverre était rapide ce week-end mais je n'abandonnerai pas. La saison prochaine, nous nous attaquerons de nouveau au titre  (…) Je veux ma revanche. Je veux être devant Sverre en 2010, c'est à mon tour d'être champion ».

Seul pilote avec Isachsen a avoir réussi l'insigne performance de se qualifier neuf fois sur dix épreuves pour la Finale A, sa seconde place au général est loin d'avoir réussi à étancher sa soif de titre européen. Absent de la dernière manche du championnat suédois ce week-end, Jernberg n'aura pas besoin d'attendre 2010 et aura l'occasion de prendre sa revanche dès la semaine prochaine sur Sverre Isachsen, pour le 4ème round (et dernier) des « Norden Series », sur le tracé de Lyngas.

18/09/2009

Rallycross Europe : Sondage


Lire la suite

13:45 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : rallycross, sondage, saison 2009, groupe b | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

16/09/2009

Rallycross : Les « WRC Talents » repoussés

federation norvégienne sport automobile.gif

Mis en place par la fédération Norvégienne du sport automobile, cette compétition, censée récompenser le meilleur espoir national de l'année écoulée, vient d'être repoussée au 16 octobre prochain. Cette décision faite suite au terrible accident survenu lors du « Rally Larvik » le week-end passé, où une fillette de 10 ans est décédée après avoir été percutée par le véhicule d'Andréas Mikkelsen.

A l'origine, c'est le 17 septembre que devait se tenir cette manifestation où Mats Lysen et Andréas Bakkerud, entre autres, devaient concourir. La fédération norvégienne du sport automobile, par respect pour la famille de la jeune victime, a ainsi préféré décaler l'évènement. De plus, l'état de choc et le traumatisme vécus par Mikkelsen, également sélectionné pour les « WRC Talents », n'auraient pas permis d'assurer le déroulement de l'épreuve dans des conditions optimales

14/09/2009

Rallycross Europe Sosnova : Henning Solberg est sous le charme

solberg H portrait.jpgsolberg fiesta.jpg

Le pilote Stobart en championnat du Monde des Rallyes WRC faisait son retour à la compétition en ERC ce week-end après une première apparition à Holjes début juillet. Tout juste de retour d'Australie, où il s'était donné une blessure à la main suite à une sortie de route lors de la 10ème manche du WRC, Solberg a terminé l'épreuve tchèque en 5ème position juste derrière la révélation du week-end, le britannique Liam Doran.

Pourtant le week-end du pilote Ford n'avait pas débuté de la meilleure façon qui soit. En effet, seulement 19ème aux essais chronos, le norvégien n'a pas mieux fait lors de la manche 1 (18 ème). Henning a dû patienter jusqu'aux manches 2 et 3 pour enfin signer des chronos plus en phase avec son standing (3ème et 5ème). Qualifié en pôle position de la finale B, Solberg trouvera les ressources pour aller rejoindre ses compatriotes Isachsen et Smerud dans la dernière course de la saison.

A l'arrivée, l'aîné des Solberg ne cachait pas son admiration pour la discipline : « Le Rallycross est un truc de fou furieux. C'est la meilleure discipline du sport automobile qui soit. Si j'avais le temps, je participerai à toutes les manches ». Pourquoi pas dès 2010, avec son inséparable frère Petter a ses côtés ?

02:45 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe sosnova, republique tchèque, henning solberg, petter solberg, erc | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Rallycross Europe Sosnova : La Norvège se couvre d'or

autodromceskalipa.giftrio norvege.jpg

Pour la première fois dans l'histoire du Rallycross, la Norvège a réalisé un triplé historique en plaçant trois de ses pilotes au sommet de l'ERC. Déjà titrés depuis la semaine dernière en Pologne, Lysen et Borseth sont désormais rejoint dans cet incroyable exploit par Sverre Isachsen, vainqueur en D1 à Sosnova, devant son dauphin, Michael Jernberg.

Jamais depuis le retrait de Martin Schanche à la fin de la saison 2001, le cœur des supporters norvégiens n'aura autant vibré pour la discipline. Ils étaient près de 200 supporters à avoir fait le déplacement en République Tchèque pour fêter leurs champions. Pourtant, le début de saison 2009 aurait pu plonger la Norvège du Rallycross dans la morosité. En effet, avec la suppression du calendrier du championnat d'Europe de l'épreuve nationale de Momarken, accentué par l'arrêt de la diffusion des manches de l'ERC sur la principale chaîne TV du pays, le groupe NRK, peu auraient misé sur une fin de saison aussi impressionnante.

En décrochant son 3ème succès de la saison hier après-midi, Isachsen s'est montré à son avantage tout au long du week-end. Vainqueur des deux premières manches qualificatives après avoir signé le meilleur tour lors des essais chronos, Isachsen s'est une nouvelle fois montré intraitable. Mieux, le norvégien aura profité de l'épreuve tchèque pour effacer des tablettes le précédent record du circuit établi en 1996 par Martin « Mr Rallycross » Schanche.

« Je n'ai jamais douté, je me devais de remporter le titre. Je savais que si je réussissais mon départ tout en négociant au mieux le premier virage, personne n'aurait été en mesure de venir me chercher. Tout a fonctionné à 100% et la finale s'est déroulée exactement comme je l'espérais. La seule chose qui pouvait m'arrêter était un problème mécanique. C'était important pour la Norvège et le Rallycross de ramener le trophée à la maison. Maintenant nous allons faire la fête jusqu'au bout de la nuit avec toute mon équipe » déclarait Isachsen à l'arrivée.

Surtout, tous les pilotes norvégiens étaient comblés d'avoir remporté les trois titres, trop conscients que leur réussite collective était la clé de leurs trajectoires individuelles. Soudés comme les doigts de la main, la joie dominait même parmi les pilotes peu à leur aise ce week-end. A l'image de Guttorm Lindefjell, seulement qualifié en finale D, et qui déclarait « espérer que la fédération norvégienne du sport automobile soit désormais en mesure de négocier le retour de l'ERC sur les principales chaînes TV du pays. C'est bon pour la Norvège et le sport ce qui arrive. Il y a encore trop de gens qui ne savent pas ce qu'est vraiment le Rallycross. Mais il ne faut pas oublier que la TV reste le nerf de la guerre pour nos partenaires».

En remportant 12 manches qualificatives cette saison tout en s'octroyant 3 victoires finales, Isachsen aura décidément été le plus fort cette saison. Derrière lui, seul le suédois Michael Jernberg aura été en mesure de soutenir le rythme de Sverre. Le champion 2008 de D1, Kenneth Hansen, doit lui, se contenter du podium final du championnat.

02:22 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : rallycross europe sosnova, erc live, isachsen, lindefjell, solberg, norvège, lysen, norvege | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

13/09/2009

Rallycross Europe Sosnova : Isachsen est champion (Vidéo)

autodromceskalipa.gif

Vidéo Finale A Division 1, cliquez ICI

Sverre Isachsen est le nouveau champion d'Europe de Rallycross 2009. Il succède à Kenneth Hansen au palmarès et rejoint ainsi ses compatriotes Lysen et Borseth titrés depuis la Pologne, il y a une semaine. Jernberg réussit néanmoins a décrocher la seconde place de la finale A aux côtés de Pavel Koutny qui n'avait plus connu les joies du podium depuis 2008 sur ce même tracé.

En division 1A, Eduard Leganov s'est réveillé trop tard dans ce championnat 2009 mais trouve les ressources pour s'imposer devant son compatriote Rakhmatullin, qui signe son troisième podium pour sa première saison en ERC. Les 20 points de la victoire suffisent à Leganov pour subtiliser la 2ème place au classement général au détriment de Timerzyanov, seulement 4ème à Sosnova. Mats Lysen complète le podium pendant que Bakkerud conclue son solide week-end par une 5ème place.

Nouvelle victoire de Borseth en Division 2 qui termine la saison mieux qu'il ne l'avait débuté et empoche son 6ème succès cette année. La seconde place de Kenis à Sosnova n'aura pas suffit à écarter Sterkens de sa position de dauphin au général. Le pilote BMW échoue pour 5 points mais conforte sa 3ème place finale de l'ERC 2009 devant le tchèque Castoral.

 

 

Division 1

1. Sverre Isachsen (S), Ford Focus ST T16 4x4
2. Michael Jernberg (S), Škoda Fabia Mk2/5J T16 4x4
3. Pavel Koutný (CZ), Ford Fiesta ST T16 4x4
4. Liam Doran (GB), Ford Fiesta ST T16 4x4
5. Henning Solberg (N), Ford Fiesta ST T16 4x4
6. Kjell Arne Smerud (N), Citroën Xsara T16 4x4


Division 1A

1. Eduard Leganov (RUS), VW Polo Mk4
2. Ildar Rakhmatullin (RUS), Renault Clio Mk2
3. Mats Lysen (N), Renault Clio Mk2
4. Timur Timerzyanov (RUS), Renault Clio Mk2
5. Andreas Bakkerud (N), Peugeot 206
6. Zdeněk Čermák (CZ), Škoda Fabia Mk1/6Y


Division 2

1. Knut Ove Børseth (N), Ford Fiesta ST RWD
2. Guino Kenis (B), BMW 120
3. Roman Častoral (CZ), Opel Astra OPC RWD
4. Jos Sterkens (B), Ford Focus ST RWD
5. Ole Håbjørg (N), BMW 120
6. Tony Lund Tjelle (N), Peugeot 207 RWD


Source : www.rallycross.com

17:00 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : video rallycross europe sosnova, erc live, isachsen champion | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Rallycross Europe Sosnova (M3) : Liam Doran mate la meute

autodromceskalipa.gifManche 3

Liam Doran remporte la première manche qualificative de sa carrière en ERC. Il devance Pavel Koutny qui retrouve des couleurs sur son circuit fétiche. La grille de départ de la Finale A est inédite puisque nous verrons aux côtés d'Isachsen le tchèque Pavel Koutny. Jernberg s'élancera pour sa part de la seconde ligne et devra absolument maîtriser Isachsen s'il veut remporter le titre. Smerud et Liam Doran accompagneront les trois premiers cités en finale A.

Qualifié seuleument en 5ème position de la finale B, Jean-Luc Pailler aura fort à faire pour lutter contre un quatuor composé d'Henning Solberg, Nottveit, Eriksson et Hansen. Néanmoins, Jean-Luc est bien parti pour ravir la 6ème place de Walfridsson au général. En effet, ses trois principaux adversaires, encore dangereux au classement, Walfridsson(14è), Pinomaki(15è) et Holte(16è) partiront du fond de grille de la finale C.

 

 

Division 1:
1. Liam Doran (GB)
2. Pavel Koutný (CZ)
3. Michael Jernberg (S)
4. Kenneth Hansen (S)
5. Henning Solberg (N)
6. Kjell Arne Smerud (N)
7. Guttorm Lindefjell (N)
8. Jean-Luc Pailler (F)
9. Stig-Olov Walfridsson (S)
10. Ole Kristian Nøttveit (N)
11. Frode Holte (N)
12. Michaël De Keersmaecker (B)
13. Kevin Procter (GB)
14. Jos Kuypers (I)
15. Morten Bermingrud (N)
16. Koen Pauwels (B)
...
Division 1A:
1. Eduard Leganov (RUS)
2. Mats Lysen (N)
3. Zdeněk Čermák (CZ)
4. Timur Timerzyanov (RUS)
5. Andreas Bakkerud (N)
6. Johan Larsson (S)
7. Ildar Rakhmatullin (RUS)
8. Jaroslav Kalný (CZ)
9. David Johansson (S)
10. Ondřej Smetana (CZ)
11. Petr Bílek (CZ)
12. Václav Veverka (CZ)
13. Michaela Kalná (CZ)
14. Václav Veverka Jr. (CZ)
15. Pavel Vimmer (CZ)
16. Stanislav Šusta (CZ)
...
Division 2:
1. Knut Ove Børseth (N)
2. Guino Kenis (B)
3. Roman Častoral (CZ)
4. Tony Lund Tjelle (N)
5. Jos Sterkens (B)
6. Ko Kasse (NL)
7. Viktor Mužík (CZ)
8. Ivo Van den Brandt (B)
9. Ole Håbjørg (N)
-. Patrick Mertens (B)
-. Josef Iro (CZ)

Finale A:
Division1:

Sverre Isachsen (N),

Pavel Koutný (CZ),

Michael Jernberg (S),

Kjell Arne Smerud (N),

Liam Doran (GB),


Division 1A:

Eduard Leganov (RUS),

Mats Lysen (N),

Timur Timerzyanov (RUS),

Ildar Rakhmatullin (RUS),

Zdeněk Čermák (CZ),


Division 2:

Knut Ove Børseth (N),

Guino Kenis (B),

Ole Håbjørg (N),

Roman Častoral (CZ),

Tony Lund Tjelle (N),

14:18 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe sosnova, erc tchéquie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Rallycross Europe : Petter Solberg en 207 ?

Peter_Solberg_1.JPGpeter-solberg-monte-04-a-co.jpgConfirmée hier dans les pages du site www.erc24.com par son frère Henning, le champion du monde des rallyes 2003, Petter Solberg, serait sur le point de mettre en route la construction d'une Peugeot 207 pour la saison 2010 de l'ERC.

Il y a quelques mois, des bruits de paddocks couraient déjà, annonçant la venue imminente du cadet des Solberg en Rallycross avec une Subaru spécialement conçue à cet effet. Seulement, depuis le retrait du constructeur nippon du WRC et la rupture de contrat unissant les deux parties en décembre 2008, Petter est désormais libre de tout engagement.

Présent en République Tchèque ce week-end au volant de la Fiesta 2008 d'Andréas Eriksson, le pilote du team Stobart en WRC, Henning Solberg, a connu jusqu'ici des débuts difficiles. Avec un 19ème temps aux essais chronos ainsi qu'une 18ème place lors de la manche 1, le norvégien a dû patienter jusqu'à la manche 2 pour enfin obtenir un 3ème chrono, plus en phase avec son talent, derrière Isachsen et Jernberg.

12:25 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe, erc 2010, petter solberg, henning solberg, 207 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Rallycross Europe Sosnova (M2) : Jernberg maintient la pression

autodromceskalipa.gif

Cette seconde manche qualificative de la matinée voit les deux leaders du championnat se positionner aux avants-postes. Ni Isachsen(1er), ni Jernberg(2ème) ne semblent en effet vouloir relâcher leurs efforts, pendant que Solberg s'est enfin décidé à prendre les choses en main en obtenant la 3ème place de la manche 2. C'est la douzième fois cette saison que Sverre Isachsen s'impose lors des manches qualificatives.

Derrière, si les choses peuvent paraître compliquées pour Jean-Luc Pailler, seulement 14ème, la réalité est tout autre puisqu'il parvient à maintenir derrière lui son principal adversaire au général, S.O. Walfridsson, tout en restant au contact d'Eriksson (10ème) ainsi que de Frode Holte et Pinomaki respectivement calés en 12 et 13ème positions.

 

Manche 2

Division 1:
1. Sverre Isachsen (N)
2. Michael Jernberg (S)
3. Henning Solberg (N)
4. Pavel Koutný (CZ)
5. Kjell Arne Smerud (N)
6. Liam Doran (GB)
7. Jos Kuypers (I)
8. Ole Kristian Nøttveit (N)
9. Kevin Procter (GB)
10. Andréas Eriksson (S)
11. Kenneth Hansen (S)
12. Frode Holte (N)
13. Jussi Pinomäki (FIN)
14. Jean-Luc Pailler (F)
15. René Münnich (D)
16. Stig-Olov Walfridsson (S)

Source : www.rallycross.com

Division 1A:
1. Mats Lysen (N)
2. Eduard Leganov (RUS)
3. David Johansson (S)
4. Timur Timerzyanov (RUS)
5. Zdeněk Čermák (CZ)
6. Ildar Rakhmatullin (RUS)
7. Andreas Bakkerud (N)
8. Jaroslav Kalný (CZ)
9. Trond Wilhelm Marthinsen (N)
10. Johan Larsson (S)
11. Václav Veverka (CZ)
12. Michaela Kalná (CZ)
13. Ulrik Linnemann (DK)
14. Stanislav Šusta (CZ)
15. Petr Bílek (CZ)
16. Alexander Hvaal (N)
...
Division 2:
1. Knut Ove Børseth (N)
2. Guino Kenis (B)
3. Ole Håbjørg (N)
4. Roman Častoral (CZ)
5. Tony Lund Tjelle (N)
6. Patrick Mertens (B)
7. Jos Sterkens (B)
8. Ko Kasse (NL)
9. Josef Iro (CZ)
10. Viktor Mužík (CZ)
11. Ivo Van den Brandt (B)

11:47 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe erc sosnova, rallycross tchéquie, erc live | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Rallycross Europe Sosnova (M1 bis) : Isachsen se rapproche du titre

autodromceskalipa.gif

Isachsen a fait un pas de plus vers le titre ce matin en s'imposant lors de la 1ère manche manche qualificative. Reportée à ce matin suite aux errements de la direction de course samedi, elle n'a pas permis à Michael Jernberg, 4ème, de prendre le dessus sur un Smerud décidément impressionnant (2ème) à chacune de ses sorties en ERC cette saison. Le local, Pavel Koutny en profite pour compléter le podium de la manche 1.

 

 

Division 1 (Manche 1):
1. Sverre Isachsen (N)
2. Kjell Arne Smerud (N)
3. Pavel Koutný (CZ)
4. Michael Jernberg (S)
5. Andréas Eriksson (S)
6. Ole Kristian Nøttveit (N)
7. Michaël De Keersmaecker (B)
8. Liam Doran (GB)
9. Jussi Pinomäki (FIN)
10. Jean-Luc Pailler (F)
11. Kevin Procter (GB)
12. Morten Bermingrud (N)
13. Stig-Olov Walfridsson (S)
14. Frode Holte (N)
15. Jos Kuypers (I)
16. Harald Sachweh (N)
...

11:06 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe erc sosnova, manche 1, erc live | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

12/09/2009

Rallycross Europe Sosnova : La manche 1 en suspend

autodromceskalipa.gifLa manche 1 de D1 n'est toujours pas terminée. Devant les problèmes de poussière rencontrés, les organisateurs ont décidé d'arroser la piste ce qui fut évidemment loin de recueillir les faveurs des pilotes. Ces derniers ont  refusé de partir sur une piste grasse et le départ des séries de D1 a été décalé. Seuls une vingtaine de pilotes avaient jusque là bouclé leur première manche. Il semble que l'on se dirige vers un report de celle-ci à demain matin.

 

 

 

Manche 1
Division 1A:
1. Eduard Leganov (RUS)
2. Ildar Rakhmatullin (RUS)
3. Mats Lysen (N)
4. Timur Timerzyanov (RUS)
5. Ulrik Linnemann (DK)
6. Andreas Bakkerud (N)
7. Johan Larsson (S)
8. Stanislav Šusta (CZ)
9. Trond Wilhelm Marthinsen (N)
10. Pavel Vimmer (CZ)
11. Anders Bjørland Hansen (N)
12. Ondřej Smetana (CZ)
13. Václav Veverka Jr. (CZ)
14. Zdeněk Čermák (CZ)
15. Alexander Hvaal (N)
16. David Johansson (S)
...
Division 2:
1. Guino Kenis (B)
2. Knut Ove Børseth (N)
3. Ole Håbjørg (N)
4. Roman Častoral (CZ)
5. Jos Sterkens (B)
6. Tony Lund Tjelle (N)
7. Patrick Mertens (B)
8. Josef Iro (CZ)
9. Ivo Van den Brandt (B)
10. Viktor Mužík (CZ)
11. Ko Kasse (NL

19:27 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe sosnova, manche 1, résultats, rallycross live, erc | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Rallycross Europe Sosnova (chronos) : Isachsen tire le premier

autodromceskalipa.gif

Essais chronométrés

 

 

 

 

 

Division 1:
1. Sverre Isachsen (N)
2. Andréas Eriksson (S)
3. Kjell Arne Smerud (N)
4. Pavel Koutný (CZ)
5. Ole Kristian Nøttveit (N)
6. Michael Jernberg (S)
7. Jussi Pinomäki (FIN)
8. Kenneth Hansen (S)
9. Morten Bermingrud (N)
10. Jos Kuypers (I)
11. Guttorm Lindefjell (N)
12. Liam Doran (GB)
13. Frode Holte (N)
14. Rustam Minnikhanov (RUS)
15. Michaël De Keersmaecker (B)
16. Harald Sachweh (N)
...
Division 1A:
1. Eduard Leganov (RUS)
2. Andreas Bakkerud (N)
3. David Johansson (S)
4. Mats Lysen (N)
5. Johan Larsson (S)
6. Timur Timerzyanov (RUS)
7. Zdeněk Čermák (CZ)
8. Ildar Rakhmatullin (RUS)
9. Ulrik Linnemann (DK)
10. Václav Veverka (CZ)
11. Ondřej Smetana (CZ)
12. Petr Bílek (CZ)
13. Anders Bjørland Hansen (N)
14. Stanislav Šusta (CZ)
15. Václav Veverka Jr. (CZ)
16. Pavel Vimmer (CZ)
...
Division 2:
1. Guino Kenis (B)
2. Knut Ove Børseth (N)
3. Ole Håbjørg (N)
4. Jos Sterkens (B)
5. Roman Častoral (CZ)
6. Tony Lund Tjelle (N)
7. Patrick Mertens (B)
8. Josef Iro (CZ)
9. Viktor Mužík (CZ)
10. Ko Kasse (NL)
11. Ivo Van den Brandt (B)

Source : www.rallycross.com

15:40 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe sosnova, rallycross europe tchéquie, essais chronométrés, erc | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Rallycross Europe Sosnova : Lutte à tous les étages : Pailler pour un Top 5 ?

81405670.jpgrallycross-europe-1-a.jpgSi les divisions 1A et 2 ont déjà livré leurs verdicts depuis la semaine passée en Pologne, la catégorie reine de  la division 1 devra, quant à elle,  patienter jusqu’ à dimanche après-midi pour connaître le successeur de Kenneth Hansen pour la saison 2009.

 

Skoda à domicile

Outre le duel auquel vont se livrer Sverre Isachsen et Michael Jernberg pour le titre, seul Kenneth Hansen est assuré de terminer, au minimum, à la  troisième place finale du championnat. Pour le reste, l’incertitude reste totale. D’Andréas Eriksson, 4ème,  à Frode Holte, 9ème,  tous ont encore mathématiquement une chance de conforter, pour certains, ou de chiper, pour d’autres, une place dans le top 5 final du général.

 

Cependant, rien ne sera simple pour tous ces pilotes. En effet, avec 38 pilotes en D1 pour ce week-end Tchèque, les effectifs ont plus que doublé depuis la Pologne, il y a une semaine. Mieux, la présence d’Henning Solberg, au volant de la Fiesta 2008 d’Eriksson pour cette finale de l’ERC assurera incontestablement une audience intéressante, à la fois autour du circuit, mais également aux alentours de la salle de presse de Sosnova.

 

Pailler doit franchir le cap

Jean-Luc Pailler, notre seul et unique représentant français en ERC depuis 1992, devra se sortir « les tripes » après ses échecs successifs aux portes de la finale A cette saison. Le pilote « Peugeot Total », avec seulement deux qualifications pour la grande finale cette année, aurait paradoxalement pu « bétonner » sa place dans ce fameux Top 5 avant même Sosnova. Auteur d’un excellent début de championnat, ponctué par deux podiums en Angleterre, puis au Portugal, Pailler avait les cartes en main pour légitimement se mêler au Top 3, en performance pure tout au moins.

 

Légitimement, sur les 8 épreuves que Pailler a disputé jusqu’ici, à cinq reprises, soit autant qu’Eriksson ou Hunsbedt, le pilote Peugeot aurait pu s’élancer en Finale A. Battu pour quelques centièmes pour une qualification directe en Hongrie puis en Autriche, Jean-Luc a également laissé passer sa chance en Pologne il y a 6 jours. Tassé par Frode Holte dans le virage le plus lent et le plus glissant du circuit, le pilote de la 207 n’avait d’autres choix que de laisser le norvégien s’envoler vers la « A » après un sous-virage qui sembla durer des heures.

 

En quête d’avenir

Sur un circuit tchèque qu’il connaît comme sa poche, le pilote au palmarès le plus impressionnant de l’histoire du Rallycross français doit absolument ramener un Top 5 à la France. Seul tricolore à pouvoir lutter sérieusement et régulièrement pour la victoire en ERC, Jean-Luc devra surtout compenser, hormis Anne et Bossard, la frilosité de ses compatriotes à venir affronter de manière régulière le gratin du Rallycross européen. En effet, la France, avec un taux de représentation très faible en ERC par rapport aux autres nations, pourrait, à terme, perdre sa manche européenne au profit de nouvelles destinations. Dans un contexte de concurrence effrénée entre organisateurs et accouplée à la très mauvaise image véhiculée par le circuit d’Essay lors de l’ERC au mois de mai, c’est un peu de l’avenir du Rallycross national qui se joue ce week-end en Tchéquie. Allez Jean-Luc !!!

13:34 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross tchéquie, rallycross sosnova, europe, erc, henning solberg, pailler, hansen, eriksson, holte | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

08/09/2009

Rallycross Europe : Tom Kotek est de retour

kotek 2 roues.jpgkotek portrait.jpgLe double champion d'Europe de Rallycross 2007 et 2008 de Division 2 est de retour. Dans une interview accordée au site web www.mediasport.cz, le pilote tchèque confirme sa présence pour le championnat 2010. Il s'alignera en Division 2 avec la Skoda Fabia vue cette saison aux mains de Josef Iro.

Kotek avait stoppé ses activités en Rallycross à la fin de la saison 2008. Entre l'arrêt de la catégorie reservée aux voitures du Groupe N et le tassement de l'économie mondiale, le pilote tchèque n'avait pas été en mesure de retrouver un volant pour 2009. Plus jeune champion d'Europe de la discipline jusqu'alors, Tom Kotek s'est fait dépasser dans les records de précocité par le norvégien Mats Lysen ce week-end en Pologne.

16:33 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe, tom kotek, www.mediasport.cz | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Rallycross France : Quand France Télévisions fait honneur au Rallycross...(vidéos)

loheac2007big.jpgA l'occasion de la septième manche du championnat de France de Rallycross sur le circuit de Lohéac, France 3 nous a offert un reportage fort symathique sur la discipline. Diffusé lundi soir dans l'émission "Tout le sport", sous la férule du toujours efficace Henri Sannié, nous vous proposons de revisionner ICI les images tournées par les équipes de France Télévisions. Vive le service public...

Coincé entre les bourriches d'huîtres et les concours de mangeurs de melons, Jean-Pierre Pernaut, grand amateur de sport automobile au demeurant, a quant à lui profité du Championnat de France d'Autocross à Faleyras pour nous ramener quelques images diffusées dans le magazine "d'information" du "13 heures" de la chaîne TF1 (édition du 8 septembre). Jetez y également un coup d'oeil en cliquant ICI.

Rallycross Europe (Tchéquie-Sosnova) : Une finale explosive !

jernberg 2008 free.jpgisachsen 2008 sosnova.jpg

Qui succédera à Kenneth Hansen, dimanche prochain en fin d'après-midi ? C'est en somme la question à laquelle tous les aficionados de la discipline aimeraient pouvoir répondre. Si le champion en titre 2008 semble avoir mis fin à ses derniers espoirs de titre, le vrai duel opposera la Norvège à la Suède par l'intermédiaire de Sverre Isachsen et Michael Jernberg.

Avec cinq points d'avance sur Sverre Isachsen (126 points contre 121), Jernberg aurait de quoi passer une semaine relativement tranquille. Mais les apparences demeurent parfois trompeuses. En effet, avec l'obligation de retirer son plus mauvais résultat lors des 5 dernières manches de l'ERC, c'est Isachsen (121 points contre 115) qui occupe virtuellement la tête du championnat, et qui pourrait rejoindre Lysen et Borseth sur le toit de l'Europe le week-end prochain.

Pour vaincre, les choses sont relativement simples pour Jernberg puisqu'il devra absolument terminer devant Isachsen dans tous les cas de figures. En revanche, si ce dernier se contente de contrôler Jernberg dans ses pare-chocs, c'est le norvégien d'Hokksund qui sera titré.

Présent depuis 1991 en ERC, Jernberg a déjà connu par deux fois cette situation. En 2004 et 2005, il avait été le seul à pouvoir contester la suprématie de Kenneth Hansen en terminant à la seconde place du championnat, mais jamais le suédois n'avait été aussi proche du titre qu'en 2009. « C'est tellement serré que c'est pratiquement impossible de prédire ce qui peut se passer. Je ferai tout pour être champion mais Sverre est un adversaire costaud et ce ne sera pas simple de le mettre en position d'échec » déclarait hier Jernberg.

Un Isachsen d'autant plus difficile à faire tomber que Jernberg a manqué une occasion de se rapprocher un peu plus du premier cité en laissant échapper la victoire à Eriksson, et trois points supplémentaires dans le dernier tour du week-end polonais :  « J'aurais dû gagner. Une victoire m'aurait forcément donné un avantage non négligeable avant la Tchéquie. Je dois absolument l'emporter la semaine prochaine tout en espérant que Sverre ne fasse pas mieux que 4ème. Nous serons sur les terres de Skoda et le circuit me convient. Ce sera Sverre contre moi. »

Même si Isachsen perdait le titre, il aura été paradoxalement le plus impressionnant depuis le début de saison et peu de pilotes peuvent supporter la comparaison avec lui. Avec cinq meilleurs temps lors des essais chronométrés, 10 victoires en manches qualificatives et quatre pôles positions, le norvégien avait les moyens de sceller l'issue de la saison beaucoup plus tôt. Au lieu de ça, Isachsen a dû attendre seulement la Belgique pour enfin s'imposer avant de doubler la mise la semaine suivante en Allemagne.

 

Crédits photos : www.rallycross-sosnova.cz

 

 

00:52 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe republique tcheque, sosnova, erc, tchéquie, isachsen, jernberg, eriksson | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

07/09/2009

Rallycross Europe : En attendant Isachsen ? (+vidéo)

affiche pologne.jpgtrio norvege.jpgIl aura fallu attendre six ans pour voir un pilote norvégien conquérir un titre de champion d'Europe de Rallycross. Depuis 2003 et Guttorm Lindefjell, jamais la Norvège et ses pilotes n'étaient parvenus à s'imposer en ERC.

L'épreuve polonaise restera longtemps dans le cœur des supporters scandinaves. Avec les succès conjugués de Mats Lysen en D1A et de Knut Ove Borseth en D2, la Norvège renoue avec ses années fastes en championnat d'Europe de Rallycross. Pour retrouver trace d'une pareille efficacité, il faut remonter aux saisons 1995 et 1997 où les duos Opland/Schanche et Opland/Hunsbedt s'étaient respectivement imposés dans la course au titre. Mais dès le week-end prochain, la Norvège pourrait entrer dans l'histoire en s'imposant dans toutes les divisions, phénomène complètement inédit, puisque depuis 1993 et l'introduction d'une troisième catégorie (ERA Cup), jamais un pays n'a été en mesure de réaliser un tel exploit. Seule la Suède avait réussi un carton plein en 1980 (Per-Inge Walfridsson / Olle Arnesson) ainsi qu'en 1986 (Anders Norstedt / Olle Arnesson), mais l'ERC ne comptait à l'époque que deux divisions.

Si Sverre Isachsen est en bonne voie pour venir compléter le tableau déjà entamé par Lysen et Borseth. Slomczyn aura été loin du long fleuve tranquille auquel pouvait prétendre Knut Ove Borseth. En effet, avec 28 points d'avance sur Jos Sterkens avant la Pologne, le norvégien avait une marge de manœuvre plus que confortable, puisqu'une qualification directe en finale A lui aurait suffit à être titré dès la fin de la 3ème manche qualificative. Mais avec un moteur récalcitrant et loin de ses standards habituels, Borseth aura souffert tout le week-end.

Incapable de s'aligner au départ de la manche du dimanche matin, il ne oit son salut qu'aux derniers efforts de sa Fiesta à traction arrière, au départ de la dernière qualif de l'épreuve. Non qualifié pour la finale A, il obtiendra finalement les points de la 8ème position, mais ce sont des tribunes que Borseth a dû patienter pour connaître enfin son sort. Pour être champion, il ne fallait pas que Sterkens, 4ème à Slomczyn, s'impose lors de la finale.

« C'est dingue ! Je n'ai jamais été aussi heureux de ma vie de terminer à la 8ème place. Je n'ai pas de mots pour exprimer ce que je ressens (…) Je suis champion d'Europe alors que c'est seulement ma première saison en ERC. Je ne veux surtout pas oublier les gens qui ont travaillé en coulisses et qui m'ont permis d'obtenir ce titre. Tout cela n'aurait pas été possible sans une super équipe et le soutien de nos partenaires. La dernière épreuve à Sosnova sera pour eux et nos supporters. Je donnerai le maximum pour m'imposer et rendre la fête totale ».

Avec Isachsen en position de force par rapport à Jernberg en Division 1, la fête pourrait effectivement être totale au soir de la République Tchèque. Depuis Hunsbedt en 1997, jamais un norvégien n'a été sacré dans la catégorie reine de l'ERC.

 

Crédit Photo : Hallgeir Raknerud

 

Cliquez ICI pour voir la Finale A de Division 1

 

06/09/2009

Rallycross Europe (ERC Pologne) : Eriksson prend sa revanche (vidéos)

affiche pologne.jpg

Andréas Eriksson a signé sa seconde victoire de la saison cette après-midi sur le circuit de Slomczyn. Il rejoint ainsi Jernberg et Isachsen parmi les meilleurs performers de la division 1 avec deux victoires chacun en 2009. Derrière lui, c'est un tir groupé, composé respectivement de Jernberg, Hansen et Isachsen. Ce compte désormais 5 points de retard avant la dernière manche de l'ERC, la semaine prochaine en République Tchèque, sur le leader du championnat Michael Jernberg. Jean-Luc Pailler est pour sa part passé à côté de sa finale B et a dû se résoudre à laisser Frode Holte rejoindre les cinq pilotes de pointe pour la grande finale.

Rien ne pouvait mieux se passer pour les pilotes norvégiens en finale de la division 1A puisque Lysen, tout frais champion d'Europe depuis le matin, a réussi le doublé en compagnie de l'autre « teenager », Andréas Bakkerud. Venu de la finale B, ce dernier réalise l'exploit de tracer sa route dans le sillage de Lysen. En revanche, la finale A ne s'est pas aussi bien déroulée que les manches qualificatives pour Johan Larsson. A l'image de David Johansson en Belgique, le pilote du KHM Motorsport s'est montré dans l'incapacité de transformer sa pôle position en victoire et termine 6ème et dernier.

Borseth peut être soulagé. Handicapé par des problèmes moteurs tout au long du week-end, c'est depuis les tribunes qu'il a dû patienter pour connaître son sort. Pour empêcher le norvégien de s'imposer dans la course au titre, Jos Sterkens devait absolument gagner, ce qu'il...n'a pas réussi en terminant 4ème. C'est donc à Guino Kenis que reviennent les 20 points de la victoire  et qui remporte, par la même occasion, sa première victoire en ERC, devant le local, Lukasz Zoll et Roman Castoral, qui complètele podium. Comme Lysen, Borseth ramène également le trophée de champion d'Europe à la maison, chose qui n'était plus arrivée à la Norvège depuis 2003 et le titre de Lindefjell.

Division 1

1. Andréas Eriksson (S), Ford Fiesta Mk7 T16 4x4
2. Michael Jernberg (S), Škoda Fabia Mk2/5J T16 4x4
3. Kenneth Hansen (S), Citroën C4 T16 4x4
4. Sverre Isachsen (N), Ford Focus ST T16 4x4
5. Stig-Olov Walfridsson (S), Renault Clio Mk3 T16 4x4
6. Frode Holte (N), Volvo S40 Mk1 T16 4x4

 

Classement Général

1/Jernberg 126 – 2/Isachsen 121 – 3/Hansen 110 – 4/Eriksson 88 – 5/Hunsbedt 84 – 6/Walfridsson 75 – 7/Pailler 74 – 8/Pinomaki 66 – 9/Holte 65 – 10/Lindefjell 60

 

Division 1A

1. Mats Lysen (N), Renault Clio Mk2
2. Andreas Bakkerud (N), Peugeot 206
3. Timur Timerzyanov (RUS), Renault Clio Mk2
4. Ildar Rakhmatullin (RUS), Renault Clio Mk2
5. Ulrik Linnemann (DK), Peugeot 207
6. Johan Larsson (S), Citroën Saxo

Division 2

1. Guino Kenis (B), BMW 120
2. Łukasz Zoll (PL), BMW 120
3. Roman Častoral (CZ), Opel Astra OPC RWD
4. Jos Sterkens (B), Ford Focus ST RWD
5. Patrick Mertens (B), VW Polo Mk4 RWD
6. Marcin Wicik (PL), Ford Fiesta ST RWD

16:43 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vidéo rallycross, rallycross europe, erc pologne, résultats | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Rallycross ERC Pologne (manche 3) : Jernberg le plus rapide

affiche pologne.jpg

Ménage à trois … pour une Finale explosive

Michael Jernberg a repris le contrôle de sa destinée en troisième manche en s'imposant devant un excellent Jean-Luc Pailler qui monte en pression au fur et à mesure du week-end. Après trois manches qualificatives, c'est Andréas Eriksson qui devance Jernberg et Hansen. Le pilote de la Fiesta décroche ainsi sa seconde pôle position de rang après l'Allemagne il y a 15 jours. Derrière, Isachsen n'a pu faire mieux qu'un 5ème temps et s'élancera donc de la 3ème et dernière ligne de la Finale A, sur laquelle il pourrait être rejoint par Jean-Luc Pailler « pole-man » de la Finale B. Hansen devra désormais compter sur un coup du sort pour continuer à espérer. Le suédois est dans l'obligation de s'imposer tout en espérant que d'autres pilotes viennent s'intercaler entre sa C4 et le duo Jernberg – Isachsen.

En D1A, le danois Ulrik Linneman décroche le meilleur résultat de sa saison après sa 1ère place acquise lors de la 3ème manche. Le pilote de la 207 s'élancera de la seconde ligne juste derrière Johan Larsson et Mats Lysen. Ce sont les russes Rakhmatullin et Timerzyanov qui ferment la marche du peloton de la finale A en attendant le vainqueur de la B d'où Andréas Bakkerud pourrait bien sortir vainqueur. Le jeune norvégien partira de la 1ère ligne mais devra contrôler Leganov et Johansson pour rejoindre son modèle, Mats Lysen, dans la grande finale du jour.

La poisse continue pour Borseth qui devra sans doute patienter pour s'assurer du titre en D2. Battu la semaine passée en championnat de norvège, Borseth avait déjà dû se résoudre a abandonner le titre national à Stian Haugan par la plus petite des marges, alors qu'il était, comme en Pologne, le grand favori pour le championnat. Gêné par des problèmes moteurs, le norvégien n'a pas réussi à se qualifier pour la Finale A et laisse filer la pôle à Kenis, et surtout, donne l'opportunité à Jos Sterkens de faire durer le suspense pour le championnat. Pour être titré dès la Pologne, Borseth se devait de décrocher au minimum une 5ème position au terme de la finale A sans avoir à se soucier des performances de son dauphin, Jos Sterkens. Le norvégien devra désormais attendre et espérer que Sterkens ne gagne pas pour rejoindre Mats Lysen sur le toit de l'Europe du Rallycross.

 

Manche 3

Division 1:
1. Michael Jernberg (S)
2. Jean-Luc Pailler (F)
3. Andréas Eriksson (S)
4. Kenneth Hansen (S)
5. Sverre Isachsen (N)
6. Stig-Olov Walfridsson (S)
7. Ole Kristian Nøttveit (N)
8. Pavel Koutný (CZ)
9. Per Eklund (S)
10. Frode Holte (N)
11. Kevin Procter (GB)
12. Jussi Pinomäki (FIN)
13. Morten Bermingrud (N)
14. Tony Bardy (GB)
15. Even Hvaal (N)
16. Bo Fredriksen (DK)

 

 

Division 1A:
1. Ulrik Linnemann (DK)
2. Timur Timerzyanov (RUS)
3. Andreas Bakkerud (N)
4. Ildar Rakhmatullin (RUS)
5. Johan Larsson (S)
6. David Johansson (S)
7. Eduard Leganov (RUS)
8. Stanislav Šusta (CZ)
9. Zdeněk Čermák (CZ)
10. Tomasz Nowak (PL)
11. Ondřej Smetana (CZ)
12. Michał Guranowski (PL)
13. Mandie August (D)
14. Václav Veverka (CZ)
-. Kamil Sokołowski (PL)
-. Gábor Bánkuti Jr. (H)
...
Division 2:
1. Łukasz Zoll (PL)
2. Roman Častoral (CZ)
3. Marcin Wicik (PL)
4. Patrick Mertens (B)
5. Josef Iro (CZ)
6. Knut Ove Børseth (N)
-. Jos Sterkens (B)
-. Guino Kenis (B)

Source : www.rallycross.com

 


Finale A

D1 : 1/Eriksson 2/Jernberg 3/Hansen 4/Walfridsson 5/Isachsen +B

D1A : 1/Larsson 2/Lysen 3/Linneman 4/Rakhmatullin 5/Timerzyanov +B

D2 : 1/Kenis 2/Zoll 3/Sterkens 4/Wicik 5/Castoral +6/Mertens

 

14:04 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe pologne slomczyn, erc, manche 3 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Rallycross Europe ERC Pologne : Lysen est comblé

affiche pologne.jpglysen champion.jpgVoilà, c'est fait ! Mats Lysen s'est imposé comme le nouveau champion d'Europe de la D1A avant même la fin de l'épreuve polonaise de Slomczyn en obtenant le deuxième meilleur chrono de la seconde manche. Un résultat suffisant pour lui assurer le titre puisque seulement 10 points lui étaient nécessaires pour être sacré. Ce n'était donc plus qu'une histoire d'heures pour celui qui devient le plus jeune champion d'Europe de la discipline, à tout juste 17 ans.

« J'ai bien contrôlé la course mais on ne sait jamais ce qui peut se passer. Désormais, je peux enfin me considérer comme le véritable champion d'Europe » déclarait Lysen son casque à peine retiré. Le norvégien ajoutait également qu'avec la voiture (Citroen Saxo), il ne lui aurait pas été possible d'aller chercher le titre : « La Clio est vraiment une très bonne voiture. Ça ne veut pas dire que la Saxo était mauvaise mais je n'aurai pas été en mesure de lutter avec les meilleurs ».

Cependant, rares sont ceux qui ont pu apprécier le sacre de Lysen tant le nombre de spectateurs est étonnamment faible. Un constat qui soulève une réalité économique et sociale lourde et que le tout nouveau champion d'Europe de D1A n'hésitait pas à souligner : « Les gens n'ont pas beaucoup d'argent ici. Il y a pourtant énormément de monde aux entrées du circuit qui essaie de regarder à travers les barrières, mais ils n'ont malheureusement pas les moyens d'entrer ». Une ambiance lourde en somme, bien éloignée des valeurs populaires du Rallycross. Jamais depuis 2003, et la victoire de Guttorm Lindefjell en D2, le titre européen n'était revenu à un pilote norvégien.

13:58 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe erc pologne, mats lysen champion | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Rallycross ERC Pologne : Vidéo

affiche pologne.jpgRetrouvez la vidéo de la série opposant Hansen à Isachsen lors de la 1ère manche qualificative sur www.Rallycross.hu

12:48 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vidéo rallycross europe pologne, erc, slomczyn, hansen, isachsen, holte, nottveit | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Rallycross ERC Pologne (Slomczyn) : Lysen est titré

affiche pologne.jpgRésultats Manche 2

Il ne reste plus que deux titres à distribuer puisque Mats Lysen est devenu ce matin le plus jeune champion d'Europe de l'histoire du Rallycross, à l'issue de sa série ce matin. En décrochant le second meilleur temps derrière Johan Larsson, très en vue ce week-end, Lysen est assuré de partir en Finale A et d'obtenir un nombre de points suffisant pour assurer le titre.

En division 1, la série la plus rapide de la matinée est tout simplement celle qui fut gênée par les averses hier. En conséquence, Hansen, Isachsen se retrouvent en tête de la seconde manche mais doivent s'incliner au classement provisoire (après deux manches) devant Walfridsson, et un surprenant Kevin Procter. La troisième manche risque de réserver quelques surprises du fait de nombreuses égalités. En effet quatre pilotes se retrouvent dans la même position (Isachsen, Jernberg, Pailler, Pinomaki) pour seulement deux tickets directs pour la Finale A.

Les choses se compliquent en revanche pour Knut Ove Borseth qui devra sans doute patienter jusqu'au week-end prochain pour obtenir définitivement, et fêter, son titre de champion d''Europe. Toujours empêtré dans des problèmes moteurs, le norvégien n'a pas pris part à la seconde manche qualificative et c'est le Belge Guido Kenis qui obtient la pôle position pour la Finale A après avoir réédité sa victoire d'hier lors de la manche 2.

Cliquez ICI pour voir le classement de D1 après deux manches

Manche 2

Division 1:
1. Kenneth Hansen (S)
2. Sverre Isachsen (N)
3. Stig-Olov Walfridsson (S)
4. Frode Holte (S)
5. Kevin Procter (GB)
6. Ole Kristian Nøttveit (N)
7. Jussi Pinomäki (FIN)
8. Jean-Luc Pailler (N)
9. Pavel Koutný (CZ)
10. René Münnich (D)
11. Michael Jernberg (S)
12. Even Hvaal (N)
13. Per Eklund (S)
14. Morten Bermingrud (N)
15. Tony Bardy (GB)
16. György Fodor (H)
...

Source : www.rallycross.com

 

Division 1A:
1. Johan Larsson (S)
2. Mats Lysen (N)
3. Ulrik Linnemann (DK)
4. Ildar Rakhmatullin (RUS)
5. Timur Timerzyanov (RUS)
6. Eduard Leganov (RUS)
7. David Johansson (S)
8. Andreas Bakkerud (N)
9. Václav Veverka (CZ)
10. Stanislav Šusta (CZ)
11. Zdeněk Čermák (CZ)
12. Ondřej Smetana (CZ)
13. Kamil Sokołowski (PL)
14. Mandie August (D)
15. Michał Guranowski (PL)
-. Tomasz Nowak (PL)
...

 

Division 2:
1. Guino Kenis (B)
2. Jos Sterkens (B)
3. Marcin Wicik (PL)
4. Łukasz Zoll (PL)
5. Josef Iro (CZ)
6. Patrick Mertens (B)
-. Roman Častoral (CZ)
-. Knut Ove Børseth (N)

11:21 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe pologne slomczyn, erc, lysen, manche 2 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Rallycross Europe (Pologne) : Le réveil d'Eriksson

affiche pologne.jpgFiestarallycross1 libre.jpg

Longtemps nous avons attendu le sursaut du suédois. Seule sa victoire surprise au Portugal en début de saison avait jusqu'ici sauvé la saison d'Andréas Eriksson.

En réalité, Andréas a connu l'enfer depuis le mois de juillet et sa misérable 28ème place à Holjes. Préoccupé par son programme nord-américain le menant de Pikes Peak au Colorado jusqu'à la Californie et Los Angeles pour les X-Games, le déclic s'est produit après l'épreuve belge de Maasmechelen. Arrivé dernier de la Finale C, Eriksson ne pouvait guère tomber plus bas : « Après Maasmechelen, nous avons décidé de modifier totalement notre façon de travailler avec la voiture et nous sommes allés à contre sens des solutions techniques adoptées jusqu'ici. Le changement est clair et je prends bien plus de plaisir au volant de la Fiesta. ».

Après une seconde place derrière Isachsen en Allemagne alors que la victoire lui tendait les bras , Eriksson revient en forme pour la fin de saison. D'ailleurs, les apparences peuvent être trompeuses puisque Andréas compte plus de victoires en manches qualificatives cette saison que Kenneth Hansen, actuel 3ème du championnat et encore en lice pour le titre (3 contre 2).

01:34 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc pologne, rallycross europe pologne slomczyn, eriksson, pikes peak, x-games | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu