Avertir le modérateur

09/05/2009

ERC (Essay Alençon) : Jernberg et Hunsbedt : destins croisés

Ils sont deux, englués entre les problèmes techniques et la poisse lors des deux premières manches de l'ERC. Ces pilotes doivent réagir à Essay pour éviter de se voir reléguer un peu plus dans les profondeurs du classement. Soyons clair et direct, une non qualification en finale A se traduirait pour eux comme un coup d'arrêt important pour la course au titre et une remise en cause des objectifs fomentés pendant l'inter saison.

Et dire qu'on ne cesse de répéter à travers toute l'Europe du Rallycross que le niveau de compétitivité de l'ERC est impressionnant, mieux même, il n'existe pas un seul championnat au monde, tous sports mécaniques confondus, où 15 pilotes peuvent jouer le podium.

Or c'est bien là que se situe le problème. Ludvig Hunsbedt et Michael Jernberg, respectivement 2ème et 3 ème du championnat 2008, sont en dehors du top 5, après deux épreuves. Pire, Jernberg et sa Skoda Fabia comptent moitié moins de points que le leader du championnat, Sverre Isachsen, et ne se classe que huitième au général avec 17 malheureux points.

Au même stade la saison dernière, Hunsbedt et Jernberg étaient dans le top 3 du classement général à l'issue des deux premières manches du championnat. La situation est d'autant plus critique pour Jernberg qu'avec une 11ème au Portugal, il a joué, de fait, son joker pour la première partie de la saison. Il n'a donc plus droit à l'erreur dans une discipline où la régularité, est le maître mot pour réussir.


Jernberg, supersticieux ?

Pourtant la saison des deux hommes n'est pas aussi catastrophique que ne le laisse paraitre le classement. Ludvig Hunsbedt s'est imposé par deux fois en manches qualificatives, que ce soit au Portugal ou en Angleterre, mais le norvégien n'a jamais pû faire mieux que sixième en finale. Dominé en Angleterre pour son compatriote Guttorm Lindefjell en finale B, Hunsbedt avait fait étalage de toute sa classe au Portugal en décrochant une qualification en première ligne de la finale A, comme pour mieux se venger du rendez-vous britannique manqué. En vain pour Hunsbedt. Comme pour Jernberg, les performances solides affichées lors des manches qualificatives ne suffisent plus cette saison et il leur faudra puiser dans toute leur expérience pour rattraper le retard accumulé.

Si Jernberg reste confiant pour Essay “c’est un circuit rapide qui convient très bien à ma voiture et au pilote”, on sent le pilote frustré de ne pas avoir pu conclure par du concret un début de saison pourtant réussi. Le suèdois plaisantait même sur le site internet de Skoda Suède sur le fait que lors de la saison 2007, après avoir échoué en finale B sur le circuit de Montalegre, il s’était imposé la semaine suivante lors de la manche française à ... Essay et qu’il comptait bien réediter la “chose”...

11:39 Écrit par ERC Blog - 20 minutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallycross europe essay alençon erc jernberg hunsbedt | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu