Avertir le modérateur

12/09/2009

Rallycross Europe Sosnova : Lutte à tous les étages : Pailler pour un Top 5 ?

81405670.jpgrallycross-europe-1-a.jpgSi les divisions 1A et 2 ont déjà livré leurs verdicts depuis la semaine passée en Pologne, la catégorie reine de  la division 1 devra, quant à elle,  patienter jusqu’ à dimanche après-midi pour connaître le successeur de Kenneth Hansen pour la saison 2009.

 

Skoda à domicile

Outre le duel auquel vont se livrer Sverre Isachsen et Michael Jernberg pour le titre, seul Kenneth Hansen est assuré de terminer, au minimum, à la  troisième place finale du championnat. Pour le reste, l’incertitude reste totale. D’Andréas Eriksson, 4ème,  à Frode Holte, 9ème,  tous ont encore mathématiquement une chance de conforter, pour certains, ou de chiper, pour d’autres, une place dans le top 5 final du général.

 

Cependant, rien ne sera simple pour tous ces pilotes. En effet, avec 38 pilotes en D1 pour ce week-end Tchèque, les effectifs ont plus que doublé depuis la Pologne, il y a une semaine. Mieux, la présence d’Henning Solberg, au volant de la Fiesta 2008 d’Eriksson pour cette finale de l’ERC assurera incontestablement une audience intéressante, à la fois autour du circuit, mais également aux alentours de la salle de presse de Sosnova.

 

Pailler doit franchir le cap

Jean-Luc Pailler, notre seul et unique représentant français en ERC depuis 1992, devra se sortir « les tripes » après ses échecs successifs aux portes de la finale A cette saison. Le pilote « Peugeot Total », avec seulement deux qualifications pour la grande finale cette année, aurait paradoxalement pu « bétonner » sa place dans ce fameux Top 5 avant même Sosnova. Auteur d’un excellent début de championnat, ponctué par deux podiums en Angleterre, puis au Portugal, Pailler avait les cartes en main pour légitimement se mêler au Top 3, en performance pure tout au moins.

 

Légitimement, sur les 8 épreuves que Pailler a disputé jusqu’ici, à cinq reprises, soit autant qu’Eriksson ou Hunsbedt, le pilote Peugeot aurait pu s’élancer en Finale A. Battu pour quelques centièmes pour une qualification directe en Hongrie puis en Autriche, Jean-Luc a également laissé passer sa chance en Pologne il y a 6 jours. Tassé par Frode Holte dans le virage le plus lent et le plus glissant du circuit, le pilote de la 207 n’avait d’autres choix que de laisser le norvégien s’envoler vers la « A » après un sous-virage qui sembla durer des heures.

 

En quête d’avenir

Sur un circuit tchèque qu’il connaît comme sa poche, le pilote au palmarès le plus impressionnant de l’histoire du Rallycross français doit absolument ramener un Top 5 à la France. Seul tricolore à pouvoir lutter sérieusement et régulièrement pour la victoire en ERC, Jean-Luc devra surtout compenser, hormis Anne et Bossard, la frilosité de ses compatriotes à venir affronter de manière régulière le gratin du Rallycross européen. En effet, la France, avec un taux de représentation très faible en ERC par rapport aux autres nations, pourrait, à terme, perdre sa manche européenne au profit de nouvelles destinations. Dans un contexte de concurrence effrénée entre organisateurs et accouplée à la très mauvaise image véhiculée par le circuit d’Essay lors de l’ERC au mois de mai, c’est un peu de l’avenir du Rallycross national qui se joue ce week-end en Tchéquie. Allez Jean-Luc !!!

13:34 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross tchéquie, rallycross sosnova, europe, erc, henning solberg, pailler, hansen, eriksson, holte | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu