Avertir le modérateur

07/09/2009

Rallycross Europe : En attendant Isachsen ? (+vidéo)

affiche pologne.jpgtrio norvege.jpgIl aura fallu attendre six ans pour voir un pilote norvégien conquérir un titre de champion d'Europe de Rallycross. Depuis 2003 et Guttorm Lindefjell, jamais la Norvège et ses pilotes n'étaient parvenus à s'imposer en ERC.

L'épreuve polonaise restera longtemps dans le cœur des supporters scandinaves. Avec les succès conjugués de Mats Lysen en D1A et de Knut Ove Borseth en D2, la Norvège renoue avec ses années fastes en championnat d'Europe de Rallycross. Pour retrouver trace d'une pareille efficacité, il faut remonter aux saisons 1995 et 1997 où les duos Opland/Schanche et Opland/Hunsbedt s'étaient respectivement imposés dans la course au titre. Mais dès le week-end prochain, la Norvège pourrait entrer dans l'histoire en s'imposant dans toutes les divisions, phénomène complètement inédit, puisque depuis 1993 et l'introduction d'une troisième catégorie (ERA Cup), jamais un pays n'a été en mesure de réaliser un tel exploit. Seule la Suède avait réussi un carton plein en 1980 (Per-Inge Walfridsson / Olle Arnesson) ainsi qu'en 1986 (Anders Norstedt / Olle Arnesson), mais l'ERC ne comptait à l'époque que deux divisions.

Si Sverre Isachsen est en bonne voie pour venir compléter le tableau déjà entamé par Lysen et Borseth. Slomczyn aura été loin du long fleuve tranquille auquel pouvait prétendre Knut Ove Borseth. En effet, avec 28 points d'avance sur Jos Sterkens avant la Pologne, le norvégien avait une marge de manœuvre plus que confortable, puisqu'une qualification directe en finale A lui aurait suffit à être titré dès la fin de la 3ème manche qualificative. Mais avec un moteur récalcitrant et loin de ses standards habituels, Borseth aura souffert tout le week-end.

Incapable de s'aligner au départ de la manche du dimanche matin, il ne oit son salut qu'aux derniers efforts de sa Fiesta à traction arrière, au départ de la dernière qualif de l'épreuve. Non qualifié pour la finale A, il obtiendra finalement les points de la 8ème position, mais ce sont des tribunes que Borseth a dû patienter pour connaître enfin son sort. Pour être champion, il ne fallait pas que Sterkens, 4ème à Slomczyn, s'impose lors de la finale.

« C'est dingue ! Je n'ai jamais été aussi heureux de ma vie de terminer à la 8ème place. Je n'ai pas de mots pour exprimer ce que je ressens (…) Je suis champion d'Europe alors que c'est seulement ma première saison en ERC. Je ne veux surtout pas oublier les gens qui ont travaillé en coulisses et qui m'ont permis d'obtenir ce titre. Tout cela n'aurait pas été possible sans une super équipe et le soutien de nos partenaires. La dernière épreuve à Sosnova sera pour eux et nos supporters. Je donnerai le maximum pour m'imposer et rendre la fête totale ».

Avec Isachsen en position de force par rapport à Jernberg en Division 1, la fête pourrait effectivement être totale au soir de la République Tchèque. Depuis Hunsbedt en 1997, jamais un norvégien n'a été sacré dans la catégorie reine de l'ERC.

 

Crédit Photo : Hallgeir Raknerud

 

Cliquez ICI pour voir la Finale A de Division 1

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu