Avertir le modérateur

25/08/2009

Rallycross Europe : Hunsbedt s'en va ...

ARTICLELudvig_Hunsbedt_PORTRAIT.jpghunsbedt_ARTICLE.jpgRelayée depuis quelques jours par la presse norvégienne et le site www.rallycross.com, les bruits autour de la fin de saison prématurée du pilote norvégien en championnat d'Europe de Rallycross sonnent avant tout la fin de carrière du champion d'Europe 1997.

Cette annonce n'est pas en soi une surprise tant le norvégien avait prévenu au mois d'avril qu'il stopperait sa saison avant la fin s' il n'était plus en mesure d'obtenir le titre. Après une belle seconde place obtenue de manière « musclée » en Suède avant la pause estivale de l'ERC, Hunsbedt s'était complètement effondré lors des deux manches belge et allemande, ne ramenant que 11 maigres points pendant qu'Isachsen en empochait 40.

Première victime collatérale de la lutte pour le titre, Hunsbedt n'a semble t-il, que très peu gouté aux choix techniques peu opportuns menés par son équipe. La fameuse histoire autour d'un embrayage marqué par le poids des années, et responsable de son abandon précoce en Allemagne, est sans doute la goutte de trop, et la limite à ne pas franchir pour Ludvig.

« Je ne suis pas content du travail effectué par l'équipe cette année. Je suis extrêmement déçu. A moins que quelqu'un me propose un projet exceptionnel pour la saison prochaine, je ne participerai pas à l'ERC en 2010. Ma carrière en Rallycross est probablement terminée. » confiait le norvégien il y a quelques jours au quotidien « Flekkefjords Tidende ». Avec le sentiment profond d'avoir été lâché par son équipe, Hunsbedt estime minces ses chances de prendre part aux deux dernières manches de la saison : « Pour le moment, je ne sais pas, c'est du 50/50. L'Allemagne fut probablement la dernière course de ma carrière. »

Débarqué en 1983 en championnat d'Europe de Rallycross au volant d'une Opel Ascona, Hunsbedt s'était de suite imposé en ERC terminant sur le podium dès sa première saison en compagnie de Lars Nystrom et de son compatriote Egil Stenshagen. Champion d'Europe 1997 sur une des Ford Escort de Martin Schanche, Ludvig Hunsbedt s'était ensuite retiré de la compétition en 2003 avant de signer son retour en 2007 avec l'équipe Bergteamet. Cette dernière s'était récemment épanchée sur les difficultés économiques qu'elle traversait et sur son retrait de la compétition à la fin de la saison.

18:12 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ludvig hunsbedt retraite, rallycross, championnat d'europe, bergteamet, volvo | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

17/08/2009

ERC Allemagne (D1A) : Le titre en poche ?

AFFICHE BUXTEHUDE.jpglysen autriche libre.jpgAprès une saison 2008 prometteuse au volant d'une Citroen Saxo S1600, le « teenager » Mats Lysen est en passe de devenir le plus jeune champion d'Europe de Rallycross de l'histoire.

Ce week-end en terre allemande n'aura finalement fait que confirmer le constat de la semaine précédente, à savoir la faillite successive des principaux concurrents du jeune norvégien de Brandval. Déjà dominateur dès les essais chronométrés du samedi, c'est avec plus de 2/10èmes de seconde qu'il domine une meute désormais lancée à ses trousses. Que du classique ensuite, meilleur temps de la première manche doublé d'un 3ème chrono dans la suivante, lui suffiront pour décrocher une seconde ligne bien méritée derrière l'ancienne gloire et terreur de l'Autocross Européen du début des années 1990 et vainqueur du jour, Rolf Volland.

Touché au départ de la finale A, puis envoyé en tête à queue, Mats Lysen finira 5ème de la catégorie D1A, ouverte aux voitures de type Super 1600. Un résultat plus que satisfaisant pour le jeune homme de 17 ans pour qui la prochaine épreuve en Pologne pourrait bien être celle du sacre. Après la course, Lysen pouvait savourer : « C'est presque trop bon pour être vrai » s'exclamait-il. « Ce devait être une saison d'apprentissage et là, je me retrouve tout proche du titre! (…) Mon départ en Finale A n'était pas mal mais un pilote m'a touché à l'arrière et je suis parti en tête en queue. Le moteur s'est alors arrêté et j'ai perdu une quinzaine de secondes dans l'opération ».

Avec 17 points d'avance au championnat après la Belgique la semaine passée, Lysen dispose désormais d'un matelas conséquent de 23 points sur son second, le russe Eduard Leganov, et 27 sur un Timerzyanov, dont la cote s'effrite peu à peu en cette fin de saison. Surtout, la concurrence s'affirme et la montée en puissance de pilotes moins en vue sur les premières épreuves font les affaires de Lysen. En effet, David Johansson, Cermak, Rakhmatullin et Larsson (37 points chacun) ont marqué plus de points depuis la Suède et Holjes que les deux poursuivants directs de Lysen. Encore un petit effort et le monde du Rallycross pourra bientôt s'enivrer d'avoir assister à l'éclosion d'une des plus grosses révélation du sport automobile 2009.

Crédits Photos : www.matslysen.com

Le classement :

1- Mats Lysen 118pts

2- Eduard Leganov 95

3- Timur Timerzyanov 91

4- David Johansson 83

5- Zdenek Cermak 82

6- Johan Larsson 80

7- Ildar Rakhmatullin 72


ERC Allemagne : Isachsen fait monter la pression d'un cran (vidéos)

AFFICHE BUXTEHUDE.jpgEn remportant sa deuxième victoire de la saison sur le circuit de l'Estering en Allemagne, Sverre Isachsen revient à toute vitesse sur les talons de Michael Jernberg au championnat. Hunsbedt et Hansen, ont quant à eux souffert pendant l'épreuve teutonne et abandonnent là, de sérieux arguments dans la lutte pour le titre, à seulement deux épreuves de la fin.

Profitant d'une erreur d'Andréas Eriksson dans le dernier tour de la finale A, alors en tête de la course, Sverre Isachsen a signé un grand coup à Buxtehude. Vainqueur en Belgique la semaine passée, le norvégien semble avoir mis derrière lui son incapacité à l'emporter le temps de la finale A venu. Seul Jernberg aura su limiter les dégâts en terminant pour la cinquième fois de la saison sur le podium mais voit désormais d'un mauvais œil le fulgurant retour d'Isachsen au premier plan : « Il est certain que la victoire d'Isachsen n'est pas la meilleure chose qui soit. Il est simplement à un point de moi au classement désormais. Il est clair que ceux qui vont se battre pour le titre n'auront plus de joker à faire valoir. Il n'est même pas certain qu'une place sur le podium lors des deux dernières courses soit suffisante pour remporter le championnat. Pour s'imposer, il faudra remporter au minimum une des deux épreuves restantes. ».

Jernberg peut néanmoins s'estimer heureux de conserver la tête du championnat pendant qu' Hansen et Hunsbedt, noyaient quant à eux, leurs derniers espoirs de revenir sur le nouveau duo de tête de l'ERC. Avec respectivement 2 et 6 points pris à Buxtehude, Hunsbedt (84 points) et Hansen (95 points) se voient désormais relégués à plus de 10 longueurs de Michael Jernberg, qui lui en compte 109. Pour la première fois de la saison, Kenneth Hansen aura dû se contenter d'une simple qualification en Finale B, dont il sera rapidement exclu suite à un contact avec Guttorm Lindefjell. Frustré, Hansen disait « ne pas comprendre que certains pilotes aient tant de mal à rouler de manière sportive sur la piste ». Néanmoins, il est hors de question pour Hansen d'abdiquer malgré ses 14 points de retard sur Jernberg : « C'est certain que ce ne sera pas facile de défendre mon titre. Mais je n'abandonnerai pas et continuerai à me battre jusqu'au dernier mètre ». Tout le monde est désormais avertit, non, le champion 2008 et figure historique de l'ERC, n'a certainement pas dit son dernier mot.

 

Classement :

1- Michael Jernberg 109

2- Sverre Isachsen 108

3- Kenneth Hansen 95

4- Ludvig Hunsbedt 84

5- Andréas Eriksson 68

6- Jean-Luc Pailler 64

7- S.O. Walfridsson 63

Liens vidéos de l'épreuve Allemande de Buxtehude

Vidéo 1

Vidéo 2

Vidéo 3


16:39 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : videos erc allemagne rallycross buxtehude estering, isachsen, jernberg, hansen, hunsbedt | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

16/08/2009

ERC Allemagne : Isachsen fait coup double

www.rallycross.com

Division 1

1. Sverre Isachsen (N), Ford Focus ST T16 4x4
2. Andréas Eriksson (S), Ford Fiesta Mk7 T16 4x4
3. Michael Jernberg (S), Škoda Fabia Mk2/5J T16 4x4
4. Morten Bermingrud (N), Citroën C4 T16 4x4
5. Stig-Olov Walfrisson (S), Renault Clio Mk3 T16 4x4
6. Guttorm Lindefjell (N), Škoda Fabia Mk1/6Y T16 4x4

Division 1A

1. Rolf Volland (D), Škoda Fabia Mk2/5J
2. Johan Larsson (S), Citroën Saxo
3. Zdeněk Čermák (CZ), Škoda Fabia Mk1/6Y
4. Ildar Rakhmatullin (RUS), Renault Clio Mk2
5. Mats Lysen (N), Renault Clio Mk2
6. David Johansson (S), Peugeot 206

Division 2

1. Ole Håbjørg (N), BMW 120
2. Knut Ove Børseth (N), Ford Fiesta ST RWD
3. Jos Sterkens (B), Ford Focus ST RWD
4. Per Magne Røyrås (N), Peugeot 206 RWD
5. Roman Častoral (CZ), Opel Astra OPC RWD
6. Guino Kenis (B), BMW 120

17:44 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross erc allemagne buxtehude estering | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

ERC Allemagne (Manche 2): Eriksson décroche la pôle

1. Andréas Eriksson (S)
2. Stig-Olov Walfridsson (S)
3. Michael Jernberg (S)
4. Sverre Isachsen (N)
5. Morten Bermingrud (N)
6. Guttorm Lindefjell (N)
7. Jos Kuypers (I)
8. Kenneth Hansen (S)
9. Koen Pauwels (B)
10. Ole Kristian Nøttveit (N)
11. Jean-Luc Pailler (F)
12. Jochen Coox (B)
13. Harald Sachweh (N)
14. Liam Doran (GB)
15. Per Eklund (S)
16. Christopher Evans (IRL)
...

 

 

www.rallycross.com


Division 1A:
1. Rolf Volland (D)
2. Johan Larsson (S)
3. Mats Lysen (N)
4. Eduard Leganov (RUS)
5. Mattias Thörjesson (S)
6. Thommy Tesdal (N)
7. Jaroslav Kalný (CZ)
8. Václav Veverka (CZ)
9. Ildar Rakhmatullin (RUS)
10. Julian Godfrey (GB)
11. Davy Van Den Branden (B)
12. Timur Timerzyanov (RUS)
13. Andreas Steffen (D)
14. Gábor Bánkuti Jr. (H)
15. Ondřej Smetana (CZ)
16. Michaela Kalná (CZ)
...

Division 2:
1. Knut Ove Børseth (N)
2. Roman Častoral (CZ)
3. Jos Sterkens (B)
4. Per Magne Røyrås (N)
5. Guino Kenis (B)
6. Patrick Mertens (B)
7. Ko Kasse (NL)
8. Ole Håbjørg (N)
9. Viktor Mužík (CZ)
10. Ivo Van Den Brandt (B)
-. Josef Iro (CZ)
-. Tony Lund Tjelle (N)

12:09 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross erc allemagne buxtehude estering, manche 2 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

15/08/2009

Rallycross Allemagne (Manche 1) : Eriksson se montre

AFFICHE BUXTEHUDE.jpg

Pour la première fois cette saison, Andréas Eriksson s'est montré sous son meilleur jour en empochant une victoire lors de la première manche qualificative sur l'Estering de Buxtehude. Dans la lutte fratricide pour le titre, Hunsbedt prend les devants ce samedi en décrochant la seconde position devant Jernberg et Isachsen pendant que Kenneth Hansen échoue à une triste et anonyme 22ème place après avoir connu des ennuis mécaniques.

Andréas Eriksson voit semble enfin voir le bout du tunnel en cette fin de saison au volant de sa Fiesta. Malgrè une victoire au Portugal début mai, jamais Andréas ne s'était imposé en manches qualificatives : « Ça fait vraiment plaisir de voir que tout le travail effectué dans la semaine commence à payer. Désormais mes départs sont parfaits (…) juste comme je le souhaitais » déclarait Eriksson à l'issue de sa série.

A noter le retour en forme du pilote « Total », Jean-Luc Pailler. Passé à quelques dixièmes d'une qualification directe pour la finale A en Belgique, le français qui forme pour ces deux manches estivales un duo explosif avec Jean-Philippe Dayraut a décroché une brillante 5ème position. Déjà à l'aise lors des qualifications en début de journée, Jean-Luc doit décrocher une place en finale A pour entrer dans le top 5 du championnat. Pour Dayraut, en revanche, un contact avec un autre pilote a mis rapidement fin à ses espoirs et c'est du bord de piste qu'il a dû observer ses camarades en découdre.

 

Manche 1 (www.rallycross.com)

Division 1:
1. Andréas Eriksson (S)
2. Ludvig Hunsbedt (N
3. Michael Jernberg (S)
4. Sverre Isachsen (N)
5. Jean-Luc Pailler (F)
6. Frode Holte (N)
7. Morten Bermingrud (N)
8. Per Eklund (S)
9. Sitig-Olov Walfridsson (S)
10. Jussi Pinonäki (FIN)
11. Ole Kristian Nøttveit (N)
12. Jochen Coox (B)
13. Pavel Koutný (CZ)
14. Koen Pauwels (B)
15. Kevin Procter (GB)
16. Guttorm Lindefjell (N)
...
Division 1A:
1. Mats Lysen (N)
2. Jaroslav Kalný (CZ)
3. Johan Larsson (S)
4. David Johansson (S)
5. Zdeněk Čermák (CZ)
6. Ildar Rakhmatullin (RUS)
7. Rolf Volland (D)
8. Timur Timerzyanov (RUS)
9. Eduard Leganov (RUS)
10. Andreas Steffen (D)
11. Thommy Tesdal (N)
12. Václav Veverka (CZ)
13. Peter Vingerhoets (NL)
14. Mandie August (D)
15. Michaela Kalná (CZ)
16. Robin Olson (S)
...

Division 2:
1. Guino Kenis (B)
2. Knut Ove Børseth (N)
3. Per Magne Røyrås (N)
4. Roman Častoral (CZ)
5. Ole Håbjørg (N)
6. Jos Sterkens (B)
7. Ko Kasse (NL)
8. Patrick Mertens (B)
9. Josef Iro (CZ)
10. Viktor Mužík (CZ)
11. Ivo Van Den Brandt (B)
-. Tony Lund Tjelle (N)

 

 

 

 

18:17 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross erc allemagne buxtehude estering, manche 1 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

ERC BUXTEHUDE : Les leaders au rendez-vous

AFFICHE BUXTEHUDE.jpgEssais chronométrés

D1:
1. Michael Jernberg
2. Ludvig Hunsbedt
3. Andréas Eriksson
4. Sverre Isachsen
5. Jean-Luc Pailler
6. Kenneth Hansen
7. Sitig-Olov Walfridsson
8. Frode Holte
9. Morten Bermingrud
10. Per Eklund
11. Morten Jespersen
12. Ole Kristian Nøttveit
13. Jean-Philippe Dayraut

D1A:
1. Mats Lysen
2. Zdeněk Čermák
3. Eduard Leganov
4. Johan Larsson
5. David Johansson
6. Jaroslav Kalný
7. Ulrik Linnemann
8. Mattias Thörjesson
9. Timur Timerzyanov
10. Thommy Tesdal
11. Rolf Volland
12. Ildar Rakhmatullin

D2:
1. Knut Ove Børseth
2. Ole Håbjørg
3. Jos Sterkens
4. Roman Častoral
5. Guino Kenis
6. Per Magne Røyrås
7. Patrick Mertens
8. Viktor Mužík
9. Ivo Van Den Brandt
10. Josef Iro

15:04 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross erc allemagne buxtehude estering, essais chronométrés | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

12/08/2009

ERC Maasmechelen : François Duval : de la suite dans les idées ? (vidéo)

31. Francois DUVAL portrait.jpgduval butte du diable.jpgAprès une bonne entrée ce week-end lors de sa première épreuve de Rallycross, l'ancien pilote officiel Citroen en WRC, François Duval souhaiterait se lancer dans un programme complet la saison prochaine. Annoncée en début d'après-midi par l'intermédiaire du site de référence en la matière, www.erc24.com, et de son journaliste Tim Wittinghton, Duval aurait l'intention de rejoindre le championnat d'Europe de Rallycross en 2010 sur la Focus de Koen Pauwels.

Duval vient donc rejoindre une liste de noms prestigieux à se dire « intéressés » par la discipline. Ces dernières années et surtout depuis les apparitions de Marcus Gronholm et d'Henning Solberg, les passerelles entre le monde du Rallycross Européen et du Rally Mondial semblent se faire plus nombreuses pour les rallymen délestés de tout budget conséquent pour s'illustrer en WRC. Cependant, beaucoup d'annonces, entre chasse au scoop et vraies infos, furent au final « fumeuses » et surtout bonnes à alimenter la rumeur plutôt que les paddocks de l'ERC.

Ainsi, depuis sa mise à pied de Citroen, Thomas Radstrom nous ressort chaque année des cartons un nouveau projet « Rallycross » sans que cela ne se concrétise. Pareil pour les frères Solberg dont l'engagement d'Henning repose très ouvertement sur des opportunités d'opérations de relations publiques par le biais du Rallycross, plutôt que d'un véritable investissement dans la discipline. Rovanpera, Paasonen et consorts ne sont apparus qu'extrêmement brièvement. Les explications sur ces vraies-fausses arrivées demeurent finalement aisées à comprendre pour des pilotes ex « usines » devenus réticents à passer dans la case pilotes « payants ».

Soutenu par le brasseur « Gordon Finest Beers », Duval a semble-t-il apprécié son week-end à Maasmechelen et a surtout confirmé s'il le fallait encore, le talent inné du belge au volant. A l'aise dans le trafic, Duval semble avoir trouvé dans le Rallycross, l'équilibre parfait pour continuer à faire parler de lui en attendant un hypothétique retour en WRC. Si le monde du Rally veut se passer de Duval, espérons que le monde du Rallycross, lui, ne se passera pas d'un tel pilote.

Photo : http://patrick-rc.skynetblogs.be/

Lien vidéo vers la Finale B de Duval à Maasmechelen : cliquez ICI

11/08/2009

ERC Maasmechelen (D2) : Borseth pense déjà à 2010

erc2009_300 affiche belgique.jpgCe septième rendez-vous de la saison aura permis, une fois de plus, au norvégien Knuth Ove Borseth de faire étalage de toute sa classe lors de cette manche belge. En remportant une 5ème victoire cette saison, Borseth porte désormais à 26 points son avance au championnat sur son second, le belge Jos Sterkens.

Guino Kenis avait pourtant fait le plus dur en s'emparant de la pôle-position de la finale A mais ses efforts resteront vains tant Borseth semble au-dessus de la concurrence. Il faut dire que l'absence du suèdois Per-Niklaas Loov a quelque peu facilité la tâche de ce dernier, d'ailleurs le premier surpris par sa réussite :"C'est une sensation bizarre que d'être en tête du championnat parce que ce n'était vraiment pas notre objectif de départ que de lutter pour le titre pour notre première saison en ERC".

En arrivant à Lydden Hill au mois d'avril dernier, l'ancien international de Handball norvégien ne pensait pas faire un championnat complet, mais les victoires s'enchaînant, le constat était clair et sans ambiguïtés, il fallait continuer. Désormais libre de toute pression au classement général du championnat, Borseth voit déjà plus loin :"pour la saison prochaine nous aurons deux nouvelles voitures : une pour moi, mais j'aimerai également en confier une Fiesta à une "jeune pousse". Cette division est vraiment bonne et il faudrait que d'autres pilotes viennent nous rejoindre en 2010".

Alors que la caravane de l'ERC se dirige tranquillement vers le circuit de l'Estering à Buxtehude, non loin de la ville de Hambourg, Borseth a déjà l'esprit tourné vers la prochaine épreuve :"J'ai toujours apprécié le circuit de Buxtehude et je suis déjà concentré sur la prochaine épreuve. Il faut reconnaitre que ce week-end belge fut à la fois mouvementé et passionnant et je m'attends à ce même type de scénario en Allemagne".

Encore une petite victoire et Borseth pourra très certainement savourer avant la fin de la saison une couronne européenne amplement méritée. L'humilité étant souvent le lieu commun des plus grands pilotes, Borseth a encore de belles années devant lui.

19:08 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe belgique maasmechelen duivelsberg, borseth, fiesta, division 2 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

10/08/2009

Rallycross Maasmechelen (D1A) : Lysen s'en rappproche

lysen portrait libre.jpgerc2009_300 affiche belgique.jpgPlus le temps passe et plus Lysen s'affirme comme étant le futur successeur de Jussi pinomaki dans cette division 1A. Encore vainqueur ce week-end sur le Duivelsberg de Maasmechelen, le norvégien voit surtout tous ses concurrents directs tomber les uns après les autres. Ainsi après Eduard Leganov et sa Polo puis Olivier Bossard en Suède, il ne restait plus que Timerzyanov avant cette épreuve Belge à pouvoir contester le leadership du « teenager ».

Avant cette course, le flegmatique Mats Lysen ne voulait pas trop « penser au championnat » et marquer , avant tout, des points importants. Pourtant le norvégien avait très mal commencé sa campagne belge, ne signant que le 8ème chrono de la première manche du samedi à plus de 3 secondes du surprenant leader David Johansson, avant de se rattraper le lendemain en signant par deux fois le second temps. Suffisant pour se faufiler aux côtés de la 206 de Johansson sur la grille de départ d'une finale A qu'il remportera.

C'est surtout au niveau comptable que Mats Lysen a fait un pas important vers le titre. Avec trois épreuves à disputer après la Belgique, la faillite de Timerzyanov ajoutée à la victoire de Lysen lui permettent de prendre un écart conséquent au général, avec 19 points d'avance sur Leganov qui en profite pour refaire son retard en subtilisant pour 1 point la seconde place du général à Timerzyanov. Le russe n'a jamais été dans le coup sur une piste qu'il découvrait pour la première fois. Sa meilleure position en qualifications fut la 6ème place lors de la manche 3, qui lui permettait seulement de s'élancer de la seconde ligne de la finale, dont il sera d'ailleurs exclu.

Les malheurs des uns faisant le bonheur des autres, selon la formule consacrée, c'est Jaroslav Kalny qui a accompagné Mats Lysen et Ildar Rakhmatullin sur le podium belge. Une performance de choix pour le tchèque qui n'avait plus connu les joies du podium depuis son succès lors de l'épreuve autrichienne de l'ERC en 2008. Johansson a quant à lui laissé passer l'occasion de revenir à hauteur de Leganov et Timerzyanov alors que les 20 points de la victoire lui tendaient les mains mais conserve sa 4ème place au général devant Zdenek Cermak.

Avec l'Allemagne dans une semaine et un avantage de 19 points sur son concurrent direct, il faudra désormais attendre une faute de Lysen pour tenter de le contrer. Mais avec 37 points pris sur 40 possibles dans la seconde partie du championnat, le temps semble jouer en faveur du norvégien.

19:26 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross, maasmechelen, europe, erc, belgique, mats lysen, jaroslav kalny, johansson, bossard, division 1a, super 1600 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Vidéos ERC Maasmechelen (Division 1) : Isachsen intensifie la lutte (vidéo)

erc2009_300 affiche belgique.jpgDevant 17 000 spectateurs venus sur le Duivelsberg ce week-end admirer le plus grand spectacle du sport automobile continental, Sverre Isachsen n'aura pas mis bien longtemps à remettre les pendules du championnat ERC à l'heure.

Ne cherchez pas, le podium de l'épreuve belge 2009 ressemble trait pour trait à celui de 2008. Isachsen, Jernberg et Hansen se partageant les points des trois premières places devant Frode Holte, la surprise Kuypers en 5ème position, et un Jean-philippe Dayraut proche de l'exploit après avoir dû renoncer sur problème mécanique en Finale A.

Le « boss » a parlé
Impérial est le mot consacrant le mieux la performance d'Isachsen. En s'adjugeant les essais chronométrés puis les 1ère et 3ème manches qualificatives, le norvégien ne faisait rien d'autre que de reprendre la routine usitée depuis le début de saison. D'ailleurs, même le moteur de la Focus n'aura pas résisté, comme à son habitude dirons-nous, et les mécaniciens réussiront l'insigne exploit de remplacer l'organe défectueux en 1h40. « Enfin une victoire! Je voulais faire de bons temps en manches qualifs pour tenter de prouver que j'étais encore le « boss » de la catégorie. Malheureusement le moteur a cassé (…) mais mon équipe a réussi à le changer en un temps record. Il fallait absolument continuer à maintenir la pression sur Jernberg et Hansen pour leur faire comprendre que le championnat n'était pas encore terminé et qu'il faudrait encore compter avec moi ».

Inséparables

Jamais ce week-end un pilote n'est parvenu a venir contrarier la domination des trois inséparables que semblent devenir Hansen, Jernberg et Isachsen. Ces derniers se sont en effet partagés les trois premières places tout au long de l'épreuve lors des manches qualificatives. Derrière ce trio infernal, seul Frode Holte se débrouillait le mieux au jeu de la régularité avec deux 4ème places lors des manches 1 et 2 pour finalement échouer au pied du podium en finale A. Malgré tout, Holte pourra s'enorgueillir d'avoir tout simplement réalisé la meilleure opération du week-end en Division 1 puisque les 13 points obtenus en Belgique lui permettent de faire un bond au classement de la 10ème à la 7ème position. Ils sont désormais six pilotes regroupés en 9 points pour les places de 5 à 10.

Hansen aura essayé
Le pilote de la C4 était dans le rythme tout le week-end mais ne pouvait cacher sa frustration dès l'arrivée : « C'est un peu frustrant car la C4 était parfaite et je suis certain que je pouvais l'emporter ici. Cela dit, la semaine prochaine nous irons en Allemagne sur un circuit qui me convient, donc... »
Il faut bien dire que le jugement d'Hansen sur son résultat belge a de quoi être justifié puisque qu'il a réalisé par deux fois le meilleur tour en course dans les manches 2 et 3. Cependant, Hansen limite les écarts au général en ne concédant que 2 points supplémentaires sur Jernberg, leader de l'ERC, avec 94 points.

Hunsbedt déjoue
Titulaire d'une 10 ème position à l'issue des qualifications, Hunsbedt, 3ème de l'ERC avant cette manche belge aura failli en laissant échapper ses trois principaux concurrents sur les deux premières lignes de la Finale A. Comme en 2007, Ludwig n'a pas réussi à se hisser en finale A et se contente d'une anonyme 8ème position finale juste derrière François Duval, grand animateur du week-end. C'est donc en toute logique que le norvégien se faisait chiper sa 3ème place au général par Isachsen. Tout comme ce dernier, Hunsbedt n'aura plus guère droit à l'erreur lors des trois épreuves restantes et un autre résultat de ce type ruinerait sans nul doute ses derniers espoirs.

 

Cliquez ICI pour voir la vidéo de la Finale A de Division 1

 

Cliquez ICI pour visionner le reportage du site www.sport.be consacré à François Duval (néerlandais)

Cliquez ICI pour visionner le reportage de la RTBF (en français)

14:09 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc rallycross belgique video maasmechelen 2009, françois duval, isachsen, jernberg, hansen | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

09/08/2009

ERC Maasmechelen (résultats) : Isachsen l'emporte

D1

1. Sverre Isachsen
2. Michael Jernberg
3. Kenneth Hansen
4. Frode Holte
5. Jos Kuypers
6. Jean-Philippe Dayraut

 

D1A

1. Mats Lysen
2. Ildar Rakhmatullin
3. Jaroslav Kalný
4. Eduard Leganov
5. Zdeněk Čermák
6. David Johansson

D2

1. Knut Ove Børseth
2. Guino Kenis
3. Roman Častoral
4. Jos Sterkens
5. Tony Lund Tjelle
6. Ivo Van Den Brandt

 

 

 

22:00 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

ERC Maasmechelen

En raison de problèmes de connexion internet suivez les résultats de la manche Belge de l'ERC sur www.rallycross.com

21:49 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

ERC Maasmechelen : Nuit blanche (vidéo)

erc2009_300 affiche belgique.jpgSi Sverre Isachsen a une fois de plus éclaboussé de toute sa classe la concurrence tout au long de la journée pour s'adjuger le meilleur temps du samedi, d'autres comme Lindefjell ont frôlé la correctionnelle sur le Duivelsberg.


Isachsen reprend une réjouissante routine pour la reprise de l'ERC après plus d'un mois de pause estivale et ne laisse décidément à personne le soin de prendre les choses en main. Meilleur temps des essais doublé d'une victoire en première manche suffisent à lui rendre le sourire :« J'ai pris la tête de ma série d'emblée. J'ai été rapide tout en ne prenant pas de risques et grâce à ça, la première manche est dans la poche. ». Seul Hunsbedt a failli parmi les prétendants directs d'Isachsen à la conquête du titre en ne prenant que la 13ème place du jour. En revanche Hansen et Jernberg sont dans le rythme du leader avec respectivement une 3ème et seconde place pour ce dernier.

Guttorm Lindefjell a toujours eu un rapport particulier avec la Belgique. Depuis ses années au sein de l'équipe « Groosman » bien évidemment, mais aussi avec le fameux mur en béton du premier virage du circuit. Déjà miraculeusement ressorti indemne d'un vol plané en 2000 lors de sa première saison en ERC après avoir percuté violemment le béton, le pilote Skoda de Kvinesdal s'est fait une belle frayeur en première manche. Accroché par le local Marc Duez au départ, Lindefjell frappa le muret endommageant de manière importante sa Fabia : « J'ai bien démarré mais j'ai été accroché au départ par un autre pilote et j'ai terminé ma course dans le mur et les dégâts sont importants. Nous en avons pour la nuit et certainement plus pour remettre la voiture en état. » déclarait Lindefjell à l'issue de sa série.

Cliquez ICI pour voir le départ de la série de Guttom Lindefjell

02:42 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : video erc belgique maasmechelen, duivelsberg, manche 1, rallycross live | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

08/08/2009

ERC Maasmechelen (Manche 1) : Isachsen déroule

1ère manche Maasmechelen :

Division 1:
1. Sverre Isachsen
2. Michael Jernberg
3. Kenneth Hansen
4. Frode Holte
5. Pavel Koutný
6. Jean-Luc Pailler
7. Jussi Pinomäki
8. Michaël De Keersmaecker
9. Jean-Philippe Dayraut
10. François Duval
11. Andréas Eriksson
12. Marc Duez
13. Ludvig Hunsbedt
14. Jos Kuypers
15. Jochen Coox
16. Patrick Van Mechelen


Source : www.rallycross.com

Division 1A:
1. David Johansson
2. Eduard Leganov
3. Ildar Rakhmatullin
4. Johan Larsson
5. Jaroslav Kalný
6. Zdeněk Čermák
7. Thommy Tesdal
8. Mats Lysen
9. Timur Timerzyanov
10. Davy Van Den Branden
11. Dave Van Beers
12. Andy Martin
13. Peter Vingerhoets
14. Pavel Vimmer
15. Václav Veverka
16. Ulrik Linnemann

Division 2:
1. Guino Kenis
2. Roman Častoral
3. Jos Sterkens
4. Tony Lund Tjelle

5. Patrick Mertens

6. Ko Kasse
7. Josef Iro
8. Viktor Mužík
-. Knut Ove Børseth
-. Ivo Van Den Brandt








17:47 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc maasmechelen belgique, rallycross europe belgique, resultats manche 1 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

ERC Maasmechelen (essais chronométrés): Isachen encore

Division 1
1. Sverre Isachsen
2. Kenneth Hansen
3. Michael Jernberg
4. Ludvig Hunsbedt
5. Jean-Luc Pailler
6. Jean-Philippe Dayraut
7. Pavel Koutný
8. Michaël De Keersmaecker
9. Marc Duez
10. Guttorm Lindefjell
11. Jochen Coox
12. Olivier Anne
13. Andréas Eriksson
16. Jussi Pinomäki


Division 1A:
1. Eduard Leganov
2. David Johansson
3. Mats Lysen
4. Timur Timerzyanov
5. Johan Larsson
6. Zdeněk Čermák
7. Jaroslav Kalný
8. Andy Martin
9. Peter Vingerhoets
10. Thommy Tesdal
11. Ildar Rakhmatullin
12. Davy Van Den Branden
13. Václav Veverka


Division 2:
1. Guino Kenis
2. Knut Ove Børseth
3. Jos Sterkens
4. Roman Častoral
5. Tony Lund Tjelle
6. Patrick Mertens
7. Ko Kasse
8. Ivo Van Den Brandt
9. Viktor Mužík
10. Josef Iro

15:14 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Preview ERC Maasmechelen D1A : Mats Lysen, la force tranquille ...

erc2009_300 affiche belgique.jpg

Du haut de ses 17 printemps, Mats Lysen entrera ce week-end à Maasmechelen dans le compte à rebours final de l'ERC qui pourrait bien voir le norvégien devenir le plus jeune Champion d'Europe de l'histoire du Rallycross.

Alors que les observateurs voyaient en Olivier Bossard le principal favori de la D1A avec l'envol vers la D1 de l'omnipotent Jussi Pinomaki, le norvégien a surpris tout son monde dès l'Angleterre et Lydden Hill pour l'ouverture du championnat. Avec une Clio S1600 à peine testée en Norvège avant le début de la saison, le passage de la Saxo à la Renault pendant l'hiver n'est pas un hasard. Depuis l'ère Pinomaki, la Clio est devenue l'arme ultime pour espérer triompher. Malheureusement pour notre œil de spectateur, on ne peut que regretter qu'une partie du championnat se soit décidée entre quatre murs en Suède. Déclassé par les officiels à Holjes pour des motifs qui ne valaient certainement pas une sanction aussi sévère, les derniers espoirs de Bossard se sont évaporés pour finalement renoncer à prendre part à la suite de l'ERC 2009.

Le chemin est désormais dégagé pour Mats Lysen pour l'obtention du titre avec le retrait de la C2 d'Olivier Bossard. Certes, Timur Timerzyanov n'est jamais qu'à 6 petits points du leader tout en faisant preuve d'une étonnante régularité vu le peu d'expérience du pilote dans la discipline. En fait, c'est très certainement ce facteur « expérience » qui jouera à plein lors des quatre dernières manches de la saison et Lysen pourrait bien obtenir un avantage certain sur ce plan là.

Seulement débarqué en cours de saison dernière sur l'épreuve norvégienne de Momarken, le garçon connaît désormais l'ensemble des tracés restant à disputer mis à part Sosnova. Pour le reste, Lysen était déjà très à l'aise en 2008 sur ce même tracé de Maasmechelen en terminant à la 4ème place. Même s'il ne put inscrire le moindre point sur le difficile et ultra glissant circuit polonais de Tor Slomczyn, il termina sa saison en Allemagne sur une très belle 5ème position pendant que Timerzyanov se contentait de timides apparitions en Tchéquie et Pologne pour deux modestes points au classement final.

Le temps joue donc pour Lysen et les deux prochains rendez-vous pourraient sceller un peu plus le sort de l'épisode 2009 en D1A, même si, Leganov aura très certainement son mot à dire d'ici la mi-septembre tout comme Johansson revenu dans le top 3 en Suède.« La Belgique est un circuit que j'apprécie » déclarait Lysen en milieu de semaine. « Je vise le podium mais ce sera difficile étant donné que tout le paddock court après la même chose. Il reste quatre courses et ce qui est sûr, c'est que je donnerai le maximum ».

Lucide, Lysen parle déjà comme un ancien et sait que la roue peut très vite tourner d'autant plus qu'avec plus de 40 engagés en D1A ce week-end, un simple problème technique peut vous faire dégringoler dans la hiérarchie.

15:07 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : preview erc maasmechelen belgique, rallycross europe, mats lysen, olivier bossard, super1600 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

07/08/2009

Preview ERC Maasmechelen : Haute tension sur le Duivelsberg

erc2009_300 affiche belgique.jpgDUIVELSBERG.jpgCette septième épreuve de la saison sur la butte du diable de Maasmechelen en Belgique sera le rendez-vous à ne pas manquer pour les principaux prétendants au titre en Division 1. Avec quatre pilotes ( Jernberg, Hansen, Hunsbedt et Isachsen ) parmi les plus expérimentés du plateau installés en tête du championnat et 38 pilotes engagés dans la catégorie reine, il faudra des nerfs d'acier pour éviter les embuches sur un circuit facilitant les contacts.

Sur les terres du Diable

Deux suédois contre deux norvégiens, c'est en somme le résumé de la saison jusque ici en division 1. Cependant le Duivelsberg n'est pas un circuit facile et une mauvaise position sur la grille de départ peut ruiner tout espoir de résultat. Certes, l'addition du tour joker il y a quelques saisons a quelque peu réfréné les ardeurs des pilotes au départ, mais à Maasmechelen, le diable vient frapper à la porte plus que de raison et les surprises demeurent nombreuses. Le facteur « météo » fait partie des spécificités de l'épreuve, et si les averses suivies d'éclaircies, typiques des conditions limbourgeoises à cette époque de l 'année, font leur apparition, il n'est pas exclu d'assister a quelques coups d'éclats comme cette première ligne de la finale A décrochée par Jespersen en 2008. D'ailleurs les prévisions météo guères optimistes pour le week-end contribueront certainement à quelques évènements inattendus.

Les meilleurs performers
Parmi les 4 hommes en lutte pour le général, Isachsen et Jernberg font figures de favoris. En effet, en ayant pris 37 points sur les 40 possibles lors des éditions 2007 et 2008 sur le Duivelsberg, ces derniers surclassent Hunsbedt, incapable d'obtenir mieux qu'une 5ème place (2008), et Hansen (4ème en 2007 et 3ème en 2008) pour qui la dernière victoire en Belgique remonte à 2004. Avec une Skoda en forme, Jernberg avec 2 victoires en 4 éditions pourrait aller glaner quelques précieux points supplémentaires même s'il ne veut pas rentrer dans de fameux, et fumeux, comptes d'apothicaire : « Maintenant les choses sérieuses commencent. La voiture et le pilote ont été à leur aise sur tous les circuits cette saison. Je sais que Kenneth est très proche de moi mais je ne veux pas commencer à calculer  ».

Seconde zone
Si la tête du classement sépare 4 pilotes par seulement 9 points, il est une autre lutte pour les accessits risquant de valoir son pesant d'émotions. En effet, les places de 5 à 8 occupées par Walfridsson (51pts), Pailler, Eriksson et Pinomaki (50pts) sont dans une égalité quasi parfaite, sans oublier un Lindefjell toujours « bouillant » en Belgique à moins de 10 points de ce quatuor. Les inconnues du week-end concerneront essentiellement les deux nouveaux de la série avec Jean-Philippe Dayraut et François Duval, deux pilotes de classe internationale, qui devront rapidement trouver leurs marques sous peine de se fondre au milieu des 38 autres concurrents prêts à en découdre pour une place au « soleil ».

19:00 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross maasmechelen belgique duivelsberg, duval, dayraut | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

05/08/2009

ERC Allemagne : Basseng remplacera Munnich (vidéo)

marcbasseng.jpg24_heures_spa_2009_audi.jpgGravement touché aux cervicales lors de l'épreuve autrichienne de Melk, le pilote allemand René Munnich confiera sa Skoda Fabia WRC à son compatriote Marc Basseng pour la manche allemande de l'ERC à Buxtehude les 15 et 16 août prochains. Spécialiste de l'endurance dans la catégorie GT3 au volant d'une Audi R8 LMS, Basseng est un concurrent régulier de la catégorie ALMS. Cinquième aux 24 Heures de Daytona en 2006 et auteur de bons résultats lors des différentes éditions des 24 Heures du Nurburgring, Basseng tentera de faire mieux que le belge Marc Duez qui pilotera la Skoda Fabia « All Inkl », ce week-end sur le Duivelsberg de Maasmechelen.

 

 

Ci-dessous, Marc Basseng dans ses oeuvres

17:01 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vidéo erc buxtehude allemagne estering, rallycross europe, erc 2009, marc basseng, rene munnich | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

ERC Belgique : François Duval dans "l'inconnu"

 

duval.jpgfocus-gordon.jpg

Révélée par le site www.Rallycross.com, la venue du belge François Duval pour la septième manche du championnat d'Europe de Rallycross à Maasmechelen au volant d'une Ford Focus ST de 550 chevaux est en passe de relever encore un peu plus le cocktail explosif attendu ce week-end sur le Duivelsberg.

Après Gronholm, Paasonen, Henning Solberg, Rovanpera, Radstrom et bien d'autres, François Duval vient renforcer la colonie des pilotes de l'ère moderne labélisés "championnat du monde des Rallyes" ayant opté pour le Rallycross. Montée par Koen Pauwels, cette opération soutenue par le brasseur "Gordon Beer" est, semble-t-il, loin de déplaire à Duval :

« Je suis d’autant plus content de retrouver la piste de Maasmechelen que c’est là-bas que j’ai piloté pour la première fois la Celica de mon père (...) J’espère pouvoir tester la voiture d’ici le week-end, et je me réjouis déjà de la piloter, car on m’a dit que ça regorge de chevaux sous le capot ! Pour le reste, je ne sais pas à quoi m’attendre, et c’est la première fois que je vais prendre part à des courses de Rallycross. Vu à la télé, ça a l’air sympa ! Je remercie d’ailleurs mes partenaires pour cette opportunité qui me motive réellement ! ».

Avec 38 "WRC" à la puissance et aux accélérations démoniaques engagées à Maasmechelen, Duval aura fort à faire néanmoins pour tenter d'accrocher une place parmi les 20 finalistes dimanche après-midi.

13:06 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc belgique maasmechelen 2009, rallycross europe belgique, françois duval, wrc, ford focus, gordon | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

03/08/2009

ESPN X-Games : Bräck et la Fiesta matent Pastrana (vidéo)

x games brack.jpgLe suédois Kenny Bräck s'est imposé lors de la 15ème édition des X-Games ce week-end à Los Angeles en détrônant Travis Pastrana, grand spécialiste de la série organisée par ESPN. Au volant d'une Fiesta construite par l'équipe MSE-Olsbergs, Bräck permet à Ford de mettre en valeur sa nouvelle monture . En effet, avec plus de 88 millions de spectateurs aux Etats-Unis et un taux de pénétration de plus de 70% des foyers US par la chaîne sportive ESPN, l'opération séduction semble réussie pour Ford après la déconvenue de Pikes Peak.

 

 

12:56 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : espn x games video, kenny brack, ford fiesta, travis pastrana, mse olsbergs, pikes peak | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu